Les nouveaux horizons des données de bibliothèques

Contenu pédagogique

Objectifs:

Ces dernières années ont vu émerger dans la un nouvel environnement technologique de la "data", qui se caractérise par :
- une ouverture juridique (open data) visant à favoriser la réutilisation des données,
- une évolution du web intégrant la spécificité des données structurées et liées (linked data ou web de données),
- l’émergence de technologies permettant de manipuler en temps réel des masses très importantes de données (big data)
- de nouvelles interfaces alliant élégance graphique et force narrative (data visualisation).

Extérieur à l’univers des bibliothèques, ce mouvement les concerne pourtant au premier chef. Elles doivent désormais se préoccuper de diffuser les données de leurs catalogues dans ce nouvel environnement, adoptant les standards juridiques (licences ouvertes) et techniques (web de données) qu’il suppose dans l’espoir de permettre à leurs données d’interagir avec celles d’autres communautés et de gagner en visibilité sur web. Le catalogue de bibliothèque ne cherche plus à imiter l’interface des moteurs de recherche généralistes, mais à pousser ses données vers eux de manière à se rendre visible là où les utilisateurs se trouvent. De manière plus prospective se pose la question de l’utilisation de briques technologiques nouvelles permettant aux bibliothèques de bénéficier des innovations qu’apporte le nouvel environnement de la data : traitements automatisés, machine learning, algorithmes de recommandation, text & data mining (TDM) etc. Les catalogues se réinventent en entrepôts ou « hubs » de métadonnées, capables de produire, transformer et traiter en masse des données d’origines variées en vue d’une multiplicité d’usages.

L'objectif de la formation est d'explorer ce nouvel horizon des données de bibliothèques.

Contenus:

La première journée sera consacrée à explorer les différents cas d'utilisation possible des données ouvertes, du web de données et des outils de traitement de la donnée en bibliothèque. Elle permettra aux stagiaires de travailler sur un cas concret de réutilisation de données pour de nouveaux usages.

La seconde journée entrera plus en profondeur dans l'étude d'un de ces aspects : le web sémantique ou web de données (linked data). Des définitions et des études de cas seront présentées et les stagiaires travailleront sur un exercice de modélisation.

Conditions spécifiques:

Personnels de bibliothèque intéressés par cette question

  • Niveau à l'entrée en formation: Sans niveau spécifique
  • Niveau à l'entrée en formation obligatoire: Non
  • Résultats attendus: Attestation de présence

Déroulement du stage

  • Modalités d'enseignement: Formation entièrement présentielle
  • Modalités pédagogiques:

    Exposés, retours d'expérience

  • Durée: 2jours
  • Rythme de la formation:

    Temps plein

  • Modalité de l'alternance:

    Pas d'alternance

  • Dates du stage: Mercredi 3 mai 2017 - Jeudi 4 mai 2017
  • Région: Rhône-Alpes
  • Accès handicapé:

    Oui

Lieu de la formation:

Enssib, 17/21 boulevard du 11 novembre 1918, 69100, Villeurbanne (voir la carte (Google Maps))

Responsabilité scientifique

Emmanuelle Bermès, Bibliothèque nationale de France

Inscription

  • Nombre maximal de stagiaires: 15
  • Dates d'inscription: Mardi 6 décembre 2016 - Mercredi 26 avril 2017
  • Coût: 350.00 €
  • Description de tarifs particuliers:

    Ce stage est payant, au tarif de 175€/journée, pour :
    1 - les agents des bibliothèques territoriales ;
    2 - les salariés exerçant en entreprise privée ou en milieu associatif ;
    3 - les étrangers, les particuliers en recherche d'emploi et/ou en auto-financement.

    Ce stage est gratuit pour :
    1 - les agents exerçant dans des bibliothèques universitaires et/ou relevant du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche;
    2 - les agents, conservateurs de l’État, détachés en Bibliothèque Municipale Classée ;
    3 - les agents exerçant dans une DRAC ;
    4 - les agents du Ministère de la Culture et de la Communication et/ou relevant directement du Ministère de la Culture et de la Communication.

    L'Enssib ne prend pas en charge les frais accessoires à la formation.


Contact