Séduire au premier regard : la nouvelle signalétique extérieure des bibliothèques municipales grenobloises

Le réseau des bibliothèques municipales de la ville de Grenoble, composé à l’heure actuelle de 12 établissements, a souhaité renouveler la signalétique extérieure de ses bâtiments. Celle-ci s’avère hétérogène selon les sites : absence de certains éléments signalétiques, façades surchargées ou au contraire dépouillées, signalétique désuète, etc.. Le réseau a fait appel à un groupe projet de l’Enssib constitué d’élèves conservateurs pour établir un diagnostic de l’existant et faire des propositions d’amélioration et d’harmonisation de la signalétique afin de créer une identité visuelle commune à toutes les bibliothèques.

La première phase de notre travail a consisté à établir un état des lieux de la signalétique extérieure de 11 bibliothèques du réseau : des visites commentées de chaque site et une enquête menée auprès des publics nous ont permis de recueillir les informations nécessaires à l’élaboration du diagnostic. Dans un second temps, un benchmarking associé à des entretiens avec plusieurs experts ont orienté notre réflexion sur les besoins concrets de ces bibliothèques. Nous avons également travaillé sur l’identité des bibliothèques aujourd’hui.

Quatre scénarios ont été présentés. Différents éléments de signalétique ont été proposés comme des options ou « briques » déclinables pour chaque scénario. Les scénarios portaient sur quatre axes thématiques différents : l’identification, la visibilité et l’accès (scénario 1), le numérique (scénario 2), la diversité de l’offre proposée par les bibliothèques (scénario 3), la bibliothèque troisième lieu (scénario 4).

Le scénario 1, visant à démarquer les bibliothèques dans l’environnement urbain et à leur offrir une plus grande visibilité, a été choisi par le commanditaire. La signalétique s’adaptera aux spécificités de chaque site tout en conservant un socle minimal de signalétique commun à l’ensemble du réseau : la mention « La bibliothèque » (reprenant le projet graphique municipal destiné à harmoniser les bâtiments publics grenoblois), le marquage d’éléments architecturaux et urbains avec une couleur forte associée aux bibliothèques et la présence d’un totem. Cette signalétique sera déployée par vagues successives sur une période de trois ans.

Par la scénographie attractive de cette nouvelle signalétique, les bibliothèques municipales seront immédiatement visibles et identifiables dans l’espace public et affirmeront ainsi leur propre identité au sein de la métropole grenobloise.