Une identité pour le nouvel espace multimédia de la médiathèque de Tarentaize

La médiathèque de Tarentaize à Saint-Étienne a ouvert en septembre 2016 un nouvel espace dédié au multimédia. Composé d’une salle pour le libre accès à internet et d’une salle d’animation, cet espace nécessitait une offre de contenu enrichie et, au-delà, la création d’une identité forte lui permettant d’attirer de nouveaux publics et de s’ancrer dans le territoire de Tarentaize. C’est donc cette mission, faire émerger une identité pour le nouvel espace numérique, qui a été confiée par la direction de la médiathèque aux élèves de l’Enssib.

Après une analyse de l’existant, le groupe projet a dégagé quatre identités possibles pour l’espace multimédia : une identité « sérieuse » incluant un scénario de formation tout au long de la vie et un scénario citoyen, une identité ludique incluant un scénario jeux vidéos et un scénario expérience du jeu, une identité créative reposant sur le faire en bibliothèque et une identité Patrimoine reposant sur les enjeux d’une mémoire locale vivante. Ces identités aux orientations très différentes avaient néanmoins des dénominateurs communs, sorte de principes fondateurs de l’identité que nous voulions donner à l’espace multimédia de la médiathèque : le réalisme, partir de l’existant et prendre en considération les contraintes du lieu, la co-construction, construire avec les usagers et l’ensemble du personnel de la médiathèque et l’innovation, tendre vers une bibliothèque troisième lieu en s’appuyant sur des technologies numériques innovantes.

Pour parler à tous les publics, s’appuyer sur les compétences des équipes et notamment sur celle de l’équipe du nouvel espace numérique et ouvrir cet espace sur la médiathèque, c’est l’identité ludique qui est apparue comme la plus pertinente et qui a été retenue. Fondée sur une expérience du jeu originale, utilisant les technologies numériques sans s’y cantonner, l’identité ludique conçue par le groupe projet permet de toucher tous les publics, de valoriser les habitants du quartier de Tarentaize en les rendant acteurs et de changer la perception traditionnelle de la bibliothèque. Elle inscrit surtout la médiathèque dans une stratégie de ludification qui irrigue l’ensemble de ses services.

Ainsi, la grande salle du nouvel espace numérique devenant progressivement une « zone à jouer », elle favorisera les liens entre générations, fera se rencontrer les habitants du quartier et donnera une visibilité forte à ce lieu qui fait entrer la médiathèque de Tarentaize dans l’ère du jeu. A travers ce projet, c'est l'image et les pratiques de l'ensemble de l'établissement que le groupe projet espère avoir contribué à renouveler.