Les référentiels métiers

Divers référentiels métiers coexistent : référentiels d’institutions publiques, référentiels d’établissements, référentiels d’associations professionnelles, référentiels internationaux.
Les référentiels ministériels s’attachent à définir des fonctions quand celui du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) décrit des métiers inscrits dans une filière. Dans tous les cas, il s’agit d’identifier les compétences requises pour naviguer dans le bassin de recrutement des métiers de l’information et de la documentation.
Pour l’employeur : c’est un outil pour élaborer une fiche de poste.
Pour le candidat : c’est un outil qui aide à la rédaction d’un cv.
Pour l’étudiant : c’est un observatoire des fonctions possibles et des compétences nécessaires.

Les référentiels des institutions publiques

Le répertoire interministériel des métiers de l’Etat (RIME)
Édité par la direction générale de l’administration et de la fonction publique du ministère de l'Action et des Comptes publics, la 3ème édition est parue en 2017.
Le répertoire Rime présente les différents métiers, dits "emplois-références", des agents de la fonction publique d’État en France.
Conseil : explorez les domaines fonctionnels "culture et patrimoine" et "administration générale".
 

Le répertoire des métiers et des compétences (REME)
Édité par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.
Il couvre l’ensemble de ses missions correspondant à 105 emplois-types regroupés en 13 familles professionnelles. Un dictionnaire des compétences est intégré au répertoire de fiches-métiers.
Conseil : 3 catégories principales à consulter : bibliothèques, documentation, archives et musées ; systèmes et réseaux d’information et de communication ; communication et édition.

Le répertoire des métiers territoriaux
Édité par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).
Ce répertoire, outil de gestion de ressources humaines mis à disposition des collectivités et des établissements publics territoriaux regroupe les métiers de la fonction publique territoriale, répartis en familles professionnelles, avec, pour chacun, la description du métier, des activités et des compétences.
Conseil : 2 grandes catégories à consulter : pilotage, management et gestion des ressources ; services à la population. Et dans chacune d’elles, voir plus précisément  les familles : systèmes d’information et TIC ; communication ;  bibliothèques et centre documentaires ; établissements et services patrimoniaux ; services culturels.
Le CNFPT édite également un guide des métiers territoriaux, (mis à jour en 2014), dont les pages 259 à 263 concernent bibliothèques et documentation.

Le répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière
Édité par le ministère des Solidarités et de la Santé.
Ce répertoire dédié aux métiers de la fonction publique hospitalière, comprend une famille de métiers « Gestion de l’information » comprenant archivistes et documentalistes.
Pour aller plus loin :
ASCODOCPSY-réseau documentaire en santé mentale. Référentiel des métiers de la documentation, des bibliothèques et des archives dans la fonction publique hospitalière [en ligne]. Guide. Lyon : ASCODOCPSY, 2005.

Le référentiel opérationnel des métiers et des emplois (ROME)
Édité par Pôle Emploi.
Ce référentiel permet d’identifier les offres et les demandes d’emploi.
Conseil : Privilégier la recherche par code ROME. Voici une liste de codes utiles :
K1601 : gestion de l’information et de la documentation.
E1101 : animation de site multimédia.
E1103 : communication.
E1104 : conception de contenus multimédias.
E1106 : journalisme et information média.
G1202 : animation d’activités culturelles ou ludiques.
M1805 : études et développement informatique.

Le référentiel de la filière bibliothèque (Bibliofil’)
Édité par le ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation.
Élaboré avec le concours de représentants de l’ensemble de la profession, de l’Inspection générale des bibliothèques et du ministère de la Culture.
Il constitue une référence commune pour toute la filière des bibliothèques. Il prend en compte la diversité des lieux d’exercice et l’évolution du métier, notamment du point de vue des nouvelles technologies.
En savoir plus :
TARIN, Laurence. Bibliofil' - Le référentiel de la filière bibliothèques. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2005, n. 5.

Le référentiel des emplois-types de la recherche et de l’enseignement supérieur (RéFérens)
Édité par le ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation, il définit les emplois-types des personnels ITRF (Ingénieurs et personnels techniques de recherche et formation) exerçant dans  les établissements d’enseignement supérieur scientifiques et technologiques.
La version III parue en octobre 2016 est accompagnée d'un dictionnaire des compétences.
Conseil : consulter la branche d’activité professionnelle F : Culture, Communication, Production et diffusion des savoirs.

