Médiatiser en bibliothèque les livres dont tout le monde parle - Présentation des meilleures ventes

Nom de l'établissement : 
Médiathèque Louis Aragon
Type d'établissement : 
BM/BMVR/BMC
Adresse : 
Médiathèque de Calais
16 rue du Pont Lottin
62100 Calais
France
Région : 
Hauts-de-France
Contact : 
Deconinck Caroline - 03 21 46 20 42

Thème(s) du projet : Politique documentaire, Services au public, médiatisation des collections

Objectifs du projet : 

La mise en place de ce projet a été motivée par les demandes récurrentes des adhérents pour une mise en circulation accélérée des nouveautés éditoriales et par le besoin de compléter les fonds courants par un fonds réactif, non prescrit, sur les livres d’actualité et les succès de librairie.
A l’occasion du passage du marché d’acquisition de documents pour la ville de Calais, il a été décidé de créer un lot spécifique « nouveautés éditoriales ». Concomitamment, la médiathèque Tarentaize de Saint Etienne a bénéficié d’un article dans Livres Hebdo sur la mise en service récente d’un rayon « best-sellers ». Nous nous sommes fortement inspirés de cette initiative pour la mise en place de notre propre projet.
Objectifs :
- Mettre à disposition du public tous les livres de fiction ou documentaires pour adultes et pour adolescents classés dans les meilleures ventes.
- Certaines formes de documents ont d’emblée été exclues car non adaptées au service de lecture publique : livres d’enseignement, coloriages, calendriers, livres accompagnés d’objets pratiques. D’autres documents ont été exclus pour ne pas interférer dans la politique documentaire : livres de références, rééditions en format poche, bandes dessinées, livres pour la jeunesse et suites de série en romans.
- A part ces deux types d’exclusion, aucune censure n’est faite à l’entrée des « meilleures ventes » dans les fonds de la médiathèque. Les ouvrages polémiques, professions de foi politique, les poches dits de « consommation rapide » de type Harlequin, et autres parutions souvent discriminées par notre jugement prescripteur ont dorénavant une place dans les rayons de la médiathèque, même pour une durée de vie éphémère.
- Le fonds « meilleures ventes » est pensé comme un service complémentaire à l’offre documentaire existante : il ne répond pas aux demandes individuelles d’enrichissement des collections mais offre au public calaisien l’occasion de découvrir les livres dont tout le monde parle et de se faire sa propre opinion.

Moyens attribués : 

Moyens organisationnels et matériels :
- Méthode d’acquisition : office sans rejet, sauf erreur de sélection par le libraire.
- Achat systématique des « meilleures ventes ». Les gestionnaires choisissent, a posteriori, de les intégrer ou non dans leurs collections courantes.
- Un circuit du livre express et prioritaire a été pensé pour les « meilleures ventes » : mise à disposition au public de la liste hebdomadaire Edistat à J+8.
- Traitement allégé : exemplarisation et équipement simplifiés, pas de cote, apposition d’un macaron « Best-sellers / meilleures ventes »
- Fonds de 135 documents constitué durant les 3 derniers mois de 2016
Moyens humains :
- Une personne est chargée de la valorisation et du suivi du fonds « Meilleures ventes »
Moyens financiers :
- Budget de 4 000 € en 2017 pour l’achat de mobilier
- Budget de13 000 € en 2017 pour l’achat des documents

Difficultés identifiées : 
  • Constitution d’un fonds insuffisant pour garantir l’offre aux usagers (fonds initialement prévu devait atteindre 240 documents) : risque du rayonnage vide ;
  • Prévisionnel budgétaire aléatoire car dépend de la production éditoriale et des entrées dans les meilleures ventes ;
  • Difficulté à établir la liste des catégories des livres entrant dans l’office, ceci a nécessité une période de rodage de deux mois ;
  • Aménagement des lieux difficile à cause de la place importante réservée aux collections courantes. Doute sur la zone de chalandise de l’espace « meilleures ventes » ;
  • Respect du calendrier de livraison par le libraire (ce qui a nécessité une période de rodage de deux mois) ;
  • Respect des consignes de travail par les gestionnaires : relances régulières ;
Partenaires : 

Partenaire commercial : Librairie SFL
Edistat

Calendrier prévisionnel : 

En 2010, le Service de Traitement du Document s’était penché sur la mise en place d’un service rapide pour le traitement des romans et documentaires adultes à forte notoriété afin de servir le public au plus vite et ne pas laisser son intérêt s’émousser. Le service « Meilleures ventes » remplace ce projet.
Décembre 2015 : naissance du projet "meilleures ventes"
Février 2016, présentation du projet à l'équipe de la médiathèque : l'idée est annoncée
Mai 2016, première réunion opérationnelle entre le STD, la responsable de la politique documentaire et la responsable du SIGB
De octobre à décembre 2016, constitution d'un fonds par accumulation des meilleures ventes sur 15 semaines
Novembre 2016, décision de l'emplacement, du nom et de la communication lors d'une réunion participative avec 6 membres volontaires de l'équipe
Novembre 2016, réunion d'information aux gestionnaires sur l'intégration (ou non) des documents dans les collections courantes
Mi décembre 2016, lancement de la communication, installation du mobilier, conférence de presse,
7 Janvier 2017, lancement du nouveau service, distribution de tracts

Document du projet :