Classification

En son sens générique, la classification est une « répartition systématique en classes, en catégories, d'êtres, de choses ou de notions ayant des caractères communs notamment afin d'en faciliter l'étude; résultat de cette opération » (Trésor de la langue française informatisé). Elle répond à un besoin constant de l’esprit humain d’organiser les savoirs pour les articuler entre eux (la démarche encyclopédique, par exemple), et de  catégoriser les savoirs au sein d’une hiérarchie ou d’une chronologie (classification des espèces, par exemple). Dans les bibliothèques, ce système est hiérarchisé de façon à organiser les connaissances en ensembles de contenus voisins et à organiser entre ces connaissances des jeux de relations.
Les classifications utilisées dans les bibliothèques peuvent porter sur un domaine spécialisé (par exemple la classification NLM – National Library of Medicine), ou ambitionner de couvrir l’ensemble du savoir humain (classifications dites universelles dont les plus connues sont la classification décimale de Dewey, la Classification décimale Universelle  et la classification de la Bibliothèque du Congrès). Ces classifications universelles sont volontiers critiquées et régulièrement révisées, à la fois pour rectifier en partie le  caractère nécessairement subjectif des conceptions successives, et pour tenir compte de l’avancée des connaissances et de leur foisonnement.
L’organisation hiérarchique des classifications cède de plus en plus le pas à des architectures relationnelles, étudiées notamment pour tenter de donner un ordre aux données circulant sur le Web. Ces architectures relationnelles sont les héritières des classifications à facettes (la plus célèbre est la classification de Colon) et rejoignent les modalités de construction des thésaurus.
Les différents contenus organisés par une classification sont identifiés précisément à l’aide d’indices, ensembles de chiffres, lettres et / ou signes diacritiques, permettant d’indexer, c’est-à-dire d’exposer la position du contenu dans l’arborescence générale et d’en exposer la situation relationnelle.
La classification ne doit pas être confondue avec le classement, mode d’organisation physique de documents, et dans lequel  la position du document est signalée par une cote. Néanmoins, il est très fréquent dans la littérature professionnelle de confondre les deux approches, au risque d’appauvrir la démarche d’indexation systématique autorisée par la classification.

Généralités

DAGOGNET, François. Le Catalogue de la vie : étude méthodologique sur la taxinomie. Paris : PUF/Quadrige, 2004.

GROULT, Martine (dir.). L'Encyclopédie ou la création des disciplines. Paris : CNRS Éd., 2003.

VIGNAUX, Georges. Le démon du classement : penser et organiser. Paris : Éd. du Seuil, 1999.

DOBROWOLSKI , Zygmunt. Étude sur la construction des systèmes de classification. Paris : Gauthier-Villars, 1964.

La Classification dans les sciences. Gembloux :  J. Duculot, 1963.
 

Quelques exemples de classifications

Classification décimale universelle UDC-Consortium. Édition abrégée, 8e édition, Liège : Éd. du CEFAL, 2012.

DEWEY, MELVIL. Dewey decimal classification and relative index devised by Melvil Dewey. 23e édition, Dublin, Ohio : OCLC, 2011.

RANGANATHAN, Shiyali Ramamrita. Colon classification basic classification. New Delhi : Ess Publications for Sarada Ranganathan Endowment for Library Science, 2006.

LIBRARY OF CONGRESS. LC classification outline prepared by the Library of Congress Cataloging Policy and Support Office. 7th éd., Washington D.C. : Cataloging Distribution Service, Library of Congress, 2003.

NATIONAL LIBRARY OF MEDICINE. Classification médicale de la « National Library of Medicine ». Version française établie d'après la 3e édition américaine / révisée par Geneviève Nicole et Manuel Nicole. Paris : Gauthier-Villars, 1970.
 

Ressources

KUMBHAR, Rajendra. Library classification trends in the 21st century. Oxford : Chandos Publishing, cop. 2011.

HUDON, Michèle et WIDAD, Mustafa el Hadi. Organisation des connaissances et des ressources documentaires : de l’organisation hiérarchique centralisée à l’organisation sociale distribuée. Les cahiers du numérique, n°3, 2010.

LEVIE, Françoise. L'homme qui voulait classer le monde : Paul Otlet et le Mundaneum. Bruxelles : les Impressions nouvelles, 2006.

CHARAF, Inaam. Dispositifs d’organisation de la connaissance : étude comparée d’encyclopédies, de classifications et de thésaurus en anglais, français et arabe (vol.1). Thèse en sciences de l’information et de la communication. Villeurbanne : enssib, 2005.

MARCELLA, Rita et MALTBY, Arthur (Éd.). The future of classification.  Aldershot, Hants, England ; Brookfield, Vt. : Gower, c2000.

GROLIER,  Éric de. Taxilogie et classification. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne]. 1988, n°6, p. 468-489.

MANIEZ, Jacques. Les Langages documentaires et classificatoires : conception, construction et utilisation dans les systèmes documentaires. Paris : Éd. d'Organisation, 1987.

GROLIER, Éric de. Étude sur les catégories générales applicables aux classifications et codifications documentaires. Paris : Unesco, 1962.

GROLIER,  Éric de. Théorie et pratique des classifications documentaires. Paris : Éditions documentaires industrielles et techniques, 1956.
 

Voir aussi

Classement  / Otlet, Paul (1868-1944) / Thésaurus / Library of Congress /

Notice créée le 04 septembre 2013