Consacrer dans une médiathèque un espace à un tiers lieu

Question

Bonjour,
chargé de mission pour un projet de médiathèque "3ème lieu", je m'interroge sur la possibilité d'y consacrer un espace à un tiers lieu ( au sens de tiers lieu - coworking, innovation sociale, économie collaborative, numérique et design,...). Je ne sais pas si ce ne serait pas intimidant pour nos publics éloignés. Je voudrais creuser la compatibilité entre un projet de médiathèque contemporaine ("3eme") lieu de vie et un tiers lieu.
Merci de votre aide.

Réponse

Date de la réponse :  03/02/2020

Dans le cadre d’une future  médiathèque  "3ème lieu",  vous vous interrogez sur l’opportunité de proposer dans ce nouvel équipement un  tiers lieu  au sens - coworking, innovation sociale, économie collaborative, numérique et design,...car vous craignez que vos publics éloignés ne se l’ approprie pas.
Vous cherchez donc à rendre compatibles deux projets qui vous paraissent opposés : la médiathèque "3ème lieu", et le "tiers-lieu".

 

Afin d'alimenter votre réflexion, nous vous proposons une sélection de ressources sur les médiathèques "3ème lieu" mais aussi sur les "tiers-lieux" tels qu'ils se développent à l'heure actuelle.

 

La notice du dictionnaire de l'Enssib (2015) fournit de nombreuses pistes bibliographiques sur les prémices des médiathèques contemporaines :

Bibliothèque troisième lieu

La notice Wikipédia complète et actualise le propos :

Bibliothèque tiers lieu

 

Par ailleurs, notre service a répondu à plusieurs reprises sur la bibliothèque 3ème lieu mais aussi sur les fabs labs parfois synonymes de "tiers-lieux" :

Bibliothèque 3ème lieu, quel bilan ? Questions ? Réponses ! 25/07/2019

Médiathèque et coworking. Questions ? Réponses ! 19/01/2017

DIY en bibliothèque. Questions ? Réponses ! 04/12/2018

Fablab en bibliothèques. Questions ? Réponses ! 24/05/2018

Médiathèques service d'incubateur d'entreprise (startup) Questions ? Réponses ! 16/02/2017

 

Un mémoire de master de l'Enssib :

Les fab labs en bibliothèques publiques : des missions entre continuité et innovation. Anne-Sophie Clerc. Mémoire du master Politique des bibiothèques, Enssib, novembre 2018

Résumé :

Traditionnellement considérées comme des lieux de partage de connaissances théoriques avant tout, les bibliothèques proposent de plus en plus de dispositifs faisant appel à la participation active des publics ces dernières années, notamment via l’apparition de fab labs dans certaines d’entre elles. Il convient alors de s’interroger sur la façon dont ces espaces dédiés à la conception et à la réalisation d’objets font évoluer le rôle des bibliothèques, des bibliothécaires et des publics depuis leur mise en service. On trouve d’abord une volonté nouvelle de fournir à ces établissements des espaces créatifs où les interactions priment, loin d’une image traditionnelle plus austère des bibliothèques, et de redéfinir ainsi leurs missions. Ces nouveaux équipements impliquent d’autre part une remise en question du rôle des bibliothécaires, appelés à se placer davantage dans une position d’animateurs plutôt que de prescripteurs auprès des usagers. Cette évolution vise enfin à favoriser l’« empowerment » des usagers, afin de les encourager à adopter un rôle d’acteurs et non plus simplement de consommateurs d’informations.

 

Nous vous proposons également quelques articles en ligne qui reviennent sur les débats autour des "médiathèques troisièmes lieux" :

Bibliothèques : le troisième lieu “consiste à privilégier la relation humaine”.  Antoine Oury : Interview - Amandine Jacquet. ActuLitté, 21/06/2017

 

Deux articles du chercheur  Raphaël Besson, chercheur :

Communication au colloque « Services numériques, usages collaboratifs : vers une bibliothèque participative », Villeneuve-Loubet :

Les mutations des bibliothèques en Tiers Lieux – L’émergence de nouveaux lieux de savoir au service de la ville créative ? Raphaël Besson, décembre 2015.

Les Tiers Lieux culturels . Chronique d’un échec annoncé. Raphaël Besson. L’Observatoire, la revue des politiques culturelles, 2018

 

Tiers-lieux, de quoi parle t'on exactement ? Cristina Mateo Rebollo. The conversation.com, 12 mars 2019

 

Pour finir, quelques exemples de réalisations :

 

Deux exemples dans le dossier de Bibliothèques 92-93 (juin 2018) : A quoi servent les bibliothèques ?

La Médiathèque Centre Social Yves Coppens : 10 ans de vie dans un tiers-lieu. Emilie Dauphin.  

La médiathèque-Estaminet de Grenay, une médiathèque - un « 3e lieu » reconnu. Ali Boukacem

 

Sur le site Cap Rural, cette médiathèque est mentionnée ainsi que la médiathèque-ludothèque Ecume de Mers dont vous trouverez le descriptif sur le site de l'association BRUDED :

Landeda (29) : l’Écume des Mers, une médiathèque-ludothèque “tiers lieu”

Sur ce même site, vous trouverez le détail d'un projet en cours de réalisation toujours en Bretagne :

Une médiathèque-Tiers lieu avec une forte démarche participative et environnementale en coeur de bourg à Bazouges-la-Pérouse

 

Dans la base de constructions de l'Enssib :

Médiathèque manufacture de Nancy