Dagognet, la carte et le monde

Date de l'événement: 
Lundi, 3. octobre 2016 - 9:00 - 17:00
Organisateur: 
Enssib
Type d'événement: 

Liens réseaux sociaux

L’Enssib organise le lundi 3 octobre 2016 une journée d’étude en hommage à François Dagognet, philosophe de la technique décédé exactement un an plus tôt.
François Dagognet était un penseur rationaliste qui se définissait parfois comme « objectologue ». À l’origine d’une école lyonnaise d’épistémologie, il a eu une pensée prolixe et originale qui s’avère fort actuelle à l’heure du numérique.

Si l'on prend le mot carte au sens large (englobant toute entreprise de représentation ayant le caractère d'un résumé-concentration plus ou moins formel), on remarque que cet objet a été central dans l'oeuvre de François Dagognet: il a constamment étudié les tableaux (classifications chimiques, botaniques, zoologiques...), les mouvements (Marey), la symptomatologie et les tableaux cliniques de la sémiologie médicale, la construction d'images instantanées ou durables, de photographies ou de photogrammes (du cerveau, de l'intérieur du corps, mais aussi du corps social et des comportements: politiques, religieux...) de ses membres (statistiques, sondages), etc.

Cette journée d'étude privilégiera une telle approche cartographique , qui sera mise en correspondance avec les travaux d'autres spécialistes de la technique et avec les recherches de philosophes juniors comme seniors sur des thèmes connexes (écriture du monde, internet, numérique, technique et culture, industrie, médecine, etc.).

Programme

  • 9h30-10h15 : Introduction
    • Yves Alix, directeur de l'Enssib : François Dagognet et la philosophie de la technique à l'Enssib.
    • Éric Guichard, maître de conférences HDR à l'Enssib, responsable de l'équipe Réseaux, Savoirs & Territoires de l'Ens-Ulm : Pour une philosophie politique du numérique.
       
  • 10h15-12h30 : Cartes, matière et résidus
    • Daniel Parrochia, écrivain, professeur émérite de philosophie à l'université Lyon-3 : Un étrange cartographe: images et langage chez François Dagognet.
    • Cyrille Harpet, enseignant-chercheur à l'École des hautes études en santé publique de Rennes, chercheur à l'UMR-6051-CRAPE-ARENE : Traces, signes et résidus: les sens de l'archive chez Dagognet.
    • Jean-Claude Beaune, professeur émérite de philosophie à l'université Lyon-3 : François Dagognet: l'objectologue et le matériologue.
       
  • 12h30-14h : Pause déjeuner.
     
  • 14h-17h : Corps, surfaces, villes et numérique
    • Odile Nguyen-Schoendorff, écrivain, agrégée de philosophie, ancienne professeur de lycée et chargée d'enseignement à l'Université Jean-Moulin (Lyon-3) : Le retour du corps.
    • Jean-Félix Gross, doctorant en philosophie à Lyon-3, Ater à la faculté de médecine de Lyon-Est dans le service commun des sciences humaines et sociales : L'effet placebo: une épistémologie du corps pharmacologique.
    • Coline Ferrarato, étudiante en philosophie de la technique et en épistémologie du numérique à l'Ens-Ulm et à l'Ehess : Analyser le numérique grâce à François Dagognet et Andrew Feenberg.
    • Gérard Chazal, professeur honoraire d'histoire et philosophie des sciences, université de Bourgogne : La ville objet technique et philosophique sous le regard de François Dagognet.
       
  • 17h-17h45 : Table ronde: Débats complémentaires et conclusion.
Contact : 
Éric Guichard
Adresse événement: 
Amphithéâtre de l'Enssib
17-21 bd du 11 novembre 1918
Villeurbanne
France