Elsa Chabrol, FIBE 07 en stage en Belgique

Publiée le 20 mars 2018

Elsa Chabrol, élève bibliothécaire de la promotion Octobre Rouge, FIBE 07, a réalisé son stage professionnel en Belgique. Elle nous présente son stage et revient sur son expérience à l'étranger.

 

Dans l’établissement dans lequel vous faites votre stage, pouvez-vous nous parler d’une des missions qui vous ont été confiées ?
J'ai effectué mon stage (5 semaines) au sein de la direction générale des bibliothèques de l'Université de Liège. J'ai travaillé sur l'Open Data. J'ai notamment réalisé une étude comparative des services RDM (Research Data Management) de trois Universités anglo-saxonnes (University of Edinburgh, Monash University et University of Illinois at Urbana-Champaign). En plus de ce travail, j'ai également réalisé une bibliographie et une liste de contacts.
J'ai aussi visité les services/bibliothèques. J'ai plus particulièrement été en immersion à la bibliothèque de Droit où j'effectuais une demi-journée de service public.

Dans votre environnement de travail, avez-vous été étonnée par des pratiques ou perspectives professionnelles différentes des habitudes françaises ?
La gestion des Ressources Humaines m'a étonné d'une manière très positive. D'une part, les personnes sont recrutées suivant leurs compétences. Ainsi, on retrouve des postes qui n'existent pas dans les bibliothèques françaises (juristes, développeurs, responsables scientifiques). Chaque bibliothèque possède des responsables scientifiques et des documentalistes. Les responsables scientifiques sont notamment chargés des acquisitions et du désherbage. Ce sont des spécialistes de la discipline (Ex à la bibliothèque de Droit: un des responsables scientifiques est juriste). Les documentalistes travaillent sur la partie bibliothéconomie.
D'autre part, la direction générale des bibliothèques de l'Université a quatre développeurs-informaticiens. Les projets informatiques sont ainsi développés en interne. Cela permet donc une plus grande autonomie.

Parmi les bibliothèques visitées, pouvez-vous nous raconter une chose que vous avez trouvée particulièrement surprenante, innovante ou enthousiasmante ?
L'Université a depuis longtemps développé une forte politique en faveur de l'Open Access. J'ai été surprise par la multitude d'outils devéloppés au sein du réseau des bibliothèques: Orbi, répertoire institutionnel ; DONum, dépôts d’objets numérisés ; MatheO, le portail des mémoires de master; PoPuPS, le portail de publication de périodiques scientifiques.

Au final, que vous aura apporté ce stage à l'étranger ?

Ce stage m'a beaucoup apporté professionnellement. Avant de partir, j'avais très peu de connaissances sur l'Open Science car nous n'avons aucun cours sur ce sujet à l'Enssib. J'ai tout appris là-bas. Plus largement, c'est très enrichissant de découvrir un autre fonctionnement, un autre contexte. J'ai très bien été accueillie au sein du réseau. Je conseille cet établissement aux élèves de l'Enssib.

Catégorie de l'actualité : Parole à l'international