Hachette à la chasse aux pirates

Par Anne-Laurence MARGÉRARD, le 11 Janvier 2012

Hachette Livre a signé avec la société américaine de surveillance du web Attributor un contrat visant à lutter contre le piratage des livres publiés par les différentes maisons d’édition  françaises du Groupe, que ce soit par numérisation « sauvage » d’exemplaires imprimés ou par téléchargement illégal de leurs e-books. Hachette Livre est le premier groupe d’édition français à faire appel à ce type de prestataire. Cette initiative procède de sa volonté de protéger ses actifs et les intérêts de ses auteurs à l’heure où la lecture sur tablettes numériques se généralise.

La société Attributor, spécialisée dans le « Big data », c'est-à-dire le tri et l’analyse des données transitant par internet, est devenue le leader mondial de la chasse aux pirates de livres numériques, que ceux-ci opèrent en « peer to peer » ou en téléchargeant depuis des plateformes de stockage (DDL). Elle repère les infractions concernant les titres qu’elle surveille par un balayage automatisé du web et une technologie d’identification sophistiquée des titres comme des sites indélicats. A ces outils s’ajoute un processus de vérification manuelle 24 heures sur 24.

Lire la suite : Hachette Livre signe avec Attributor pour lutter contre le piratage, Myriam Simonneaux, Communiqué de presse Hachette Livre, 15 décembre 2011 & La milice privée d’Hachette Livre, Fabien Soyez, OWNI, 5 janvier 2011

French ship under atack by barbary pirates.jpgFrench ship under atack by barbary pirates, Wikimedia commons

Pour aller plus loin :

Catégorie : Le monde de l'information, Économie du livre, Innovation et numérique, Libraires et éditeurs

Tags : Édition, Industries culturelles, Piratage

Liens réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.