Un orage s'abat sur les éditeurs : la Commission Européenne perquisitionne

Par Anne-Laurence MARGÉRARD, le 02 Mars 2011

Plus d'une centaine d'enquêteurs de la Commission européenne ont commencé à perquisitionner les éditeurs parisiens mardi 1er mars. Ils sont soupçonnés d'entente sur le prix du livre numérique. D'après plusieurs éditeurs, le géant Amazon serait à l'origine de cette enquête.
"Ils ont débarqué comme des cow-boys", raconte, un peu amusé, Francis Esménard, le président d’Albin Michel. Au total, neuf postes ont été verrouillés par le service informatique de l'éditeur, qui a dû mettre une salle de réunion à la disposition des enquêteurs. Le contenu de leurs boîtes e-mail a également fait l'objet d'une inspection minutieuse. Dans le même temps, d’autres agents se présentaient chez Hachette, Flammarion ou encore Gallimard.

Lire la suite : Tempête sur les éditeurs parisiens, perquisitionnés par la Commission européenne, Atlantico, 1er mars 2011 & Perquisition chez des éditeurs soupçonnés d'entente sur les prix, Nathan Sommelier et Stéphane Long, 01.net, 1er mars 2011.

illustration tempête chez les éditeurs perquisitionnés par la Commission Européenne
Orage numérique (création getty images)

Pour aller plus loin :

 

Tags : Commission Européenne, Éditeurs

Liens réseaux sociaux