Accueillir des publics migrants et immigrés #40

Interculturalité en bibliothèque

  • Éditeur : Presses de l'enssib
  • Collection : La Boîte à outils
  • Parution : juillet 2017
  • Coordinateur(s) : Daudin Lucie

Lire l'introduction

  • Support : broché
  • ISBN : 978-2-37546-011-5
  • Pages : 180
  • Ouvrage disponible
  • Prix : 22,00 €
Particuliers : commander l'ouvrage
  • Support : numérique
  • Format(s) : pdf
  • ISBN PDF : 978-2-37546-012-2
  • Pages : 180
  • Ouvrage disponible
  • Prix : 13,20 €

Au service des publics, les bibliothèques d’aujourd’hui accueillent la pluralité culturelle de notre société. Aussi, de plus en plus de professionnel·le·s repensent leurs actions et postures en direction des immigrés, des étudiants étrangers ou des migrants.

Après avoir posé quelques jalons pour comprendre le contexte migratoire, le rôle des bibliothèques et l’accompagnement des personnels, l’ouvrage suggérera des pistes de réflexion-action : quelles pratiques pour accompagner apprentissage linguistique et vie quotidienne ? Quels partenaires cibler ? Quelles offres développer pour favoriser l’inclusion ?

Ce volume collectif réunit des chercheurs et spécialistes du domaine, des bibliothécaires et est coordonné par Lucie Daudin, directrice adjointe des médiathèques de Plaine Commune.

 

Mots clés : accueils - bibliothèques - étudiants - FLE (français langue étrangère) - fonds spécialisés - hospitalité - immigrations - interculturalité - littératures de l’exil - médiathèque Abdelmalek Sayad - médiations - partenariats - Suisse

  • Mode d'emploi, par Lucie Daudin
  • Partie I. Comprendre le contexte

1. Mots et chiffres pour dire les migrations dans la France d’aujourd’hui, par Mustapha Harzoune

2. France, société multiculturelle, par Patrick Simon

3. Langues et politiques publiques : le paysage français, par Alexandra Filhon

 

  • Partie II. Les bibliothèques, des tiers lieux pour l’apprentissage du français et de la vie en France

1. Ateliers en bibliothèque : quelle valeur ajoutée pour des adultes en apprentissage linguistique ? L’exemple de Vénissieux, par Julie Peugeot

2. La démarche partenariale : pierre angulaire de l’offre à destination de publics migrants et / ou allophones, par Fabrice Chambon et Clémentine Pérol

3. Avant de développer un fonds d’apprentissage du français : questions à se poser, par Noémie Szejnman

4 Dispositifs d’accueil des étudiants étrangers : quelques bonnes pratiques en BU, par Raoul Weber

 

  • Partie III. Migrations d’aujourd’hui : mettre la bibliothèque en partage ?

1. Élaborer un projet avec des mineurs isolés étrangers : une carte collaborative à la Gaîté lyrique, par Catherine Di Sciullo
2. Situations d’accueil exceptionnelles : deux témoignages
3. Développer une offre spécifique et favoriser l’inclusion, le double enjeu de l’accueil des migrants à la bibliothèque Václav Havel, par Lola Mortain
4. Changer les regards : les apports du Musée national de l’histoire de l’immigration et de la médiathèque Abdelmalek Sayad, par Stéphanie Alexandre

5 Identifier des associations ressources, par Stéphanie Alexandre et Lucie Daudin

 

  • Partie IV. L’interculturalité en pratique

1. Une bibliothèque 100 % interculturelle : l’exemple de Globlivres, par Monica Prodon

2. « L’Odyssée des langues du monde » : une expérience plurilingue et participative, par Coralie Laurent

3. La diversité culturelle dans les médiathèques de Plaine Commune, une approche par les langues, par Marion Giuliani

4. Quelle posture professionnelle en situation interculturelle ?, par Ariella Rothberg

 

  • Mémento, par Lucie Daudin

 

  • Sigles et acronymes
  • Glossaire
  • Bibliographie
  • Alexandre Stéphanie

    Responsable de la médiathèque Abdelmalek Sayad au Musée national de l’histoire de l’immigration depuis 2010 j’ai intégré l’établissement en 2006 comme documentaliste audiovisuel. J’ai développé, à ce titre, le fonds audiovisuel de la médiathèque et mis en place la programmation cinéma du Musée dont je suis toujours responsable aujourd’hui. J’exerçais auparavant à la Cinémathèque de Toulouse où j’étais en charge des collections non films, affiches et photographies, et des expositions.

