4 communautés de communes vont fusionner en un seul EPCI. Chacune d'entre elles a une bibliothèque; 3 de ces bibliothèques sont gérées par un...

Question

4 communautés de communes vont fusionner en un seul EPCI. Chacune d'entre elles a une bibliothèque; 3 de ces bibliothèques sont gérées par un adjoint avec une équipe de benévoles, toutes trois supervisées par une assistante à statut intercommunal. La quatrieme est entierement professionnelle et gérée par un bibliothécaire , une assistante et 3 adjoints.
Dans le cadre de la fusion des 4 communautés de communes,les bibliotheques seront transférées avec toutes leurs charges et compétences à l'EPCI. les 4 équipes ne formeront donc plus qu'une seule entité administrative, dépendant d'une seule hierarchie. La totalité des missions actuelles seront remises à plat.
Les élus nous demandent à la fois de proposer un modèle de réseau resppectant les missions et particularités de chaque structure,toutes n'ayant pas non plus le meme niveau d'autonomie en termes de compétences des personnels, et souhaitent en mème temps, par commodité sur le plan administratif,avoir une gestion hierarchisée unique (un chef, une equipe, un mode de facturation, un seul budget et tout à l'avenant).
Comment faire coincider un organigramme fonctionnel basé sur la diversité des missions, compétences, publics desservis, moyens etc....et un organigramme hierarchique classique ?
Dans un réseau destructures professionnelles autonomes, une coordination suffirait. Mais dans le cas présent, 3 structures sont semi-professionnelles et 1 professionnelle. La hierarchie pense qu'il faut donc davantage qu'une coordination, mais une direction classique. Le risque étant la recherche d'une uniformisation de la gestion administrative au départ, puis de toutes les décisions bibliothéconomiques à terme. Que leur proposer d'autre ?
En cas de gestion unifiée, qui devrait diriger le réseau : le cadre A de la structure professionnelle ou le cadre B dirigeant déja de fait les 3 structures semi-professionnelles ?
En principe, le grade étant détaché de la fonction, il serait parfaitement possible de faire voisiner un cadre B coordinateur avec un cadre A chargé de la structure principale. Dans un cadre purement hierarchique, le cadre B ne pourrait pas diriger un cadre A sur la totalité des missions des bibliothèques. Difficile de proposer quelque chose de cohérent.
Je n'ai pas trouvé d'exemples de réseau correspondant à cette situation : Soit il y a une coordination entre structures de mème niveau, soit il y a une direction (souvent une seule personne)pour superviser des structures entierement bénévoles. Entre les deux, on ne trouve pas.
Merci.

Réponse

Date de la réponse :  05/04/2012

Votre question excède nos compétences. Notre service fournit en effet de l’aide à la recherche documentaire, des pistes bibliographiques, des réponses factuelles et d'orientation, mais nous ne pouvons pas vous conseiller de manière aussi précise en ce qui concerne les choix d'organisation au sein de votre réseau de bibliothèques.

Nous vous conseillons donc de contacter à ce sujet la BDP dont vous dépendez, qui a vocation à vous aider.

Nous vous signalons toutefois quelques documents relatifs à la direction de réseaux de communautés de communes :

Le document le plus complet que nous ayons identifié en ce qui concerne l'organisation hiérarchiques des réseaux intercommunaux date de 2001 :
DEBRION, Philippe. Intercommunalité et bibliothèques. BBF, 2001, n° 3, p. 60-63 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2001-03-0060-009
Extrait :
"Un travail en réseau :
Ces principes ont donc occasionné des organisations particulières qui échappent dans une certaine mesure à celles mises en place dans les communes qui disposent de plusieurs bibliothèques sur leur territoire. Habituellement, les bibliothèques d’une grande ville sont organisées en un établissement central (proche du centre ville), équipement important de référence, et de bibliothèques annexes qui couvrent les besoins des populations éloignées de cette centrale. Le lien qui unit ces différents établissements est vertical, les annexes sont sous la responsabilité de la centrale. Dans les villes nouvelles, dans certains cas, le manque de « centralité » n’a pas forcément permis d’appliquer ce schéma. Les établissements se sont soit trouvés sur un même niveau, puisque gérés par les communes, soit organisés en réseau pour assurer les services d’un établissement central. Il s’agit alors d’une relation horizontale ou en anneau.
Cette notion de gestion en réseau est donc devenue importante pour les bibliothèques dans certaines villes nouvelles. Très vite, des établissements se sont rendus complémentaires les uns des autres en instituant un mode de mutualisation et de partage particulièrement élaboré (Marne-la-Vallée). La notion de réseau a également été l’émanation de l’informatisation des bibliothèques. Dans plusieurs cas, l’informatisation est un système central partagé par les différents établissements, quel que soit leur mode de gestion. Ce système a permis aux professionnels de travailler ensemble, de porter un projet commun, qui a conduit à des relations instaurées sur le respect et sur une négociation constante pour résoudre les divers problèmes ou pour harmoniser des modes de fonctionnement."

