Projet Calliopê

Au-delà d’un effet de mode lié aux nouveaux dispositifs de lecture, prêter des ouvrages numériques répond fondamentalement à un besoin en termes de contenus. 

Le projet Calliopê – qui tire son nom de la muse de la grande éloquence, représentée sous les traits d'une jeune fille tenant un stylet, des tablettes ou un volumen – vise à appréhender la réception d’une telle offre par les usagers (étudiants, personnels des bibliothèques, enseignants-chercheurs), tant au niveau des terminaux mobiles prêtés que de leur adéquation à l’offre de contenus.
Ainsi, en partenariat avec la bibliothèque de l’Enssib, spécialisée en sciences de l’information et en bibliothéconomie, et suite à la création d’une étagère numérique, la mine et l'équipe de recherche ELICO ont mené une expérimentation de prêts de dispositifs pour tenter de répondre aux questions de recherche suivantes : 

  • quelle perception les usagers ont-ils de ce type d’offre ?
  • comment s’approprient-ils les contenus ? 
  • existe-t-il des dispositifs privilégiés par type de contenu ? 

Des focus groups et l’utilisation d’un forum dédié nous ont permis d’identifier les freins et les avantages de la mise en place d’une offre numérique par une bibliothèque spécialisée tant du point de vue de l’usager que de celui de la bibliothèque et ses personnels. A terme, il s’agit de définir ce que pourrait être une offre numérique pertinente pour une bibliothèque spécialisée et de proposer des préconisations opératoires concernant sa mise en place.

► Vous pouvez consulter ici les premiers résultats de l’enquête équipement réalisée en 2011.