Bibliothèques hospitalières

Une bibliothèque hospitalière peut désigner trois types d’établissements :
- une bibliothèque scientifique spécialisée dans le domaine de la santé située au sein d’un établissement hospitalier ;
- une bibliothèque universitaire dépendant d’une faculté de médecine ou d’un centre hospitalier universitaire (CHU) ;
- une bibliothèque de lecture publique située dans un hôpital.
En France, la première catégorie glisse vers des appellations plus courantes de centres de documentation, animés par des documentalistes hospitaliers (cf. le réseau national des documentalistes hospitaliers) et la seconde dans son fonctionnement et ses missions se caractérise comme toute bibliothèque universitaire.

La bibliothèque hospitalière considérée ici sera donc le lieu de lecture et d’animations culturelles à l’hôpital, à savoir une offre de lecture publique à destination du public empêché que représentent les personnes hospitalisées. Dans certains cas, la partie documentation professionnelle destinée au personnel soignant est intégrée à la bibliothèque. Dans tous les cas, la bibliothèque n’est pas réservée aux personnes hospitalisées et devient le lieu où se côtoient patients et professionnels de santé dans un contexte non médical.
Ce n’est qu’au 19e siècle qu’apparaissent les premières véritables bibliothèques hospitalières, dans des établissements parisiens (Necker et Charité), financées par la générosité de quelques philanthropes. Sous l’impulsion de bénévoles et d’associations professionnelles au premier rang desquelles l’Association des bibliothécaires français et la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA), les bibliothèques hospitalières se développent à partir des années 1930.
Leur développement va suivre le mouvement général d’évolution de la lecture publique mais de manière plus nuancée, plus fragile. Il se fait par ailleurs en lien avec l’évolution du système hospitalier en général et des conditions d’hospitalisation en particulier. Les missions de ces bibliothèques vont également évoluer d’objectifs éducatifs vers des objectifs d’acculturation et de loisirs.
Ainsi, quelques étapes importantes sont à noter.
La circulaire n°186 du 12 juillet 1947 du ministère de la Santé publique définit avec précision le rôle pédagogique de la bibliothèque hospitalière, son organisation matérielle, son financement et la formation de ses personnels.
Seuls sont cependant concernés les sanatoriums et les centres médico-universitaires.
La circulaire du 15 janvier 1952 définit les crédits alloués à la bibliothèque - crédits devant se situer entre 0,25 et 0,50% du prix de la journée d’hospitalisation (ce qui n’est plus en vigueur).
Il faut attendre les années 80 pour voir une vraie mobilisation des pouvoirs publics sur la question de la lecture à l’hôpital. La création de la Fédération nationale des associations des bibliothèques en établissement hospitalier (FNABEH) en 1981 et celle d'un service central des bibliothèques à l'AP-HP (Assistance publique – hôpitaux de Paris) seront deux éléments moteurs.
De nombreux rapports se succèdent pour mettre au jour le retard français en matière de bibliothèques hospitalières (rapports Pierre Vandevoorde, Pingaud-Barreau, Isabelle Jan).
Dans les années 90, à la suite d’une étude menée conjointement par le ministère de la Culture et de l’Éducation nationale et la Fondation de France sur la lecture à l’hôpital, la Direction du livre et de la lecture et le ministère de la Santé publique se mobilisent plus concrètement. Cet engagement amènera à la convention "Culture à l’hôpital" signée le 4 mai 1999.
Cette convention est la pierre angulaire de la situation actuelle.  La lecture y est un des trois axes de la politique commune définie par les ministres chargés de la culture et de la santé.
Aujourd’hui, le livre, la lecture, et par extension les pratiques d’écriture constituent le champ culturel le plus répandu dans les établissements de santé, mais en reposant majoritairement sur l’engagement de bénévoles.
Les publics les plus desservis sont les enfants, les personnes en situation de dépendance et les personnes hospitalisées en séjour psychiatrique.
Selon les établissements, la présence de la bibliothèque se manifeste par un simple point lecture géré par des bénévoles ou par une médiathèque en libre accès gérée par un professionnel des bibliothèques. Des chariots de livres complètent parfois cette offre en acheminant les ouvrages dans les chambres, les salles d’attentes ou de repas des patients.
Par ailleurs, les bibliothèques municipales et départementales de prêt sont identifiées comme des partenaires actifs et des lieux de ressources pour les bibliothèques hospitalières (dépôt de livres, conseil en matière de sélection, valorisation des documents et animations). Enfin, elles jouent un rôle dans la formation du référent lecture et des bénévoles.
Enfin, la FNABEH (une dizaine d’organismes) propose des services de lecture à domicile pour les personnes malades, le plus souvent pour accompagner le retour au foyer après une période d’hospitalisation.

Ressources

Préparer les concours des bibliothèques, des archives et de la documentation (y compris pour la fonction publique hospitalière) : ensemble de fiches pratiques [en ligne]. Villeurbanne : enssib, 2014.

