Une bibliothèque numérique patrimoniale pour la bibliothèque municipale classée de Versailles

bibliothèque municipale de VersaillesLa bibliothèque municipale classée de Versailles (BMV) est un lieu chargé d'histoire, qui possède des collections patrimoniales riches et variées. Voisine du Château, elle est installée dans les bâtiments de l'ancien Hôtel des Affaires étrangères et de la Marine, dont la galerie d'apparat a conservé son décor d'origine. Ses fonds recèlent de nombreux trésors : ouvrages de provenance royale et princière, Carrousel du Roi-Soleil, livres de bibliophilie, fonds sur Versailles et ses environs, fonds de l'Heure joyeuse, partitions musicales, objets...

Depuis 2000, la BMV a numérisé plusieurs ensembles documentaires, au gré des opportunités successives ; elle effectue également de nombreuses numérisations à la demande. Les contenus numérisés sont cependant disparates et très peu accessibles, une petite partie seulement étant en ligne, et de surcroît en différents endroits. Le projet de bibliothèque numérique répond donc à un enjeu d'accessibilité et de visibilité du patrimoine de la BMV ; il vise à faciliter son appropriation par le plus grand nombre. Ce projet s'insère par ailleurs dans une politique numérique et culturelle plus vaste, avec en vue une labellisation BNR (Bibliothèque numérique de référence).

Le groupe projet s'est vu confier la mission de penser l'architecture intellectuelle de cette bibliothèque numérique, pour laquelle l'accent a été mis sur l'éditorialisation des contenus. Trois scénarios ont été proposés, donnant chacun une identité différente à la future bibliothèque numérique. Le premier envisageait une éditorialisation par l'exploration des collections, offrant de multiples voies d'accès (chronologique, cartographique...), destinées à guider l'usager vers les contenus. Le second scénario, qui a été retenu par le commanditaire, s'articule autour du lieu et de son histoire. À travers une approche spatialisée, il s'appuie sur le bâtiment de la bibliothèque comme porte d'entrée vers les collections et services. Enfin, le troisième scénario dessinait une bibliothèque numérique très collaborative, proposant une éditorialisation co-construite avec les usagers.

Si le choix s’est porté sur le scénario 2, augmenté d’un développement collaboratif ultérieur, c’est parce qu’il correspond le plus à l'esprit de la BMV et au projet d’établissement, par son orientation vers le patrimoine et la découverte, sa forme originale et la véritable cohérence qu’il propose pour la mise en ligne des contenus déjà numérisés.