Ecole de l'Institut d'histoire du livre 2012

Date de l'événement: 
Mardi, 19. juin 2012 (Jour entier) - Vendredi, 22. juin 2012 (Jour entier)
Organisateur: 
Institut d'Histoire du Livre (IHL) - Rare Book School (Université de Virginie)
Type d'événement: 

Liens réseaux sociaux

La neuvième session de l'école de l'Institut d'histoire du livre aura lieu du 19 au 22 juin 2012. Organisée en collaboration avec la Rare Book School (Université de Virginie, E.-U.), elle offre, cette année, trois cours en parallèle :

  • Michael Twyman, Les imprimés éphémères à la loupe  (cours en anglais)
  • Isabelle de Conihout et Pascal Ract-Madou, Reliures françaises à décor doré, 1507-1967 : grands ateliers et grands amateurs (cours en français)
  • Dominique Varry, La bibliographie matérielle (cours en français)

Les cours auront lieu à l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, à la bibliothèque municipale de Lyon et au Musée de l'Imprimerie.

A la fois théoriques et pratiques, les cours accordent une place importante à l'analyse de documents originaux et s'adressent à un large éventail de spécialistes en histoire du livre et des techniques graphiques : chercheurs, enseignants, conservateurs de bibliothèques et de musées, libraires...

Chaque cours de quatre jours est animé par un intervenant internationalement reconnu dans le domaine concerné. Les cours s'appuient en grande partie sur les collections patrimoniales de la bibliothèque municipale, de l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, du Musée de l'imprimerie...

Prix d'inscription pour un cours (4 jours) : 450 euros

Inscriptions et informations :

Afin de faciliter l'accès aux fonds patrimoniaux et l'analyse de documents originaux, le nombre de participants est limité à douze personnes pour chaque cours.

 

PRESENTATION
  • La bibliographie matérielle
    Intervenant: Dominique Varry. Le cours est donné en français. Une bonne connaissance de l'anglais est souhaitable.

    La bibliographie matérielle, discipline d'origine anglo-saxonne, est une archéologie du livre imprimé. Ce cours offre une introduction aux méthodes d'analyse et de description de documents imprimés réalisés au moyen de techniques artisanales (composition manuelle et impression sur presse à bras) avant 1800. Il s'attachera à montrer comment « faire parler » un livre ancien sur la façon dont il a été fait, où et par qui.
    La bibliographie matérielle est indispensable à l'éditeur scientifique d'ouvrages anciens, à l'historien soucieux de la fiabilité de ses sources imprimées, mais aussi au bibliothécaire ou au collectionneur désireux de connaître les livres qu'il conserve. Elle leur permet de reconstituer la généalogie des éditions d'un texte, d'en identifier les contrefaçons et les éditions pirates faites sous fausses adresses étrangères destinées à contourner la censure, de repérer les « manipulations » effectuées par des vendeurs peu scrupuleux, ainsi que les faux mis sur le marché d'antiquariat à différentes époques.
    Seront abordés : les concepts de base et définitions l'histoire de la théorie et de la pratique de la bibliographie matérielle l'organisation du travail dans les imprimeries artisanales la description matérielle précise (en particulier formules de collation) des exemplaires l'importance de la comparaison d'exemplaires multiples d'un même ouvrage (variantes, corrections sous presse, cartons, retirages) la détection de contrefaçons et de fausses adresses la détection des faux l'identification des reliures courantes.

     
  • Les imprimés éphémères à la loupe
    Intervenant : Michael Twyman (cours en anglais).
     
    Ce cours aborde les imprimés éphémères de différentes manières, même si l’objectif principal est de comprendre et de savoir reconnaître les techniques employées pour réaliser ce type de document. Outre les méthodes artisanales de gravure à l'eau-forte et au burin sur cuivre, gravure sur bois de fil et sur bois de bout, dessin lithographique à l'encre ou au crayon, gravure sur pierre, nous étudierons la gravure sur acier, la stéréotypie, la galvanographie, les procédés autographiques, la typolithographie, les différentes manières d'imprimer en couleur (impression en relief à partir de bois gravés, impression dite à la Congrève, procédé Baxter, chromolithographie, chromotypographie), et les applications de la photographie aux procédés d'impression (avec ou sans trame, en une ou plusieurs couleurs).
    Nous nous intéresserons également à la mise en page des imprimés éphémères, et tout particulièrement aux rapports entre technique, forme et usage. Au cours de chaque session nous examinerons des documents originaux des XIXe et XXe siècles (principalement français et anglais), par exemple, les affiches typographiées et lithographiées, les formulaires, les factures, les partitions de musique, les cartes d'invitation, la publicité, les calendriers, les étiquettes.
     
  • Reliures françaises à décor doré, 1507-1967 : grands ateliers et grands amateurs
    Intervenant : Isabelle de Conihout, Pascal Ract-Madoux (cours en français).

    Depuis le petit livre de Louis-Marie Michon (La reliure française, Paris, 1951) – excellent, mais très peu illustré et forcément très dépassé – il n’a paru aucun ouvrage sérieux rendant compte de l’ensemble de la production française en matière de reliure. En présentant et en commentant une très importante réunion de reliures remarquables exécutées entre 1507 et 1967 (une centaine de « vraies » reliures et un grand nombre de reproductions), Isabelle de Conihout et Pascal Ract-Madoux souhaitent combler cette lacune. Ils souhaitent aussi montrer que la reliure, quoique physiquement inséparable du livre qu’elle recouvre, est un objet autonome. Et qu’au moins pour la partie la plus luxueuse de la production des ateliers français, la reliure est un objet d’art autant qu’un objet d’histoire.

 

Adresse événement: 
enssib
17-21 Bd du 11 novembre 1918
69100 Villeurbanne
France