Communiquer à destination des chercheurs : médiatiser l'information scientifique et technique

Contenu pédagogique

Objectifs:

En partenariat avec l'URFIST de Bordeaux

Acquérir des méthodes d’expression écrite pour être compris des chercheurs et convaincre.

Il ne s'agit pas d'une formation à la communication externe en bibliothèque universitaire. Il ne s'agit pas non plus d'une formation aux techniques d'animation pédagogique.

Contenus:

Des chemins qui ne mènent nulle part, monologuer, prêcher dans le désert : autant d'expressions auxquelles les professionnels de l'information scientifique et technique (IST) recourent parfois pour évoquer leur action de médiation auprès des chercheurs. Si vous vous êtes reconnu(e), ce stage est pour vous.

 

Au fil des décennies, les champs de l'édition scientifique et de l'IST ont connu de profondes mutations. S'il s’agit toujours de traiter et de rendre accessible la documentation produite par les éditeurs, il s'agit également de proposer un accompagnement dans la gestion des données de recherche, de favoriser la dissémination des travaux scientifiques en open access, de participer à la consolidation des compétences requises par les pratiques de l'open science.

 

Les professionnels de l'IST ont su faire évoluer leurs compétences techniques, mais ils se trouvent toutefois confrontés à la difficulté de toucher efficacement le public des chercheurs. Les professionnels constatent que leur discours ne porte pas ou très peu, malgré la démultiplication d’initiatives de leur part : tutoriels et webinaires, séances d’information dans les laboratoires, formations pour les doctorants et les chercheurs, lettres d’information, sites web. Alors que les questions du coût des publications ou encore du partage des données représentent des enjeux majeurs pour les équipes de recherche, souvent, les médiateurs de l'IST éprouvent le sentiment d'un rendez-vous manqué avec les publics qu'ils desservent.
Pourquoi l’information scientifique et technique est-elle aussi difficile à médiatiser par ces experts ? Plusieurs raisons peuvent être identifiées :

  • un vocabulaire technique et des notions complexes
  • un environnement qui évolue rapidement
  • le caractère polémique de certains sujets : évaluation de la recherche, bibliométrie, etc.

Par ailleurs, la plupart des préconisations des professionnels de l’information appellent une évolution des pratiques de la plupart des chercheurs. En outre, les professionnels de l’information se confrontent souvent à la question de leur légitimité et du positionnement à adopter face à leurs interlocuteurs chercheurs.
Adaptées, les méthodes de la vulgarisation scientifique peuvent aider les professionnels de l’information à communiquer de manière plus efficace auprès des chercheurs. La formation mêle apports méthodologiques et exercices : les participants travaillent sous la houlette d'une intervenante ayant une double compétence dans le domaine de la recherche et dans celui de la médiation scientifique.

Programme

- Généralités sur la vulgarisation. Définir son message et l’adapter à son public, choisir des mots clairs et précis, éliminer le jargon, convaincre…

- Améliorer les messages en IST. Comment faire comprendre les notions d’open access et toutes les questions liées? travail à partir des documents des participants ; conception de documents

- Travail sur les actions concrètes pour communiquer en IST. Quel type de support (écrit, posters, conférences, autres…) pour quel public ? Quels relais dans les laboratoires ? Peut-on imaginer des manières de communiquer plus efficaces ?

Les horaires:

J1 : 9h30-12h30 ; 13h30-16h30
J2 : 9h30-12h30

 

Intervenant : Titulaire d’un doctorat de chimie de l’université Paris-XI Orsay, Cécile Michaut a été enseignante-chercheuse à l’université de Rennes-I, à la Royal Institution of Great Britain à Londres, et l’Ecole normale supérieure de Cachan, avant de bifurquer vers le journalisme scientifique en 1999. Elle a notamment collaboré à La Recherche, Pour la Science, Science et vie, Sciences et Avenir, Sciences Actualités (site web de la Cité des Sciences)...

Depuis 2005, elle enseigne la vulgarisation scientifique dans les universités Paris XI (Orsay), Lyon et Marseille, ainsi qu’à l’Institut Mines-Télécom, à l'Institut national du sport (INSEP) à l’Institut d’astrophysique de Paris, et pour le groupement de laboratoires C’Nano. Elle a publié en 2014 le livre Vulgarisation scientifique, mode d’emploi.

Aller + loin :

Conditions spécifiques:

Public exerçant des missions dans le domaine de l'information scientifique et tecnhique.

Toutes les inscriptions se font via l'Enssib

  • Résultats attendus: Attestation de présence

Déroulement du stage

  • Modalités d'enseignement: Formation entièrement présentielle
  • Modalités pédagogiques:

    Exposés, travaux pratiques, travaux en groupes

  • Durée: 2jours
  • Rythme de la formation:

    ! Durée de 1.5 jours

    Temps plein

  • Modalité de l'alternance:

    Pas d'alternance

  • Dates du stage: Mardi 5 juin 2018 - Mercredi 6 juin 2018
  • Région: Aquitaine

Lieu de la formation:

BU "Montaigne - Montesquieu" - salle URFIST, 4 Avenue Denis Diderot, 33600, PESSAC (voir la carte (Google Maps))

Responsabilité scientifique

Sabrina Granger, URFIST de Bordeaux

Inscription

  • Nombre maximal de stagiaires: 15
  • Dates d'inscription: Vendredi 24 novembre 2017 - Vendredi 4 mai 2018
  • Coût: 262.50 €
  • Description de tarifs particuliers:

    Ce stage est payant, au tarif de 175€/journée, pour :

    1 - les agents des bibliothèques territoriales ;
    2 - les salariés exerçant en entreprise privée ou en milieu associatif ;
    3 - les étrangers, les particuliers en recherche d'emploi et/ou en auto-financement.

    Ce stage est gratuit pour :

    1 - les agents exerçant dans des bibliothèques universitaires ou dans un établissement placé sous la tutelle du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
    2 - les agents, conservateurs d'État, mis à disposition en Bibliothèque Municipale Classée ;
    3 - les agents du Ministère de la culture et/ou exerçant dans un établissement placé sous la tutelle du Ministère de la culture.

    L'Enssib ne prend pas en charge les frais accessoires à la formation.


Contact

  • Nom: Formation tout au long de la vie
  • Prénom: Gestion des stagiaires
  • Téléphone fixe: 04 72 11 44 46
  • Adresse mail: formationcontinue@enssib.fr