Bibliothèques et mutation numérique des pratiques liées à la musique

Question

Bonjour,

Avez-vous des exemples factuels de cas où la bibliothèque s'adapte à la mutation numérique des pratiques liées à la musique ?

Par exemple,

  • L'installation de bornes d'écoute reposant sur le streaming
  • La dématérialisation des collections
  • Des ateliers d'initiation à la MAO
  • La constitution de playlist par les bibliothécaires

Ce dernier exemple je l'ai trouvé dans un mémoire d'étudiant, mais c'est un peu flou pour moi.

Voilà je vous remercie si vous avez d'autres idées.

Réponse

Date de la réponse :  20/10/2016

Vous cherchez des exemples de bibliothèques qui proposent des collections ou des services numériques concernant la musique.
Vous avez déjà consulté l'ouvrage "La musique en bibliothèque" aux éditions du cercle de la librairie, le dossier La musique, nouveaux enjeux du n°2 de 2014 du Bulletin des bibliothèques de France (BBF) et une étude sur la place de la musique dans les bibliothèques de la ville de Paris.

Il nous semble que les documents que vous citez contiennent déjà de très nombreux exemples de ressources utilisées par des bibliothèques, et de médiations mises en place.

Sur le thème de l'initiation à la musique assistée par ordinateur (MAO), il est à noter que le 22 octobre, dans deux jours, le réseau des bibliothèques de Toulouse lancera un nouveau service intitulé la Music Box, qui vise à "accompagner la pratique amateur en mettant tout le matériel nécessaire à disposition pour jouer, tester, partager, apprendre, etc." Cette "Music Box" proposera :

  • 1h30 de session/jour cumulable avec 1 autre service (piano, MAO, batterie...)
  • prêt sur place du petit matériel contre la carte de la bibliothèque : kit batterie avec une paire de baguettes + 1 casque, kit guitare avec câbles + casque + médiator + accordeur + métronome, kit MAO avec câbles + casque
  • des tutoriels DVD en consultation sur place uniquement
  • salle accessible avec la carte « services » (gratuite, sur présentation d'une pièce d'identité) ou la carte d'abonnement

Ce service ressemble à celui que propose la médiathèque de Vienne depuis 2012, qui est décrit dans un article du BBF cité plus haut.

Pour trouver d'autres exemples et être au plus proche de l'actualité, vous pouvez consulter le portail des bibliothécaires musicaux géré par l'Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale (ACIM), ainsi que leur page Facebook.

Vous trouverez éventuellement d'autres suggestions dans les réponses à des questions posées précédemment à notre service, en faisant une recherche dans notre base des réponses archivées (par exemple une précédente réponse sur les espaces numériques en bibliothèque, qui signale notamment les actes des dernières Rencontres Nationales des bibliothécaires musicaux).