Chronologie de la formation continue

10183 stagiaires de formation continue depuis 20 ans
 
 

La formation continue assurée conjointement par l'IFB et par l'enssib de 1992 à 1998

Dès 1992 et jusqu'en 1999, l'enssib participe activement à la formation continue assurée par l'Institut de formation des bibliothécaires (IFB) installé au 52 rue Racine à Villeurbanne. Deux missions essentielles incombent à l'IFB :
- la formation initiale du corps des bibliothécaires ;
- la formation continue pour les personnels de bibliothèque relevant du cadre de l'État.

L'offre de stages, déjà diffusée sur catalogue papier, est alors validée par la Direction du livre et de la lecture (DLL devenue le SLL), par le DPESR (actuelle MISTRD) ; elle comporte des stages coorganisés avec la Bpi, des stages de spécialisations organisés dans le cadre de la formation initiale des bibliothécaires, un cycle de formation pour les agents des bibliothèques françaises à l'étranger et un autre pour les bibliothécaires étrangers francophones.
L'IFB s'appuie sur l'enssib, dont la vocation de grande école de recherche a été confirmée, et sur ses compétences scientifiques.

En 1994, l'IFB s'installe sur le site de Grandclément : 1300 m2, 4 salles de cours, 2 salles informatiques, 1 salle audiovisuelle, 1 salle de conférence et 1 bibliothèque.

Il s'informatise en 1995 : gestion informatique des formations, des programmes des stages, des inscriptions des stagiaires, etc.

Les thèmes de prédilection de l'IFB sont alors les constructions d'annexes, les perspectives européennes, les réseaux bibliographiques, l'accueil des publics, les nouvelles technologies, les techniques de gestion et d'évaluation,...

À partir de 1998, l'IFB propose des stages dits courts (4-5 jours) et des stages dits multimodulaires. La diffusion de l'offre se fait toujours sur catalogue, complété par la diffusion de ses programmes par le biais du site web créé en 1997.

Un premier stage de formation partiellement à distance (FAD) est mis en place à destination des bibliothécaires francophones non hexagonaux.

De son côté, de 1995 à 1998, le service formation continue de l'enssib propose un cycle de perfectionnement pour les conservateurs recrutés sur liste d'aptitude, un diplôme professionnel supérieur en sciences de l'information et des bibliothèques (DPSSIB) et des stages pour le diplôme de conservateur des bibliothèques (DCB), ainsi qu'une offre à destination des professionnels. D'abord axée sur l'étude du livre ancien, cette offre de formation est rapidement élargie à des thèmes comme l'international, la communication, la bibliothèque électronique, la bibliothéconomie en sciences exactes et appliquées.

En 1998, l'enssib propose vingt stages de formation continue regroupés autour de six grands thèmes : architecture, bibliothèque électronique, bibliothèques spécialisées, environnement des bibliothèques, patrimoine, services et management.


Reprise de l'ensemble de la formation continue par l'enssib en 1999

L'année 1999 voit la fusion effective des programmes auparavant proposés séparément par l'IFB et par l'enssib, avec la création d'un véritable département « Formation continue » au sein de l'enssib, lequel demeure sur le site de Grandclément à Villeurbanne et propose une offre étoffée : des stages pour les professionnels des bibliothèques, des stages plus largement ouverts aux professionnels de l'information en entreprise, des services complémentaires avec notamment la base de stages expressO'doc, mise en ligne début 1999 et active jusqu'en 2006.

Les programmes internationaux initiés par l'IFB sont repris et continués. L'organisation de stages à la demande de certains établissements mise en route par l'enssib s'est poursuivie. Un premier cycle de formation destiné aux directeurs de bibliothèque universitaire nouvellement nommés est mis en place. L'enssib propose cette année-là 58 modules de formation.


Évolutions des années 2000 : élargissement de l'offre

En 2000, 68 modules de formation s'articulent autour de quatre grands axes thématiques : management et gestion d'un établissement, collections et politiques documentaires, services et publics, enfin, informatique et nouvelles technologies. Ces thèmes sont toujours utilisés aujourd'hui.

En 2001, le service se réorganise et met sur pied son premier stage d'enseignement en partie à distance : "Elaborer une stratégie marketing pour sa bibliothèque ou son centre de documentation". Dans la suite de cette expérimentation, en 2002, trois modules supplémentaires utiliseront ces nouvelles technologies éducatives (NTE), dispositifs de formation qui permettent d'allier enseignement à distance et en présentiel, et qui s'appuient sur une gestion transversale de la formation par différents services de l'enssib (enseignants, informatique, publications, formation continue).

Fin 2006, la formation continue déménage sur le site de la Doua pour intégrer le bâtiment principal. Le service Formation continue est totalement réorganisé : les gestionnaires de la formation continue appartiendront désormais au service de la scolarité, le responsable du service relèvera du département des études

En 2007, le catalogue complet et détaillé disparaît au profit d'un dépliant plus succinct, les objectifs et contenus de chaque stage étant dorénavant communiqués sur le site internet de l'école.

Apparaît alors un premier cycle de formation dit "long", cinq modules de trois jours, intitulé "Responsable de fonds patrimoniaux". D'autres cycles suivront très rapidement, vu le succès remporté par cette nouvelle formule. Le cycle mutimodulaire à destination des nouveaux directeurs de SCD est remis en place.

Les formations peuvent alors s'inscrire dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) touchant à la modernisation de la fonction publique.


La formation tout au long de la vie et les outils numériques

Au 1er janvier 2010, la formation continue devient la formation tout au long de la vie. Elle regroupe l'offre de formation continue et l'offre de formation à distance, qui met sur pied son premier module "Les collections et la politique documentaire" entièrement à distance.

Bibdoc ( http://www.formations-bibdoc.fr ), un nouveau portail de formation continue des métiers des bibliothèques et de la documentation, géré par l'enssib en partenariat avec l'École Nationale des Chartes, les Centres Régionaux de Formation aux Carrières de Bibliothèques (CRFCB) et les Unités régionales de formation à l'information scientifique et technique (URFIST), est mis en ligne début 2011.