Bonjour, Qu'est-ce que la culture informationnelle? Je sais en gros de quoi il s'agit, mais j'aimerais avoir une définition très précise. En outre...

Question

Bonjour, Qu'est-ce que la culture informationnelle?
Je sais en gros de quoi il s'agit, mais j'aimerais avoir une définition très précise.
En outre, j'aimerais connaître également les différences entre "culture informationnelle" et "maîtrise de l'information". Merci

Réponse

Date de la réponse :  11/05/2009

Le concept de "culture informationnelle" n'est pas strictement défini, nous ne pourrons donc pas vous en donner une définition précise, juste quelques orientations.
Votre interrogation trouve des échos dans l'appel à publications lancé pour le n°5 des Cahiers du numérique 2009 (voir par exemple sur la SFIC : Penser la culture informationnelle :http://www.sfsic.org/content/view/1333/154/) :
"La notion de culture informationnelle fait l’objet depuis plusieurs années, notamment en France, d’un nombre croissant de travaux, de publications, de manifestations diverses, scientifiques et professionnelles. Longtemps assimilée à la « maîtrise de l’information » (l’information literacy des anglo-saxons), la culture informationnelle semble aujourd’hui, pour la plupart de ses acteurs, dépasser le seul cadre des compétences info-documentaires et comprendrait un ensemble, encore mal défini, de savoirs, à la fois procéduraux, méthodologiques, déclaratifs, de savoir faire, de comportements, de connaissances sur l’information et ses objets. Ne se distinguant pas nettement de la culture numérique d’une part et de la culture des médias d’autre part, l’expression de culture informationnelle, fondée sur le terme éminemment problématique de culture (quelle acception de la culture est en jeu ici ?), n’en finit pas de susciter débats et interrogations, sur sa définition, ses enjeux, ses contenus et ses territoires."

Cette notion qui trouve probablement une origine dans la formation à la recherche documentaire (années 70), est passée par la "maîtrise de l'information". On parle aussi de "compétences informationnelles", d'"éducation à l'information"," d'information literacy"... Beaucoup d'articles traitent de ce sujet.

La notion de "maîtrise de l'information" renvoie plutôt à des compétences cognitives (maîtrise), et a été utilisée à la fin des années 90 pour se démarquer d'une approche purement instrumentale, liée aux outils.
Conception jugée trop limitée, d'autres termes ont été proposés. Beaucoup utilisent l'expression anglo-saxonne "information literacy", mais cependant cette expression induit les mêmes problèmes qu'en français, à savoir ce que cela recouvre.

Pour une définition :
Un article de base :
Chevillotte Sylvie. Maîtrise de l’information? Éducation à l'information? Culture informationnelle ? Les dossiers de l'ingénierie éducative n° 57, 2007 [en ligne]. http://www.cndp.fr/archivage/valid/89404/89404-14460-18270.pdf (consulté le 4 mai 2009).

L'éducation à l'information est le sujet d'une lettre de la cellule de veille de l'INRP, qui trace un très bon bilan sur le sujet.
Service de Veille scientifique et technologique de l'INRP. La lettre d'information n° 17 – Éducation à l’information. avril 2006 [en ligne]. http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/avril2006.htm#partie1 (consulté le 4 mai 2009).

L'Association of College & Research Libraries (ACRL) a défini en 1989 des normes sur ce sujet :" Information Literacy Competency Standards for Higher Education ", traduites en 2005 en français par les canadiens.
CREPUQ. Normes sur les compétences informationnelles dans l'enseignement supérieur [en ligne]. http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/normeacrl-web-03-05-v4.pdf (consulté le 4 mai 2009)

La définition la plus généralement retenue en est tirée (traduction) :
Pour être « Information Literate » (formé à l’information), une personne doit être à même de savoir quand elle a besoin d’information et être capable de localiser, évaluer et
employer efficacement l’information nécessaire.

Le CILIP (Chartered Institute of Library and Information Professionals), associations de professionnels de l’information de Grande-Bretagne (23 000 membres), a créé en 2002-2003 un groupe de travail sur « l’information literacy ».
Les résultats de ce groupe de travail sont publiés sur le site du CILIP, à partir de cette page :
CILIP. Information literacy [en ligne]. http://www.cilip.org.uk/professionalguidance/informationliteracy (consulté le 4 mai 2009)
La page « A short introduction to information literacy » apporte des compléments.

Pour une approche plus complète nous vous renvoyons à :
Chevillotte Sylvie. Bibliothèques et Information Literacy - Un état de l'art. Bulletin des Bibliothèques de France, 2005 - Paris, t. 50, n° 2, p. 42-49 [en ligne]. http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-02-0042-007 (consulté le 4 mai 2009).

Le Gallo Youna, Serres Alexandre. Bibliographie sélective sur la maîtrise de l'information. Rennes : URFIST, 2002. Date de dernière mise à jour : 17 décembre 2003 [en ligne] http://www.uhb.fr/urfist/PedagogieInfo/selection_ressources.htm (consulté le 4 mai 2009).

En bref, il semble qu'il s'agisse d'un concept en construction, voire, pour certains, d'une discipline en émergence.
A ce sujet, voir le diaporama de Sheila Webber au colloque de Lille (ERTE - Education à la culture informationnelle), diapo 7.
Webber Sheila. Information literacy: an international concept, oct 2008 [en ligne]. http://www.slideshare.net/sheilawebber/information-literacy-an-internati... (consulté le 4 mai 2009).

Cordialement,
Le Service questions? réponses! de l'enssib
MOTS CLES : Services et publics : Accueil et médiations, Services et publics : Formation des usagers, Monde de l'information : Généralités, Monde de l'information : Science de l'information,