LE SAUX, Annie. La médiathèque : un atout pour l'hôpital, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2010, n. 1, p. 78-78.

La bibliothèque hors les murs. Lectures – La revue des bibliothèques [en ligne]. Bruxelles : Service général des Lettres et du Livre de la Communauté française,  janvier-février 2010.

PAUTHE, Julien. Lecture publique et santé mentale : exemples de partenariats et perspectives [en ligne]. Mémoire d’étude du Diplôme de Conservateur des Bibliothèques. Villeurbanne : enssib, 2009.

GUÉRIN, Claudie.  Pourquoi et comment travailler avec l'hôpital ?, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2008, n. 5, p. 31-37.

MUET, Florence. Les activités de lecture dans les établissements de santé, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2008, n. 5, p. 20-25.

Faire vivre la lecture à l’hôpital [en ligne], Ministère de la Culture et de la Communication et ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports 2008.

MUET, Florence. La lecture à l’hôpital : bilan et perspectives [en ligne]. Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins (DHOS), 2007.

SANTANTONIOS, Laurence. Bichat : silence, on lit. Livres hebdo, 2006, n. 644, p. 74-75.

DUTON, Frédéric. La lecture à l'hôpital état stationnaire, critique ou convalescent ?, Villeurbanne : Presses de l’enssib, 2005.

DUTON, Frédéric. La place des bibliothèques d’hôpitaux au sein des réseaux de lecture en France : état des lieux et perspectives [en ligne]. Mémoire d’étude du Diplôme de Conservateur de Bibliothèques. Villeurbanne : enssib, 2004.

SAVIGNAC, Marion de. La place et le rôle du livre en milieu de soins, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2004, n. 2, p. 122-123.

GUÉRIN, Claudie. Bibliothèques d'hôpitaux. Assemblées générales des sections, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 2001, n. 192, p.114-114.

MARCHAUD, Sophie. Une médiathèque dans l'hôpital : l'exemple de l'Hôpital Européen à Paris. Espaces et architectures, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 2001, n. 193, p.73-74.

De labbey, Marie-Noël et REVIAL, Myriam. Bibliothécaires à l'hôpital. Lire à l'hôpital, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1998, n. 181, p.68-69.

GUÉRIN, Claudie. Les bibliothèques d'hôpitaux pour enfants. Pratiques de lecture, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1997, n. 177, p.14-17.

MELOT, Michel. La lecture en milieu hospitalier in Rapport annuel du Conseil supérieur des bibliothèques (1995) [en ligne]. Association du Conseil supérieur des bibliothèques, 1996.

CONSEIL SUPÉRIEUR DES BIBLIOTHÈQUES. L'accès à la lecture des personnes "empêchées" et le "tiers-réseau" de la lecture publique [en ligne]. Paris : Association du CSB, 1996.

ACCART, Jean-Philippe. Le réseau national des documentalistes hospitaliers, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1995, n. 2, p. 77-78.

NICOLAS, Isabelle, REVIAL, Myriam, VALLA, Marie-Christine, et al. Les bibliothèques pour enfants hospitalisés : deux exemples. Pratiques, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1994, n. 165, p.45-48.

ACCART, Jean-Philippe. Bibliothèque et documentation à l'hôpital, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1992, n. 6, p. 46-50.

TABET, Claudie. Les bibliothèques d'un autre type, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1992, n. 4, p. 35-45.

JULLIAN, Colette. L'évolution des bibliothèques d'hôpitaux. Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1985, n. 127, p.13-14.

Statut et formation des bibliothécaires d'hôpitaux. Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1985, n. 127, p.10-11.

BOSCH, Marie-Odile et VALLA, Marie-Christine. Bibliothécaire à l'hôpital : une action culturelle qui soutient la thérapeutique. Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1983, n. 120, p.23-25.

PEILLON, Jacqueline. Section des Bibliothèques d'hôpitaux. Division des bibliothèques spécialisées, Bulletin d'informations de l'ABF Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne],  1979, n. 102, p.037-038.

PEILLON, Jacqueline. Bibliothèques d'hôpitaux. Rapports des groupes de travail, Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1977, n. 97, p.199-200.

BLUM, Véronique. Les bibliothèques des Centres hospitaliers et universitaires, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1968, n. 2, p. 59-76.

BOURDIN, Geneviève. Les bibliothèques d'hôpitaux : résultats d'une enquête. Bulletin d'informations de l'ABF [en ligne], 1966, n. 50, p.025-029.

BASSET, R. S. Bibliothèques des hôpitaux et sanatoriums de l'Assistance publique, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1959, n. 10, p. 437-442.

HURI, Nelly. La bibliothèque universitaire centrale des étudiants malades et les bibliothèques des sanatoriums en France, Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1957, n. 1, p. 15-31.

voir aussi

Publics empêchés / Hors les murs

Notice créée le 12 juillet 2013
Mise à jour le 18 novembre 2014