Informatisation

L’informatique fait ses premiers pas en bibliothèque dans les années 70 dans un mouvement d’automatisation. Le traitement automatique de l’information sert alors la gestion de la collection physique en back office (acquisitions, catalogage) ou front office (circulation des documents ou recherche bibliographique).

La fin des années 90 puis les années 2000 marquent un tournant : le développement des nouvelles technologies en bibliothèque donne lieu à une véritable révolution numérique.
Ainsi les tâches informatiques d’abord liées à l’administration des SIGB sont-elles enrichies par le développement de sites web et de projets de numérisation. Ces évolutions techniques ont leurs corollaires en termes d’équipements et de services aux publics. Les postes informatiques puis multimédias sont déployés dans les établissements pour un usage public. La formation à la recherche bibliographique et à l’information dématérialisée se développe. À la fin des années 2000, la bibliothèque mène de front une offre de collections matérielles et de services en présentiel, et une offre de collections et de services dématérialisés.

Qui dit informatisation dit réinformatisation. Cette dernière peut être due à des facteurs internes à la bibliothèque – amélioration des équipements et des services – ou à des facteurs externes multiples : nouveau produit, outil informatique plus performant, nouvelle norme informatique (de catalogage) incitant à la migration interne, disparition du fournisseur ou arrêt de commercialisation du progiciel, etc.

Aujourd’hui, un des arguments qui prévaut dans les projets de réinformatisation est la possibilité d’avoir une interface unique en capacité de puiser dans tous les réservoirs disponibles : catalogue de la bibliothèque, bases de données externes, ressources numériques propres, etc. Cet objectif induit une migration vers des systèmes d’information documentaire enrichis d’outils de découverte (Discovery tools – DT) et de système de gestion des ressources électroniques (Electronic resource management system – ERMS).

Catalogue informatisé

SVENBRO, Anna. (Ré)informatiser une bibliothèque [À paraître]. Villeurbanne : Presses de l'enssib, 2016.

JESTAZ, Laure. Réinformatiser à l’heure du SGBM. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2014, n. 1.

GROUPE DE TRAVAIL BOÎTE A OUTILS DU NUMÉRIQUE EN BIBLIOTHÈQUE. La réinformatisation - Boîte à outils du numérique en bibliothèque [en ligne]. Paris : Service du Livre et de la Lecture, 2013.

BERTHIER, Sandrine. Le SIGB : pilier ou élément désormais mineur de l’informatique documentaire ? [en ligne]. Mémoire d'étude du Diplôme de Conservateur des Bibliothèques. Villeurbanne : enssib, 2012.

GROUPE DE TRAVAIL BOÎTE A OUTILS DU NUMÉRIQUE EN BIBLIOTHÈQUE. La récupération des données pour le catalogue - la boîte à outils du numérique en bibliothèque [en ligne]. Paris : Service du Livre et de la Lecture, 2012.

MAISONNEUVE, Marc. Réinformatiser la bibliothèque municipale... Pourquoi ?. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1997, n. 4.

Accès à Internet en bibliothèque

CURRENTI, Rosanna, PRIOR, Gillian, QUICK, Susannah, et al. Enquête paneuropéenne destinée à évaluer les perceptions des utilisateurs à l’égard des avantages liés aux technologies de l’information et de la communication dans les bibliothèques publiques [en ligne]. Seattle : Fondation Bill and Melinda Gates, 2013.

CURRENTI, Rosanna, PRIOR, Gillian, QUICK, Susannah, et al. La perception des avantages offerts par les TIC dans les bibliothèques publiques en France : le point de vue des usagers [en ligne]. Seattle : Fondation Bill and Melinda Gates, 2013.

RENARD, Hervé. Usages par le public des postes informatiques et des hot-spot wifi à la BmL [en ligne]. Lyon : Bibliothèque municipale de Lyon, 2010.

AMAR, Muriel, BEGUET, Bruno. Les consultations "libres" d’Internet à la Bpi : Enquête exploratoire [en ligne]. Paris : Bpi, 2008.

Voir aussi

Accessibilité / Automatisation / Bases de données / Bibliothèques numériques / Catalogue / Internet / Numérisation / OAI-PMH / Services à distance / SIGB / Site web /

Notice créée le 07/12/2015