Quand le citoyen se fait archiviste

Par Béatrice MICHEL, le 03 Janvier 2012

Peu avant Noël, le 23 décembre 2011, La National Archives and Records Administration (NARA)  a lancé un nouveau site collaboratif baptisé « Citizen Archivist Dashboard ». Il propose à toute personne intéressée de transcrire en ligne des documents manuscrits numérisés mis à disposition du public sur internet par les Archives. Une interface dédiée permet aux transcripteurs volontaires d’examiner le document à l’aide d’une loupe et de saisir le texte transcrit dans une autre fenêtre. Trois cent documents ont été proposés pour commencer.
Les internautes sont également invités à apposer des tags sur des collections d’images, ou bien à rédiger des articles destinés à enrichir les connaissances autour des documents d’archives, articles qui figureront ensuite sur Wikipédia par le biais du WikiProject NARA.
L’objectif du site est avant tout de rendre les archives américaines plus accessibles aux moteurs de recherche, en particulier grâce aux tags qui permettront à des milliers de documents photographiques conservés par la NARA d’être plus visibles sur le web.
Par ailleurs, la NARA espère par ce site élargir son audience et attirer également l’attention des chercheurs sur ses collections, même si ce sont certainement les citoyens lambdas qui seront les plus fervents contributeurs.

Pour en savoir plus : Citizen Archivist Dashboard in the Making, Katelyn Noland, ExecutiveGov, novembre 2011.
page web du Citizen Archivist Dashboard
Citizen Archivist Dashboard

Pour aller plus loin :

Catégorie : Le monde des bibliothèques, Bibliothèques numériques, Conservation et Archivage

Tags : archives, États-Unis, NARA (National Archives and Record Administration), Tags

Liens réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.