Chargé-e d'archives contractuel-le : inventaire et préparation d’un corpus pour numérisation

OFFRE D'EMPLOI

    Fonction/métier :  Archiviste

    Niveau de responsabilité :  A

    Type de contrat :  CDD

    Durée :   7 mois

    Type d’employeur :  Fonction publique d'État

    Date limite de candidature :  09/11/2018

    Date de prise de fonction :  07/01/2019

    Rémunération :  Grille Ingénieur d'étude , en fonction de l'expérience

Retour à la liste des offres
Contact et informations

Envoyer CV et lettre de motivation à
Isabelle Diry-Löns : isabelle.diry@bis-sorbonne.fr
Amélia Laurenceau : amelia.laurenceau@bis-sorbonne.fr
François Haas : francois.haas@bis-sorbonne.fr

Les entretiens de recrutement auront lieu entre le 12/11/2018 et le 22/11/2018

Nom de l'employeur : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne

Adresse : 13 rue de la Sorbonne , 75005 Paris

PRÉSENTATION - MISSIONS
Héritière de la Bibliothèque de l’Université de Paris ouverte en 1770 et bibliothèque interuniversitaire régie par une convention entre les universités de Paris I, III, IV, V et VII, la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) est rattachée pour sa gestion à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Dotée d’un budget de 3 millions d’euros et d’un effectif de 135 agents, elle conserve dans ses collections et propose à ses lecteurs environ 2 millions de documents, dont 17750 titres de périodiques et 3500 manuscrits. La bibliothèque de l’institut de géographie lui est rattachée depuis la fin des années 70.
En 2017, la BIS a reçu la mission de bibliothèque délégataire du GIS CollEX-Persée pour la géographie, les sciences de l’Antiquité, l’histoire et la philosophie. Elle dispose également de fonds très riches en littérature.
La BIS accueille environ 22 000 lecteurs. Ses collections et ses services visent un public de chercheurs ou d’étudiants avancés.

Elle mène des projets de numérisation et de valorisation de ses collections patrimoniales, visibles notamment sur le site de la bibliothèque numérique NuBIS https://nubis.univ-paris1.fr/ qui repose sur le logiciel Omeka. Elle porte le projet de numériser la correspondance et les agendas de la marquise Arconati-Visconti (1840-1923), et a obtenu un financement du GIS CollEx-Persée pour ce faire. Le corpus se compose de :
- 36 volumes reliés de correspondance montée sur onglets reçue par la marquise Arconati-Visconti (MSVC 263 à 298) et 1 volume de copies de lettres adressées par la marquise à Alfred Dreyfus (MSVC 406).
- 2 volumes de lettres adressées à Alphonse Peyrat (1812-1890), père de la marquise (MSVC 299 et 300), journaliste et homme politique, figure marquante des débuts de la IIIe république
- 4 volumes d’agendas (MSVC 373-1 à 4) correspondants aux dernières années de la vie de la marquise (1920 à 1923)

La correspondance comprend 8 939 feuillets soit 5 645 lettres écrites par 125 correspondants, hommes politiques, universitaires ou artistes. La numérisation sera confiée à un prestataire externe.

La BIS recrute un chargé d’archive pour préparer le corpus d’un point de vue intellectuel (inventaire pièce à pièce) et matériel (identification des restaurations préalables, consignes particulières de traitement).

Le poste est à pourvoir à compter du 7/01/2019 et pour une durée de 7 mois.

Mission principale du poste :

La correspondance est reliée et montée sur onglets, classée par correspondant et par ordre chronologique.
Il faut d’abord repérer les documents qui nécessiteraient d’être restaurés (principalement : lacunes ou déchirures, texte masqué)
Un inventaire à la pièce doit ensuite être réalisé afin d’alimenter le catalogue collectif Calames (format EAD), la bibliothèque numérique NuBIS (format DublinCore) et de constituer un fichier de récolement à destination du prestataire de numérisation.


Missions et activités :

1. Repérer les documents nécessitant d’être restaurés avant de partir en numérisation

2. Compléter l’inventaire existant de la correspondance (notamment : lieux, dates d’expédition, format et collation pour chaque pièce)

3. Repérer les cas qui nécessiteraient un traitement particulier de numérisation et délivrer une consigne adaptée (exemples : documents pliés, retombes…)


Missions secondaires :

Si le temps le permet :
- définir les besoins en termes de visualisation des métadonnées (notamment : dates et lieux d’expédition)
- participer à la valorisation du fonds, notamment en rédigeant une introduction à l’inventaire

PROFIL RECHERCHÉ
Compétences et savoirs-être :

Formation initiale dans le domaine des archives et/ou du patrimoine écrit
Connaissance des normes de description archivistique
Connaissance ou au moins notions des formats EAD et DublinCore
Capacité à suivre une méthodologie, grande rigueur dans la saisie
Autonomie et sens du rendre compte
Soin dans la manipulation de documents patrimoniaux

CONDITIONS PARTICULIÈRES D’EXERCICE
Rattachement hiérarchique :

Le contractuel sera encadré par Amélia Laurenceau, responsable de la mission valorisation des collections et soutien à la recherche pour ce qui concerne les aspects numérisation et métadonnées, et par Isabelle Diry-Löns, adjointe à la responsable du Département des manuscrits et du livre ancien (DMLA) pour ce qui concerne les questions scientifiques et la restauration


Liens fonctionnels :

A la BIS :
- avec la responsable de l’atelier de restauration
- avec l’expert métadonnées
- avec la chargée de projets de numérisation

Contraintes liées au poste :

Horaires contraints par les horaires d’ouverture de la bibliothèque et les congés universitaires.

Rémunération dans la grille d’ingénieur d’étude (catégorie A), niveau de rémunération en fonction de l’expérience professionnelle acquise.