La "ville bibliothèque"

Par Béatrice MICHEL, le 17 Juillet 2012

Etrangement, Klagenfurt, grande ville d’Autriche d’environ 100 000 habitants ne possède pas de bibliothèque publique. Alors, grâce au projet Ingebog, c’est la ville même qui s’est métamorphosée en bibliothèque virtuelle. Plus de 70 étiquettes équipées de QR codes ou de puces NFC (Near Field Communication) ont été disséminées à travers la cité et collées sur des bâtiments. Quand un passant scanne une de ces étiquettes avec son smartphone, il est connecté automatiquement au site web du projet et peut ainsi télécharger un classique de la littérature tombé dans le domaine public, via le projet Gutenberg. Les œuvres à télécharger sont le plus souvent en rapport avec le lieu où l’étiquette a été apposée, la réalité s’en trouvant pour ainsi dire  « littérairement augmentée ».

L’objectif du projet Ingeborg est double : il s’agit tout d’abord de mettre en lumière la technologie NFC et ses applications possibles, et de montrer comment distribuer du contenu digital gratuitement et légalement. Par ailleurs, les porteurs du projet militent pour le raccourcissement de la durée de protection des œuvres par le droit d’auteur qu’ils jugent anachronique.

Pour en savoir plus : Austrian city builds public library with nothing but QR codes, NFC and stickers, Alexis Santos,engadget.com, 10 juillet 2012.

page d'accueil site Projet ingeborg

Pour aller plus loin :

 

Catégorie : Le monde des bibliothèques, Bibliothèques numériques, Le monde de l'information, Innovation et numérique

Tags : Bibliothèques virtuelles, QR codes, Autriche, NFC (Near Field Communication)

Liens réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.