Concours Assistant territorial : questionnaire

Question

Bonjour,
Concernant l'épreuve d'admission du concours d'assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, un questionnaire de trois à cinq questions destinées à vérifier les connaissances du candidat dans la spécialité choisie.
Quelle est la volumétrie de la réponse attendue (nombre de mots, paragraphes, pages) ?
Merci !

Réponse

Date de la réponse :  21/03/2018

Vous allez passer le concours d'assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques. L'une des épreuves d'admissibilité consiste en un questionnaire de trois à cinq questions destiné à vérifier les connaissances du candidat sur la spécialité choisie au moment de l'inscription.
Vous aimeriez savoir quelles sont les attentes des correcteurs en terme de longueur des réponses (nombre de mots, nombre de pages).

La note de cadrage que nous avons consultée pour cette épreuve ne donne pas d'indication sur la longueur attendue des réponses, et insiste plutôt sur la question du fond et sur la qualité de rédaction des réponses :

"La copie est d’abord évaluée sur le fond avant que des points ne soient, le cas échéant, retirés pour non-respect des règles d’orthographe et de syntaxe voire de présentation.
Le nombre de points alloué à chaque question est précisé dans le sujet.
L’évaluation du niveau de maîtrise de la langue est prise en considération dans la note globale attribuée à la copie.
On distingue deux cas de figure :
- les copies dans lesquelles les fautes d’orthographe et de syntaxe participent d’un défaut global d’expression. Ces copies ne sauraient, en tout état de cause, obtenir la moyenne; elles peuvent même se voir attribuer une note éliminatoire.
- les copies qui, malgré quelques fautes d’orthographe ou de syntaxe, témoignent d’une maîtrise de la langue correcte.
Un système de pénalités s’applique alors en fonction du nombre de fautes.
A titre indicatif, le barème suivant pourrait être appliqué :
- copie négligée (soin, calligraphie, présentation) : -0,5 point ;
- au-delà de 10 fautes d'orthographe ou de syntaxe : - 1 point."

Dans la partie consacrée au questionnaire de l'ouvrage de préparation Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, Pierre Maubé, l'auteur, indique (p.188) :

"Quelle doit être la longueur de cette réponse ?
C'est une question qui revient souvent... Tout dépend de la complexité des notions abordées. Définir une notion simple et décrire succinctement quelles pratiques professionnelles demandent à l'évidence moins d'efforts de rédaction que la description d'une stratégie à mettre en oeuvre pour modifier en profondeur l'activité de votre établissement. S'il faut absolument donner un ordre de grandeur, disons qu'une vingtaine de lignes par réponse constitue un bon point de repère... Mais ne prenez pas cette indication au pied de la lettre !
Le meilleur des indicateurs est fourni par le nombre de points attribué à chaque question : une question notée sur 8 points est plus générale, plus complexe, et demande une réponse plus longue qu'une question sur 4 points..."

Source : Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques. 2e édition revue et corrigée Concours 2016. Pierre Maubé. Sous la dir. de Laurence Brunel. Studyrama, 2015.