Gratuité

Les bibliothèques universitaires voient leur usage rémunéré par les droits de bibliothèque, versés par les étudiants. Pour les bibliothèques publiques, le choix de la gratuité ou de la tarification est une décision des élus locaux, basée sur des éléments budgétaires (augmenter les recettes) et politiques (préserver l’accès au service public). Dans le cadre des missions de service public de la bibliothèque, la notion de gratuité est, en effet, étroitement liée à la notion d’égalité d’accès. Le débat, qui s’inscrit à la frontière d’un registre fonctionnel et d’un registre idéologique, est compliqué. Après des décennies de défense farouche de la gratuité, la dernière version du Manifeste de l’Unesco y renonce, en écrivant platement : "En principe, la bibliothèque publique doit être gratuite". En principe !
Dans les années 2000, les associations professionnelles ont cessé de donner de la voix sur ce sujet.
Dans les faits, une très grande majorité de bibliothèques publiques fait payer tout ou partie de ses services. Mais certaines villes, grandes ou petites (Limoges, Nice…), continuent à faire le choix d’une gratuité totale ou y reviennent (Le Havre, Lille, Saint-Brieuc, Saint-Herblain, Senlis…).

Ressources

BNF. Après 17h, c’est gratuit. Site de la Bibliothèque nationale de France [en ligne].

PLOUX, Olivier. Impact de la gratuité sur l’activité et la fréquentation des bibliothèques municipales [en ligne]. Mémoire d’étude Diplôme de Conservateur de bibliothèque. Villeurbanne : enssib, 2010.

TACHEAU, Olivier. Gratuité en bibliothèque : quadrature du cercle !  Blog Le nombril de Belle-Beille [en ligne], février 2007.

TULEU, Benoît. Petits arrangements avec la gratuité. Vacarme, 2005, n.32.

ALIX, Yves. La banalisation des bibliothèques : une offre non marchande dans le marché de l’information. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2002, n.1, p.23-29.

BERTRAND, Anne-Marie. Tarification et bibliothèques municipales. ROUET, François (dir.). Les Tarifs de la culture. Paris : La Documentation française, 2002, p.223-237.

AROT, Dominique. Les moyens des bibliothèques françaises 1990-2000. Un bilan nuancé . Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2001, n. 6, p.35-44.

EYMARD, Daniel. Eléments de stratégies tarifaires. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2001, n.6, p. 68-72.

BRAOUZEC, Patrick, DELOULE, Madeleine et MATRAY, Luc. Bibliothèque et citoyenneté. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 2000, n.5, p.62-65.

BORCHARDT, Peter. Les formes de tarification dans les bibliothèques allemandes. Bulletin d’informations de l’ABF [en ligne], 1999, n.184-185, p.103-106.

LEREBOURS, Jean-Loup. Quelques résultats de l’influence des politiques tarifaires sur le fonctionnement des services municipaux de lecture publique. Bulletin d’informations de l’ABF [en ligne], 1999, n.184-185, p.89-92.

LE SAUX, Annie et CALENGE, Bertrand. Bibliothèques et économie. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1999, n.5, p.82-86.

LE SAUX, Annie. Limoges, la bibliothèque francophone multimédia. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1998, n.6, p.103-104.

PALVADEAU, Christian. Gratuité ou tarification dans les bibliothèques publiques québécoises. Bulletin d’informations de l’ABF [en ligne], 1997, n.174, p.183-185.

GUDIN DE VALLERIN, Gilles. Les tarifications dans les bibliothèques : les villes de plus de 100.000 habitants. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1994, n.6, p.21-27.

GIAPPICONI, Thierry. La tarification et ses masques. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1993, n.2, p.10-22.

LE SAUX, Annie. Les politiques tarifaires dans les bibliothèques. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1993, n.3, p.91-92.

BEARD, John C. Service non compris : le problème du paiement dans les bibliothèques publiques. Bulletin des bibliothèques de France [en ligne], 1986, n.5, p. 514-519.

Notice créée le 12 juin 2012

 

Date de création :12/04/2012

Date de mise à jour :