Le Portail des métiers de l’Internet
Édité par la mission Société Numérique de l'Agence du Numérique.
Il a pour objectif de présenter clairement et simplement les nouveaux métiers liés à l’Internet et les formations pour y accéder.
Il comporte des fiches descriptives des métiers du numérique, élaborées en partenariat avec le CELSA (Université Paris-Sorbonne) et des acteurs des secteurs professionnels concernés (associations professionnelles, entreprises, organismes de formation). 
Conseil : consulter principalement les métiers de la famille : production et gestion de contenu.


Un référentiel d’établissements

Le référentiel des emplois et des compétences de la Bibliothèque nationale de France
Edité par la BnF.
Ce référentiel recense et décrit, par famille professionnelle, chacun des métiers de la BnF. Il contribue à identifier les compétences nécessaires au bon exercice des fonctions confiées, et celles qu’il convient de développer dans les années à venir. Son intérêt dépasse le champ de la BnF, avec une nomenclature en 4 volets : service aux publics, traitement des collections ; administration, gestion ; technique, logistique, prévention ; médiation culturelle et communication.


Les référentiels d’associations professionnelles

Le référentiel métiers de la profession d’archiviste ou des métiers des archives
Rédigé par l’Association des archivistes français (AAF).
Dans chacune des grandes fonctions de l’archiviste (collecte, classement, conservation et communication, auxquelles s’ajoute la gestion d’un service d’archives), il recense les activités et place en regard les connaissances nécessaires ainsi que les éléments indispensables de savoir-faire et de savoir-être.

Le référentiel métiers et fonctions de l’Association des professionnels de l’information et de la documentation
Édité par l’ADBS.
Le référentiel des métiers de l’information et de la documentation est présenté sous forme de carte interactive.

Euroréférentiel I&D
Édité par le Conseil européen des associations de l'information-documentation (ECIA).
Les associations professionnelles européennes se sont accordées sur une définition des compétences des professionnels de l'information et documentation. Cet euroréférentiel est organisé en domaines de compétences, répartis en 5 groupes (information, technologies, communication, management et autres savoirs).


Nouveaux métiers

Nouveaux métiers associés aux données de la recherche, selon le Cirad en 2017 :

  • Directeur.rice des données (Chief Data Officer ou CDO)
  • Architecte des données (Data Architect)
  • Ingénieur.e d’études en production, traitement, analyse de données et enquêtes
  • Gestionnaire de données (Data Manager)
  • Chargé.e du traitement des données scientifiques
  • Chargé.e de l'édition de corpus numériques
  • Analyste données (Data Analyst, Data Miner, Data Scientist)

Source : Deboin, M.C., Découvrir de nouveaux métiers liés aux données de la recherche en 3 points. Montpellier (FRA) : CIRAD, 2017.
Voir aussi les référentiels métiers des secteurs du numérique et de l'informatique répertoriés dans cette étude.

Les métiers associés aux Fablabs sur le portail des métiers de l'internet :

Lire également le billet Fiche-métier bibliothécaire-maker de Tom Maillioux publié sur le blog du Carrefour numérique2 en 2016.
 
Les métiers émergents, selon une étude du Serdalab publiée en 2009 :

  • Community manager
  • Éditeur/éditrice d’ontologies
  • Document controller
  • Gestionnaire de bibliothèque numérique
  • Gestionnaire de ressources numériques
  • Manager/gestionnaire de l’information
  • Responsable de l’archivage web
  • Expert.e de préservation numérique
  • Expert.e en métadonnées ou en coopération (bibliothèque 2.0)

Source : Anne Bouget, Virginie Boillet, Louise Guerre, Les nouveaux horizons de l'infodoc étude prospective sur l'évolution des fonctions de l'information-documentation-archives, Paris : SerdaLab, 2009.

Consulter le focus sur 4 nouveaux métiers de l’info-doc : Document controller, Knowledge manager, Records manager, E-reputation manager dans la présentation de Sylvie Lafon : Les nouveaux métiers de l’information-documentation - quelques repères, ADBS Midi-Pyrénées, 12 décembre 2013.