  • Chambon Fabrice

    Fabrice Chambon est directeur des bibliothèques de Montreuil depuis 2012 et vice-président de l'association des bibliothèques de Seine-Saint-Denis. Il est l'auteur du mémoire Le rôle social des bibliothèques à l'Enssib.

  • Daudin Lucie

    Lucie Daudin a participé depuis 2006 à la mise en réseau des médiathèques de Plaine Commune (9 villes en Seine-Saint-Denis), d’abord comme responsable de la politique documentaire puis en tant que directrice adjointe du réseau. Exerçant sur un territoire où se côtoient plus d’une centaine de nationalités, elle est amenée à impulser et suivre des projets visant à répondre aux besoins de publics allophones et à mettre en partage les cultures du monde.

  • Di Sciullo Catherine

    Catherine di Sciullo travaille de nombreuses années en entreprises privées tous secteurs confondus avant de faire un long passage par l’Éducation nationale, s’engageant dans les années 80 dans l’aventure des BCD, bibliothèques centres documentaires. Elle passe alors une maîtrise Sciences de l’éducation puis le diplôme de l’Institut Français de Presse à Paris II et le DEA Nouvelles Technologies de l’Information appliquées à la communication et à la formation à Paris III. Elle entre à l’Institut National de l’Audiovisuel en 1991 où elle occupe un poste de documentaliste audiovisuelle de la vidéothèque d’actualité durant 16 années. En 2006 elle crée sa propre entreprise de communication graphique avec Pierre di Sciullo et fait de la formation professionnelle dans le cadre de l’ADBS de 2006 à 2010. En 2009 c’est le CNAM qui la sollicite pour une mission autour des enjeux d’organisation des connaissances et des données. En 2010, la Gaîté lyrique cherche son responsable du centre de ressources pour imaginer une médiathèque innovante qui puisse faire le lien avec la programmation et offrir à ses publics divers un accès à des ressources autour des cultures du numériques et des nouvelles formes de création contemporaine. Des ateliers sont mis en place pour permettre la découverte d’outils numériques au service de l’expérimentation, de la découverte et de l’échange de savoirs.

  • Filhon Alexandra

    Maître de conférences à l’université Rennes 2 en sociologie, Alexandra Filhon est aussi membre du laboratoire Espaces et Sociétés (ESO UMR 6590) et chercheure associée à l’ INED dans une unité appelée « Identités et territoires ». Elle mène ses recherches principalement sur la thématique des pratiques linguistiques et a publié deux ouvrages en lien à cette question :

    • (Avec Paulin Martine). 2015. Migrer d'une langue à l'autre, La Documentation française,  (Le Point sur).
    • 2009. Langues d'ici et d'ailleurs. Transmettre l'arabe et le berbère en France, Paris (France), Ined (Collection les Cahiers de l’INED ; 163).
  • Frocaut Bénédicte

    Bénédicte Frocaut, conservateur territorial des bibliothèques (Promotion Ada Byron), est directrice du réseau de lecture publique de la ville de Calais depuis le 1er juillet 2014. Après des débuts en bibliothèques universitaires et municipales, elle fut chef de projet au sein de la société SirsiDynix  pour y piloter des programmes d’informatisation et de ré-informatisation de bibliothèques/médiathèques, puis pendant 4 ans responsable de la section adultes de la bibliothèque de Bischheim (Bas-Rhin). Son mémoire enssib « Bibliothécaire, un métier d’accueil ? ».

