Bonjour, Pourriez-vous me donner un exemple de cas pratique d'utilisation de flux RSS en bibliothèques? Peut-on rattacher cet outil à la politique...

Question

Bonjour,
Pourriez-vous me donner un exemple de cas pratique d'utilisation de flux RSS en bibliothèques? Peut-on rattacher cet outil à la politique de veille documentaire pratiquée par certains établissements?
Merci par avance de vos lumières!

Réponse

Date de la réponse :  02/10/2012

Les fils RSS sont en fait bien développés en bibliothèques actuellement.

Ils se sont généralisés au milieu des années 2000, avec le développement des blogs, qui proposaient nativement un fil RSS.

Les fils RSS peuvent être utilisés comme moyen de diffuser de l'information :
Le site web, les catalogues offrent cette fonctionnalité, par exemple pour diffuser les nouvelles acquisitions autour d'une thématique. Ainsi, sur le catalogue de la bibliothèque de l'enssib (http://enssibzone.enssib.fr/portal3.aspx), une mention en bas signale les flux RSS thématiques auquel l'usager peut s'abonner. Ces fils RSS sont générés par le catalogue automatiquement.
Les usagers peuvent aussi s'inscrire à des alertes automatiques pour leur recherche bibliographique, ou se tenir informés des actualités de la bibliothèque.
En fait, les fils RSS doublent de plus en plus les systèmes d'alertes par mail, l'usager pouvant choisir le canal de diffusion qui l'intéresse et s'abonner à des fils automatiques et généraux (actualités, nouveautés du catalogue...) ou à des fils personnalisés construits à la demande (alerte sur une recherche dans une base bibliographique).
Les possibilités sont très nombreuses, d'autant que les outils dits du "web 2" (plateformes collaboratives) généralisent aussi cette technologie. Ainsi, si la bibliothèque recense des signets dans un outil de bookmarking (Diigo, Delicious), ou partage des photos (voir par exemple http://www.flickr.com/photos/bibliothequedetoulouse/), il y aura presque automatiquement un fil RSS.

Les fils RSS peuvent également être utilisés comme moyen de recevoir de l'information :
Voir à ce sujet la brochure REPERE (document édité par l'enssib, à destination des étudiants, dont la dernière édition date de 2011 http://repere.enssib.fr/), dans le chapitre Veille informationnelle (pages 78 à 80) :
"La méthode push connaît un récent regain d’intérêt depuis l’utilisation de plus en plus importante de la technologie RSS (Rich Site Summary – sommaire de site enrichi, ou Really Simple Syndication – syndication vraiment simple). Un flux, ou fils, RSS est un fichier au format XML, qui signale régulièrement le nouveau contenu textuel et multimédia de pages Web en les décrivant sommairement. Une fois abonné, le fil peut être lu à l’aide d’un logiciel approprié appelé « agrégateur », sans avoir à visiter le site Web d’où provient l’information. L’agrégateur signale automatiquement les nouveautés selon une périodicité paramétrable et permet de gérer la multitude de flux en les classant dans des catégories. Ainsi, l’abonnement à des flux RSS permet d’optimiser la veille, qui se concentre en un même endroit, accélérant l’accès au contenu, tout en évitant de laisser traîner son adresse de courrier électronique."

Ainsi, la bibliothèque ou le bibliothécaire peut s'abonner à des fils RSS de recherche bibliographique, de sites d'éditeurs (par exemple Springer), d'institutions professionnelles (ABF, ADBU...)...pour récupérer des informations facilement et rapidement. Si certains sites n'en produisent pas, il est même possible de les générer pour se construire sa veille.
Reste à savoir si cette veille est exercée à titre individuel pour le bibliothécaire, sur son propre agrégateur, ou par la bibliothèque, par exemple sur un univers Netvibes qu'elle propose comme un autre service documentaire (vous trouverez sur Bibliopedia la liste des univers Netvibes de bibliothèques : http://www.bibliopedia.fr/index.php/Biblioth%C3%A8ques_sur_netvibes).

Nous vous renvoyons à ce sujet vers un ancien mémoire de recherche, qui lançait des pistes d'utilisation et présentait déjà des utilisations en cours, en 2005 :
- Brochard, Jean-Christophe et al. Utilisation des fils RSS en bibliothèques. Mémoire de recherche DCB, enssib, 2005. Disponible en ligne sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-1045.
Vous pouvez également consulter cette communication, qui explique très simplement le RSS :
- Brochard, Jean-Christophe. Les fils RSS. 6es rencontres FORMIST, enssib, 2006. Disponible sur http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-1666

Plus récemment, ce livre sur les outils web 2.0 en bibliothèques propose notamment un article sur les fils et flux d'information (Serge Courrier, page 65) :
- Le web 2.0 en bibliothèques. Quels services ? Quels usages ? Sous la direction de Muriel Amar et Véronique Mesguich, Paris, Cercle de la librairie, 2009. Sommaire disponible sur : http://www.electrelaboutique.com/ProduitECL.aspx?ean=9782765409762

Mais vous trouverez très facilement d'autres expériences et retours en ligne.

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Traitement de l'information : Informatique documentaire