Soutien scolaire en bibliothèque

    Date de la question: 
    13 février 2017
    Date de la réponse: 
    14 février 2017

Question: 

Bonjour,
Dans le cadre d’un projet de cours, j’aimerais créer un site responsive mettant en relation des lycéens et des adultes qui pourraient les aider à réviser au sein d’une médiathèque.
Tout d’abord, pourriez-vous me dire s’il existe déjà des dispositifs de ce genre au sein des médiathèques françaises ou étrangères, ou dans des établissements publics ?
Et dans ce cas, quel droit s’applique à ce genre de dispositifs ? Est-ce qu’il y a un problème de sécurité quant à la mise en relation de mineurs et de majeurs dans une médiathèque (légalement et socialement) ? Par exemple, quelle est la responsabilité des concepteurs du site en cas de problème dans la médiathèque ?

Réponse: 

Vous travailler sur un projet de site mettant en relation des lycéens et des adultes qui pourraient les aider à réviser au sein d’une médiathèque.
Vous voulez savoir s’il existe déjà des dispositifs de ce genre au sein des médiathèques françaises ou étrangères, ou dans des établissements publics.
Vous voulez également savoir quelles contraintes légales s’appliquent à ce genre de dispositifs.

Le soutien scolaire est très répandu dans les bibliothèques nord-américaines, et probablement également dans d'autres pays étrangers.
Cette pratique se développe sans doute actuellement dans les bibliothèques françaises, avec le mouvement de diversification des services qui les transforme en "tiers lieux", mais nous n'avons pas connaissance de documents de synthèse sur le sujet (ni d'applications permettant de prendre rendez-vous avec un bénévole).
Le forum de l'ABF propose toutefois une discussion sur les cours particuliers en bibliothèque.
Nous pouvons également vous signaler quelques exemples de petites bibliothèques qui proposent du soutien scolaire : La Tour d'Aigues, Pontis-de-Rivière, Arbonne, Couffé, Cornier, Hennebont ...
La BPI propose un dispositif un peu différent, autour de la préparation au Baccalauréat.
D'autre part, nous vous rappelons que beaucoup de bibliothèques mettent à disposition des outils de soutien scolaire en ligne ; par exemple, l'espace Point Études de la bibliothèque municipale de Toulouse propose des ressources pour réviser le brevet ou le bac - et notamment la plateforme de soutien scolaire Maxicours ; en 2013, la bibliothèque de Toulouse proposait des ateliers Révise en ligne avec Paraschool.

Nous ne sommes pas en mesure de vous indiquer si la mise en relation de mineurs et de majeurs dans une médiathèque présente un risque.
Les manuels que nous avons consultés recommandent toutefois de contractualiser tout partenariat avec des intervenants extérieurs ; il semble donc préférable de travailler avec des bénévoles constitués en association, ce qui garantit une certain contrôle sur le profil de intervenants. De plus, il est possible d'inscrire ce type d'action dans un dispositif plus large de Projet Éducatif Territorial.
Documents consultés :
- Quelques aspects juridiques. in L'action culturelle en bibliothèque. Sous la direction de Bernard Huchet et Emmanuèle Payen. Éditions du Cercle de la Librairie, 2008. Présentation
- Actions et médiations en bibliothèque. in Bibliothèques, enfance et jeunesse. Sous la direction de Françoise Legendre. Éditions du Cercle de la Librairie, 2015. Présentation

Pour compléter ces éléments de réponses, voilà une sélection de documents qui pourront nourrir votre réflexion :

    - Sur les services à destination des enfants en bibliothèque :

    - Sur les pratiques participatives en bibliothèque :

    - Sur les bibliothèques troisième lieu :

    • Bibliothèques troisième lieu. sous la direction d'Amandine Jacquet. Association des bibliothécaires de France, 2015. Présentation
    • Rencontres du 3ème lieu : des bibliothèques qui bougent en Europe. Actes des rencontres organisées par LR livre et lecture, la Bibliothèque publique d’information et la médiathèque André Malraux de Béziers en novembre 2013.
    • L'article Bibliothèque troisième lieu du Dictionnaire de l'Enssib, qui donne quelques exemples d’implication des publics dans le fonctionnement et/ou l’animation des bibliothèques (bibliothèque Louise-Michel à Paris, bibliothèque Philéas-Fogg à Saint-Aubin du Pavail, bibliothèque de Lezoux, bibliothèques de Rennes).

    - Sur les nouveaux services en bibliothèque :