Bibliothèques engagées

Question

Bonjour,
je suis en première année de master information, documentation et bibliothèque. Pour un travail de recherche, autour de la problématique des bibliothèques engagées, je souhaiterais solliciter vos services. Mon travail se divise en trois parties : le principe de neutralité remit en cause, l'engagement social et politique des bibliothèques dans leurs choix documentaires, et enfin l'auto-censure des bibliothèques. J 'ai déjà un bon corpus traitant des ces différents axes. Mais j'aimerais quand même savoir si vous aviez des ouvrages ou des articles pouvant enrichir ma bibliographie.
En vous remerciant.

Réponse

Date de la réponse :  23/10/2019

Dans le cadre de notre partenariat, le service Eurêkoi nous a transmis votre question.

 

Dans le cadre de votre master, vous effectuez un travail de recherche sur les "bibliothèques engagées" et vous souhaitez compléter vos sources bibliographiques.

Toutefois, comme nous ne les connaissons pas, nous espérons vous fournir des pistes de recherche non encore explorées par vos soins.

 

Les Presses de l'Enssib ont édité plusieurs ouvrages en lien avec votre sujet :

 

En libre accès, tout d'abord, dans la collection la Numérique  disponible sur OpenEdition et sur le site de l'Enssib.

 

Citons par exemple :

Résumé :

Construit sur la base de conférences présentées à l’Ifla dans le cadre du groupe d’intérêt spécial « Publics LGBT », cet ouvrage a été conçu par la commission Légothèque qui a traduit les productions de nos collègues étrangers, convaincus que la bibliothèque peut être cet « endroit sûr au sein de la culture dominante ». Un éclairage inédit en France sur les pratiques des bibliothèques à destination et en faveur des minorités sexuelles et de genre
 

Résumé :
Comment les bibliothèques participent-elles à la construction de la pratique de lecture numérique de leurs usagers ? Cette enquête qualitative menée en 2015 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes recueille les récits des professionnels de l’information et des usagers inscrits : à la question initiale posée par ce support nomade, se superposent les interrogations sur les contenus nomades quand, en fin de compte, il semble que ce soit l’acte lui-même de lire que l’on souhaite toujours plus mobile, extensible, intégré dans les dimensions de nos vies, fussent-elles numériques.

 

Dans la collection la Boîte à Outils dont certains titres sont disponibles gratuitement pour le grand public :

 

Extrait du résumé :
Participer et faire participer les citoyens, les publics ? Qui participe, comment et jusqu’où ? Que devient le professionnel avec ce nouveau paradigme ? Comment emporter l’adhésion des habitants ? De plus en plus de bibliothèques s’engagent activement dans la participation, selon des modalités et des niveaux d’implication variés. Cette mutation des pratiques renouvelle les réflexions engagées autour des publics : ne plus seulement mettre les publics au centre du cercle mais créer les conditions pour les accompagner à dessiner ce cercle.

Disponible sur OpenEdition.

 

Extrait du résumé :

Plébiscités par les publics, les services d'information se multiplient et se diversifient. La gestion des collections en bibliothèque implique désormais leur exploitation et la réappropriation de ces contenus pour élaborer toute une gamme de produits documentaires. Nouvelles compétences du professionnel, renouvellement des formes de collaboration, aussi bien sur les aspects techniques, juridiques que méthodologiques et rédactionnels, ce volume investit de façon inédite le champ de l'Internet de contenus pour tous les types de publics.

Disponible sur OpenEdition
 

 

Chez d'autres éditeurs, voici deux ouvrages récents susceptibles de vous apporter des informations ou des bibliographies complémentaires :

Extrait de la 4ème de couverture :

" Bibliothécaires, économistes, sociologues, responsables associatifs, élus témoignent de ce qui fait la valeur des bibliothèques ; ils proposent des méthodes visant à mieux communiquer sur leur impact, dépoussiérer encore leur image, convaincre des effets positifs de leurs collections sur la vie de leurs usagers, démontrer leur aptitude à rebattre les cartes de la reproduction sociale, persuader les décideurs de la richesse et de la variété de leur valeur sociétale."

 

Extrait de la 4ème de couverture.:

"La bibliothèque publique est aujourd'hui au coeur de toutes les problématiques sociales, qu'il s'agisse de l'apprentissage de la citoyenneté, de l'inclusion numérique ou des flux migratoires. Et bien sûr, de la laïcité et de l'apprentissage du vivre-ensemble par une meilleure connaissance collective des religions. Pourtant, les enquêtes les plus récentes montrent que les professionnels sont souvent désemparés devant ces problématiques nouvelles. Ils invoquent leur propre méconnaissance des religions, la neutralité du service public, l'application étroite du principe de laïcité pour mettre de côté l'information religieuse. D'autres, à l'inverse, se montrent très actifs dans le débat, mais non sans questions et difficultés. Que peut-on demander, ou non, aux bibliothécaires, en matière de collections, de services, de mise en résonance des fonds patrimoniaux, de réseaux et de coopération professionnelle dès lors que ces problématiques traditionnelles croisent la place du religieux dans la société ?"

 

Vous pouvez également rechercher dans le catalogue  de la bibliothèque de l'Enssib des mémoires produits par les élèves et étudiants de l'école.

 

Par exemple :

 

Ce mémoire n'est pas en ligne mais vous trouverez un article de l’auteur dans un dossier de Bibliothèque(s), la revue de l'ABF :

 

 

Nous vous encourageons également à explorer Openssib, notre bibliothèque numérique, réservoir de ressources produites ou sélectionnées par l’Enssib (travaux universitaires, Questions ? Réponses !, articles de revues, fiches pratiques, projets, constructions, notices de dictionnaire, etc.)

Voici un exemple d'article trouvé dans cette base qui pourrait vous intéresser : « Sexiste ? Pas notre genre ! ». Murielle Giraud. Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 2018, n° 16.

 

Notre service a également répondu à des questions susceptibles de vous intéresser :

Dans cette réponse vous trouverez des exemples de "bibliothèque engagées et spécialisées sur des thématiques politiques et sociales telles que l'anarchisme, le féminisme, le véganisme ou l'illettrisme".

Très documentée, cette réponse vous fournira des orientations bibliographiques.

 

Par ailleurs, nous vous incitons à visiter le site de l'Association des bibliothécaires de France (ABF) précédemment citée pour la revue Bibliothèque(s), vous découvrirez ainsi l'engagement des membres de l'association autour de commission thématiques (Légothèque sur la question du genre, Accessibib pour le handicap, etc.). L'association s'est également dotée d'un comité d'éthique qui a rédigé en 2016 un Vademecum à destination des bibliothèques intitulé "Se positionner dans sa collectivité" qui aborde les questions de déontologie.

 

Certains bibliothécaires se sont engagés en faveur du mouvement des communs du savoir (ou biens communs de la connaissance) et ont entraîné à leur suite des bibliothèques. Ce phénomène est relaté dans l'article suivant :

Quand les communs du savoir s'invitent en bibliothèque. Bruno Texier. Archimag.com, 21 février 2018.

 

 

Et pour finir, le forum AgoraBib vous permettra de prendre connaissance de retours d'expérience de professionnels des bibliothèques.

A titre d'exemple :

Il n'y a pas de moteur de recherche interne au forum mais en faisant une requête dans un moteur de recherche sur internet, avec, par exemple, les termes : "agorabib censure" ou "agorabib neutralité" vous obtiendrez des fils de discussion sur ces thématiques.