Bibliothèques musicales : un palmarès des emprunts vintage

Par Pierre MOISON, le 22 Novembre 2012

Les albums les plus empruntés en 2011 dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris sont des classiques éculés. C'est le constat que fait un journaliste de Fluctuat, site d’actualité sur la culture pop. Les documents en haut du classement sont en effet des classiques du rock, de la chanson française et de la musique classique. Pourquoi aucun album récent ? Pourquoi pas de rap ? Le journaliste s'étonne et émet deux hypothèses : soit le public jeune écoute la musique en ligne et déserte les médiathèques musicales, soit les discothèques ne proposent pas suffisamment de nouveautés.

Lire la suite : Le top 50 des albums les plus empruntés dans les bibliothèques parisiennes en 2011. Éric Vernay. Fluctuat.net, 22 novembre 2012.

Pour aller plus loin :

Catégorie : Rôle et fonctions des bibliothèques, Services aux publics

Tags : Musique en bibliothèque, Musiques numériques, Jeunes en bibliothèque, Culture populaire

Commentaires

Autre explication possible :

Anonymous,

Autre explication possible : la production récente, en particulier la plus médiatisée, n'arrive pas à la cheville des "classiques", et les gens se désintéressent de la soupe ambiante servie quotidiennement à la radio...

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.