Autres documents consultés :

Le guide de gestion des bibliothèques de collectivités territoriales (qui date de 2004) rappelle que le principe de séparation entre grade et emploi, s'il permet une certaine souplesse, "des fonctionnements moins strictement hiérarchiques", aboutit également parfois à une certaine "confusion des rôles":
BELAYCHE, Claudine. VAN BESIEN, Hugues. Les bibliothèques des collectivités territoriales : guide de gestion administrative et financière. Paris : Ed. du Cercle de la librairie, 2004. page 104

Un chapitre d'un livre sur la gestion des petites bibliothèques publiques aborde la gestion de la bibliothèque intercommunale sans rentrer dans le détail de son organisation hiérarchique ; il débute toutefois par un rappel de l'importance du poste de direction : "un professionnel rémunéré est indispensable pour coordonner l'ensemble du réseau ; il peut être recruté par le syndicat ou la communauté, soit mis à disposition de la bibliothèque intercommunale par l'une des communes" :
CALENGE, Bertrand. Les petites bibliothèques publiques. 3ème éd. Cercle de la Librairie, 2006. page 242

Documents plus généraux sur l'intercommunalité :

Voyelles 18 "L'intercommunalité, un tremplin pour les bibliothèques". Conseil Général de l'Hérault, 2008 : http://www.herault.fr/loisirs/savoir/bdp/medias/Voyelles%2016.pdf

NINO Marion. Les enjeux de la coopération intercommunale en matière culturelle face à la réforme territoriale : l'exemple de la lecture publique. Mémoire d'étude DCB, enssib 2010 [en ligne]. Disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-48220

Urgences territoriales. in BBF 2010 n° 2 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/sommaire/2010/2 (consulté le 18 février 2011)

Un mémoire récent de Renaud AIOUTZ montre que la construction d'un réseau intercommunal se fait dans le temps (dans le cas du RISOM, la création d'un poste au niveau de la communauté de communes a par exemple été obtenue au bout de nombreuses années) :
AIOUTZ, Renaud. La mutualisation des médiathèquesdu Plateau Vivarais-Lignon : provoquer et conduire le changement [Rapport de fin de cycle professionnel Directeur de bibliothèque]. I.N.S.E.T de Nancy, 2011 : http://footnotes.fr/wp-content/uploads/2011/03/MutualisationMediatheques...
Ce travail a également été restitué sous forme d'un powerpoint :
AIOUTZ, Renaud. Dynamiques intercommunales de la lecture publique sur le Plateau Vivarais-Lignon. enssib, juin 2011 : http://www.slideshare.net/aioutz/dynamiques-intercommunales-enssib-08-ju...

Une page scoop it sur les bibliothèques et l'intercommunalité : http://www.scoop.it/t/bibliotheque-et-intercommunalite?page=3
Parmi les ressources signalées sur cette page :
- Trois exemples de réseaux intercommunaux en milieu rural [compte-rendus de tables rondes lors des assises de la lecture publique organisées par la BDP de la Gironde]. 2006 : http://www.cg09.fr/bdp09/2reseau/actu/ponctuelBDP/r%E9seauxinterco.pdf
- DUMONT, Marc. Bibliothèques et intercommunalité : vers une restructuration de l'offre de lecture publique en Vaucluse. Mémoire d'étude DCB. enssib, 2002. Disponible en ligne sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-631

Tous les liens ont été consultés le 16 mars 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Gestion et évaluation : Management, gestion du personnel