Bibliothèques engagées

Question

Bonjour, auriez vous des informations sur des bibliothèques engagées (politiquement, socialement...) traitants des questions comme l'anarchisme, le féminisme, le véganisme ou encore bien sur l’illettrisme ? Merci d'avance !

Réponse

Date de la réponse :  18/10/2017

Vous cherchez des bibliothèques engagées et spécialisées sur des thématiques politiques et sociales telles que l'anarchisme, le féminisme, le véganisme ou l'illettrisme.

Sur la thématique de l'anarchisme, nous vous orientons vers le Codhos, collectif des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale. Vous trouverez sur son site la liste et le descriptif de ses membres, ainsi qu'un annuaire signalétique des militants qui permet de retrouver les fonds d’archives, de et sur des militants, conservés dans les différents centres participants.

Sur la thématique du féminisme, l'Institut Émilie du Châtelet (IEC), pour le développement et la diffusion des recherches sur les femmes, le sexe et le genre, propose dans sa rubrique Documentation une liste d'archives et de bibliothèques spécialisées.
On peut citer notamment à Paris la bibliothèque Marguerite Durand spécialisée sur l'histoire des femmes, du féminisme et du genre. À Angers, l’association Archives du Féminisme préserve les archives des associations et des militantes féministes. Elle développe aussi la documentation et la recherche dans ce domaine. Elle propose de nombreuses ressources en ligne : articles, fonds d’archives, expositions virtuelles, documents sonores etc.

Au sujet de l'illettrisme, nous pouvons citer la médiathèque de l'agence nationale de lutte contre l'illettrisme (Anlci) et le Centre de documentation sur les métiers du livre.
On trouve généralement des collections sur l'illettrisme dans les bibliothèques des universités qui proposent des formations en sciences de l'éducation ou en sociologie.

Nous n'avons pas trouvé de bibliothèque spécialisée sur le véganisme.

Sur tous ces sujets, mentionnons également le Cedrats : Centre de documentation et de recherche sur les alternatives sociales à Lyon, qui possède un fonds d'environ 12 000 documents, provenant de dons de la part de plusieurs associations, parmi lesquelles la revue mensuelle Silence, Économie et humanisme, la Bibliothèque du Tiers Monde, l'Atelier de création libertaire et la librairie lyonnaise À plus d'un titre. Ce fonds s’enrichit régulièrement notamment par le biais de Silence dont le Cedrats gère les archives.

Nous avons fait des recherches dans deux répertoires de bibliothèques spécialisées et nous vous encourageons à poursuivre vos recherches en diversifiant les mots-sujets :

  • le Répertoire national des bibliothèques et centres de documentation du CCFr (RNBCD) : il rassemble les notices descriptives de plus de 8700 bibliothèques françaises accessibles au public et de fonds originaux (anciens, locaux, particuliers) appartenant à ces bibliothèques. Il décrit un certain nombre de bibliothèques spécialisées. On y trouve des bibliothèques de musées, de sociétés savantes, de fondations, de centres de documentation spécialisés ouverts à tout public.
  • le Répertoire des bibliothèques spécialisées françaises, établi par Maud Espérou ; avec la collaboration de Aldo Battaglia. - 2e éd. rev. et augm. Paris : Association des bibliothécaires français, 1999. Notice catalogue.

Pour aller plus loin, le chapitre « Les mouvements associatifs et militants », du tome 4 de l’Histoire des bibliothèques françaises, aborde l’aspect historique de ces mouvements et décrit notamment les bibliothèques d'entreprises, qui pourront vous intéresser. Les notes bibliographiques en fin de chapitre vous apporteront des pistes de lecture supplémentaires :
Histoire des bibliothèques françaises : 4. Les bibliothèques au XXe siècle, 1914-1990. Nouvelle éd. Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2009. Notice catalogue.