La RFID réduirait les vols de documents en bibliothèques

Par Christelle DI PIETRO, le 25 Octobre 2011

Research & Market vient de publier une étude sur l'usage de la RFID (en téléchargement payant) conduite auprès d'une centaine de bibliothèques académiques et publiques réparties dans le monde, dont : la Bibliothèque et Archives nationales du Québec, la bibliothèque de l'université d'Oxford ou la bibliothèque publique d'Ottawa. L'étude examine les questions de sécurité et de confidentialité, d'impact sur ​​le personnel de la bibliothèque, sur la productivité et sur ​​le vol, les tendances d'utilisation pour les non-livres et de nombreuses autres questions intéressants les bibliothécaires qui utilisent ou envisagent d'utiliser la technologie RFID. Les données sont réparties par taille de bibliothèque, par pays et par type d'établissement.
Plus d'un quart des bibliothèques enquêtées ont déclaré que la RFID avait provoqué une baisse des vols.

Lire la suite : Research and Markets: Survey of Use of RFID in Libraries - 2011 Report - 26.67% of Libraries Using the Technology Said That It Has Led To Less Patron Theft, CNBC, 24 octobre 2011.

Borne de prêt rfid en libre service, Newcastle City Library
Borne RFID, Newcastle City Library / source : Richard Aird sur Flickr - CC-by-nc 2.0

Pour aller plus loin :

Catégorie : Le monde des bibliothèques, Bâtiments et architecture, Services aux publics

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.