  • Giuliani Marion

    Assistante de conservation durant 3 ans à la BMVR Alcazar de Marseille, puis formation post-concours (externe) de conservateur territorial à l’ENSSIB de Villeurbanne. Direction des médiathèques d’Aubervilliers depuis juillet 2009.

  • Harzoune Mustapha

    Journaliste (revue Hommes & Migrations, site du Musée de l’histoire de l’immigration) & auteur du Guide culturel et pratique des prénoms arabes (Arganier, 2006) et, avec Samia Messaoudi, de Paroles kabyles (Albin Michel, 2000) et de Vivons ensemble. Pour répondre aux questions des enfants sur l’immigration (Albin Michel, 2012).

  • Laurent Coralie

    Bibliothécaire responsable du secteur « adultes » à la Médiathèque du Bachut, Bibliothèque municipale de Lyon.

  • Mortain Lola

    Bibliothécaire depuis 2007, LM est aujourd’hui responsable adjointe de la bibliothèque Václav Havel, nouvel équipement ouvert en 2013 dans le 18e à Paris. Elle s’y occupe plus particulièrement de  la mission sociale de la bibliothèque.

  • Perol Clémentine

    Après un cursus universitaire en Lettres modernes puis une expérience de médiatrice sociale à l'ARTAG (association régionale des tziganes et de leurs amis gadjés), Clémentine Perol intègre le monde des bibliothèques en 2011 à l'occasion d'une période de service civique dans le réseau des bibliothèques de Montreuil. Cette mission de neuf mois portait sur le développement des services des bibliothèques en direction des publics allophones et migrants sur le territoire. Depuis, elle est bibliothécaire à la bibliothèque Robert-Desnos de Montreuil et coordonne les projets en direction des publics migrants.

  • Peugeot Julie

    2010-2012 : directrice du réseau de lecture publique de La Seyne-sur-Mer
    2012-2017 : directrice du réseau de lecture publique de Vénissieux

  • Prodon Monica

    Psychologue sociale de formation, j’ai participé activement à la création et au développement de la première bibliothèque interculturelle Globlivres à Renens (Vaud, Suisse). En 2003 j’ai été responsable de la numérisation, j’ai contribué à la recherche et l’achat d’ouvrages dans les différentes langues, à la conception et mise en place de diverses manifestations (expositions, lectures, etc). Dès 2005 j’ai occupé le poste de responsable de la bibliothèque jusqu’à ma retraite en 2013. J’ai été membre fondateur de l’Association Interbiblio, qui réunit les bibliothèques interculturelle en Suisse ainsi que de BiblioVaud, l’association de bibliothèques du Canton de Vaud.

  • Rothberg Ariella

    Psychologue clinicienne, anthropologue, A. Rothberg est spécialisée dans la pédagogie de l’interculturel. Formée à la méthode des chocs culturels par Margalit Cohen-Emerique, (interculturaliste française, pionnière sur les questions interculturelles en France et dans les pays francophones), elle développe aujourd’hui cette méthode dans ses interventions en formation continue, vers des publics de différents domaines (social, santé, logement, services publics, demande d’asile et réfugiés…), sur l’ensemble du territoire national et dans quelques pays limitrophes (Italie, Espagne, Belgique, Suisse). Elle est aussi enseignante dans le cadre d'un Master à l’Université Lumière Lyon II.

  • Simon Patrick
  • Szejnman Noémie

    Après avoir assuré la coordination de plusieurs projets culturels portés par des collectivités territoriales ou des associations dans les quartiers dits difficiles d’Ile-de-France, Noémie Szejnman a intégré le service de la Lecture Publique de Plaine Commune. Aujourd’hui, elle est responsable de la médiathèque Aimé Césaire à La Courneuve ouverte en avril 2015 et s’occupe particulièrement des questions d’accueil des publics pour l’ensemble des médiathèques de la ville.

     

  • Weber Raoul

    Conservateur des bibliothèques, directeur adjoint de la bibliothèque universitaire de La Rochelle, Raoul Weber a soutenu en 2011 un mémoire d’étude Enssib sur L'accueil des étudiants étrangers dans les bibliothèques des établissements d'enseignement supérieur.