Conseil de Règlement- Horaires d'ouverture d'une bibliotheque

    Date de la question: 
    27 March 2017
    Date de la réponse: 
    28 March 2017

Question: 

Bonjour,

Je suis une bibliothécaire en Égypte, et on se demande ici dans la bibliothèque si c'est possible d'allonger les horaires d'ouverture de la bibliothèque mais sans la présence des bibliothécaires. Y a-t-il des bibliothèques qui sont ouvertes pour les usagers mais sans bibliothécaire ?

Merci !

Réponse: 

Vous souhaitez avoir des informations relatives à l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques avec du personnel non bibliothécaire.

C'est une situation déjà effective en France (les informations qui suivent sont liées au contexte français des bibliothèques).
De fait, à Lyon en France, dans le cadre du plan Bibliothèques ouvertures +, une grande partie des bibliothèques universitaires a procédé depuis 2016 à des extensions d'horaires avec du personnel non bibliothécaire. Ce dispositif lyonnais a pris appui sur une initiative nationale, le plan national Bibliothèques ouvertes.
Le personnel se recrute principalement auprès d'étudiants de niveau Master (Bac +4 minimum). De fait, depuis quelques années les extensions d'horaire des bibliothèques françaises s'appuient sur ce type de personnel.

C'est ce que pointe le rapport de l'Inspection générale des bibliothèques (IGB) de 2012 intitulé L'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques : progrès et obstacles :

"Dans les universités comme dans les villes, le recours pour certaines tâches d’accueil, en particulier pour les plages du samedi, du dimanche et des soirées, à des vacataires étudiants a contribué à maintenir et à développer les horaires d’ouverture. Les vacataires permettent de pallier avec souplesse à des absences imprévues ou ponctuelles de titulaires. Leur niveau de rémunération évite d’alourdir le coût de l’ouverture du dimanche. Il faut souligner qu’un tel appoint n’est pas réservé aux grandes villes étudiantes. A titre d’exemple, la médiathèque de Tulle parvient à recruter des étudiants suivant des cursus sur place (IUT, IUFM, etc.).De tels dispositifs contribuent en outre à offrir une activité salariée aux étudiants dans un contexte favorable et à les familiariser avec la documentation, ce qui peut contribuer à leur réussite universitaire ultérieure.Il faut bien sûr recommander que ces étudiants soient formés au préalable et travaillent sous la responsabilité d’agents titulaires  référents." (p. 37 et suiv).

De façon plus générale, une importante réflexion a lieu depuis quelques années en France sur les extensions des horaires et les moyens humains à y consacrer (quel personnel ?) de l'ensemble des bibliothèques (tant municipales qu'universitaires) comme peut en témoigner une volumineuse documentation. Nous vous invitons à consulter les ressources en ligne suivantes :

L'Enssib a publié un ouvrage dans la collection la Boîte à outils sur le sujet. Nous vous invitons à en consulter la notice, qui vous donnera notamment accès à un entretien avec son coordinateur, Georges Perrrin, éclairant sur le sujet :