Borges, Jorge Luis (1899-1986)

Figure incontournable de la littérature du XXe siècle, Jorge Luis Borges, auteur argentin, est né à Buenos Aires le 24 août 1899 et mort à Genève le 14 juin 1986. Sa vie et son œuvre sont liées aux bibliothèques à plus d’un titre. Poète, conteur et essayiste, il exerça le métier de bibliothécaire dans une bibliothèque municipale de Buenos Aires de 1938 à 1946 et fut nommé directeur de la bibliothèque nationale d'Argentine en 1955. Doué d’une mémoire prodigieuse, il parsème son œuvre de références littéraires et philosophiques qui peuvent dérouter au premier abord.

Une réflexion autour de la littérature est perceptible dans plusieurs de ses œuvres. Il est particulièrement connu pour sa bibliothèque « totale » décrite dans la nouvelle La bibliothèque de Babel du recueil Fictions, inspirée par la nouvelle La bibliothèque universelle de l’écrivain, philosophe et mathématicien allemand Kurd Lasswitz, publiée pour la première fois en 1904. La bibliothèque de Babel contient toutes les œuvres possibles écrites à partir de la variation des 22 signes de l’alphabet, du point, de la virgule et de l’espace. Elle contient donc toutes les œuvres existantes et à venir. Ainsi ce qui peut être affirmé et démontré dans certains livres peut être réfuté dans d’autres. Il en résulte une réflexion sur les notions de vérité et de fiabilité du savoir, et de la recherche du « livre ultime » qui permettrait de résumer toutes les œuvres contenues dans cette bibliothèque.
La Bibliothèque de Babel a connu un grand succès et continue à intriguer. Par exemple : cette bibliothèque est-elle finie ou infinie ?  Quel est le nombre de livres que l’on obtient avec la variation autour des quelque 25 signes ? L’informatique a permis de réaliser le fantasme des multiples associations de signes de façon aléatoire. La nouvelle de Jorge Luis Borges a également été rapprochée du paradoxe du singe savant : un singe qui taperait au hasard et de manière indéfinie sur une machine à écrire réussira « presque sûrement » à écrire un texte donné. « Presque sûrement » exprime la chance minime que le texte compréhensible puisse être produit mais elle indique aussi – et surtout – que cette chance n’est pas nulle.

La recherche du « livre ultime » est un point important de l'œuvre de Jorge Luis Borges. La bibliothèque de Babel. On retrouve le thème du « livre ultime » dans sa nouvelle Le livre de sable publiée dans le recueil du même nom. Le livre de sable appelé « le Livre des Livres » ne comporte ni début, ni fin. Il est « monstrueux » selon le narrateur car il se dérobe à la logique humaine. Il faut sans doute y voir une métaphore de la littérature et du savoir qui ne peuvent être saisis de manière simple et univoque : plusieurs interprétations, points de vue ou théories sont possibles.
Dans le roman Le nom de la rose d’Umberto Eco, le « livre ultime » prend la forme de la copie du tome 2 de la Poétique d’Aristote, et l’auteur argentin lui-même a inspiré le personnage du supérieur bénédictin.

Biographies de Jorge Luis Borges

MARTIN, Jean-Clet. Borges : Une biographie de l'éternité. Paris : Éd. de L'éclat, 2006.

PAULS, Alan. Le facteur Borges. Paris : C. Bourgois, 2006.

MANGUEL, Alberto. Chez Borges. Arles : Éditions Acte Sud, 2005.

Œuvres de Jorge Luis Borges

BORGES, Jorge Luis. La bibliothèque de Babel [en ligne].

BORGES, Jorge Luis. Œuvres complètes. Paris : Gallimard, 2010.

BORGES, Jorge Luis. Ficciones = Fictions. Paris : Gallimard, 1994.

BORGES, Jorge Luis. La jouissance littéraire. [S.l.] : La Délirante : 1991.

BORGES, Jorge Luis. El libro de arena = Le livre de sable. Paris : Gallimard, 1990.

BORGES, Jorge Luis. Conférences. Paris : Gallimard, 1985.

BORGES, Jorge Luis. L'Aleph. Paris : Gallimard, 1977.

À propos de la Bibliothèque de Babel

Collectif de Babel [en ligne].

La bibliothèque de Babel numérisée. Accès Numérique aux Livres de la Bibliothèque. Recherche Textuelle dans les Livres [en ligne].

Générateur de texte aléatoire [en ligne].

BENSON, Stéphanie. La bibliothèque de Babel existe, je l'ai visitée [en ligne]. Bulletin des bibliothèques de France, 2010, n. 6.

NICAISE, Christian. La bibliothèque totale de Jorge Luis Borges. Rouen : l’instant perpétuel, 1990.

ECO, Umberto. Le nom de la rose. Paris : Grasset, 1984.

NICAISE, Christian. Introduction à la bibliothèque imaginaire de Jorge Luis Borges [en ligne], mémoire du Diplôme Supérieur de Bibliothécaire, enssib, 1979.

Lasswitz, Kurd. La bibliothèque universelle [en ligne]. Éd. Nilsane : 1904.

Notice créée le 03 juillet 2014