Concours Bibas et mobilité géographique

Question

Bonjour,
J'envisage de passer le concours de bibliothécaire assistant spécialisé l'année prochaine. Ayant une Licence professionnelle en Ressources documentaires, j'hésite à présenter le concours de Bibas classe supérieure, ou à présenter plutôt celui de classe normale où le nombre de postes ouverts est plus important.
Je me pose la question suivante : en cas de réussite au concours, les postes étant sur tout le territoire national, dans quelle mesure peut-on espérer être nommé dans sa région ? Y-a-t-il des critères familiaux permettant une priorité géographique, ou est-ce uniquement le classement qui détermine les priorités ? A-t-on plus de chances de rester dans sa région si on passe le concours en interne qu'en externe ?
Par ailleurs je suppose que plus il y a de postes ouverts, plus on a une chance d'obtenir un poste dans sa région, donc si je suis peu mobile j'ai autant intérêt à présenter le concours de classe normale plutôt que classe supérieure ?
Merci !

Réponse

Date de la réponse :  12/02/2018

Vous envisagez de passer le concours de bibliothécaire assistant spécialisé l'année prochaine et vous voulez savoir quelles sont vos chances d’obtenir un poste dans votre région en cas de réussite au concours.

Notre service ne fournit pas de conseils d’orientation professionnelle.
De plus, l'Enssib n'organise pas les concours.
Il nous est donc difficile de vous répondre de manière précise.
Voilà toutefois quelques remarques.

Y-a-t-il des critères familiaux permettant une priorité géographique, ou est-ce uniquement le classement qui détermine les priorités ?
C'est le service des ressources humaines du ministère de l'enseignement supérieur qui organise ces affectations ; seul lui pourra vous répondre de manière précise.
A notre connaissance, l'attribution des postes se déroule ainsi :
- une liste de postes est publiée par le ministère,
- les lauréats présentent leur candidature aux établissements dans lesquels ils souhaitent être affectés,
- les établissements classent les candidats qu'ils ont reçus et les lauréats établissent de leur côté un classement des établissements dans lesquels ils souhaitent être affectés,
- une commission d’affectation procède aux arbitrages éventuels et valide les affectations.
Au cours de ce processus, les situations familiales peuvent être prises en compte - mais nous ne pouvons pas vos indiquer s'il existe une liste fermée de critères retenus.

A-t-on plus de chances de rester dans sa région si on passe le concours en interne qu'en externe ?
Selon nous, cela dépend avant tout de la nature des postes proposés à chacun des concours.
Mais il est possible que d'autres éléments entrent en ligne de compte, que seul le ministère de l'enseignement supérieur pourra vous indiquer.

Enfin, vous voulez savoir si vous avez plus de chance d'obtenir un poste dans votre région si vous présentez le concours de classe normale, pour lequel plus de postes sont ouverts.
Si plus de postes sont ouverts au concours de classe normale, vous aurez statistiquement plus de chances d'obtenir un poste dans votre région - mais tout dépend aussi de la nature des postes proposés à chacun des concours, sur laquelle nous n'avons pas de visibilité.

Vous devez être consciente qu'une part importante des postes de la filière bibliothèque d'Etat sont situés en région parisienne, qui concentre un grand nombre d'établissements d'enseignement supérieur, ainsi que des grands établissements, dont la BnF et la BPI ; à titre de repère, sur 42 postes de bibliothécaire assistant spécialisé actuellement offerts au mouvement, 24 sont situés en région parisienne (source : Poppee – application de gestion des personnels des bibliothèques).
Enfin, la réussite à un concours implique généralement une certaine mobilité géographique, ne serait-ce que pendant les premières années de carrière.