Vacataires

À l’origine, le terme « vacataire » désigne une personne employée pour une durée déterminée et affectée à l’accomplissement d’une tâche précise. Aujourd’hui, ce terme désigne plus largement une personne engagée sur un contrat à durée déterminée, mais renouvelable dans de nombreux cas, pour venir en appui au sein d’une équipe, afin de participer à diverses tâches dans des périodes de forte activité. On dénombre aujourd’hui plus de 3 500 vacataires travaillant dans les bibliothèques, qu’elles soient municipales ou universitaires.
Lorsqu’ils travaillent dans les bibliothèques municipales, leur régime d’emploi est aligné sur celui des vacataires des autres services municipaux. C’est le décret n° 88-145 du 15 février 1988 fixant les conditions d’emploi des agents non titulaires de la fonction publique territoriale qui leur est applicable.
Dans les bibliothèques universitaires, on dénombre essentiellement deux catégories de vacataires employés sur des tâches différentes : les moniteurs étudiants et les tuteurs. Toutefois,  leur régime d’emploi est commun. Il est défini très précisément par le décret n° 2015-652 du 10 Juin 2015. Ce dernier précise :
- Ces vacataires bénéficient d’un CDD d’une durée maximale de 12 mois, du 1er septembre au 31 août,
- Afin de pouvoir concilier correctement ce travail avec leurs études, la durée de travail effective ne doit pas excéder 670 heures entre le 1er septembre et le 30 juin, et 300 heures durant les grandes vacances,
- La rémunération doit être au minimum égale au SMIC horaire.
La plupart du temps, les moniteurs étudiants sont employés sur des postes d’accueil, notamment pour la gestion des prêts-retours des documents. Ils viennent également appuyer les équipes de personnels titulaires pour le reclassement des ouvrages sur les étagères, ainsi que pour les éventuels déménagements de collections. Enfin, ils viennent compléter les effectifs sur quelques horaires spécifiques : ouvertures en nocturne et/ou le samedi après-midi, voire le dimanche lorsque la bibliothèque est ouverte.
Quant aux tuteurs, ils sont requis pour l’aide aux travaux pratiques de la formation à la recherche bibliographique. Dans certaines bibliothèques d’universités, ils ont pour mission d’assurer la relation avec les élèves des classes terminales des lycées invités à se familiariser à l’université en accédant à la bibliothèque universitaire.

Ressources

LE MENN, Jacky. Travailler en bibliothèque sans concours [en ligne]. Fiche pratique. Villeurbanne : enssib, 2014.

AROT, Dominique,  CARBONE, Pierre,  CLAUD, Joëlle, et al. Quels emplois dans les bibliothèques ? : État des lieux et perspectives [en ligne]. Rapport. Paris : IGB, 2013.

PERRIN, Georges. L'emploi des étudiants dans les bibliothèques de l'enseignement supérieur [en ligne]. Rapport à Madame la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Paris : Inspection générale des bibliothèques, 2007.

Gaillard, Yann. Mieux gérer les personnels du ministère de la Culture et de ses établissements publics : l'indispensable révolution "culturelle. Rapport d’information au Sénat [en ligne], 2004, n° 416.

DEBRION, Philippe. MONDON, Frédérique (dir.). Accueillir et intégrer des personnels non permanents. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2003, n. 2. Ouvrage disponible à la bibliothèque de l’enssib.

ANNEZER, jean-claude. L'emploi précaire dans les universités. Bulletin d'informations de l'association des bibliothécaires français [en ligne], 2001, n. 193.

LUPOVICI, Christian. Personnels à statuts différents en bibliothèque universitaire : comment travailler ensembleBulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1998, n. 6.

ROUYER, Philippe. Moniteurs et « student assistants ». Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1992, n. 6.

Voir aussi

Accueil / Horaires / Médiation /

Notice créée le 08 octobre 2015