Coup de cœurs et bibliothèques

Question

Bonjour,

Dans le cadre de mon stage en bibliothèque, je souhaiterais développer un projet "vidéo coup de coeurs" afin de valoriser les collections de la bibliothèque où je fais mon stage.

Je souhaiterais trouver des articles (blog ou presse) sur la création de coups de coeurs avec les outils de communication numérique en bibliothèque. Ce qui étayera ma réflexion sur ce sujet.

Je vous remercie par avance de votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  11/01/2018

En stage dans une bibliothèque, vous souhaitez développer un projet "video coup de coeur" en utilisant des outils de communication numérique.

Nous vous proposons une sélection de ressources afin de vous aider à amorcer votre réflexion :

  •  L'ouvrage papier paru aux Presses de l'Enssib en 2015 La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque / Cécile Rabot. Cet ouvrage évoque largement les "coups de coeurs" en bibliothèque d'une manière "traditionnelle". Toutefois, par son approche théorique de la valorisation des collections, et des problématiques propres à cette démarche, il peut vous permettre de mieux cerner votre propre projet. Vous trouverez sous la notice de l'ouvrage le sommaire détaillé ainsi que l'intégralité de l'introduction.
     
  • un exemple d'utilisation des outils numériques dans les bibliothèques de Brest où la valorisation des collections par la rédaction de "coups de coeur" est évoquée :
    Médiation et valorisation des contenus en bibliothèque / par Julie Le Mest, in BBF, 2013, n° 3, p. 44-52. Cet article fait partie d'un dossier dédié aux collections et à leur médiation.
    A partir des exemples évoqués dans ce dossier, vous pouvez consulter les bibliothèques citées et éventuellement contacter le personnel.
     
  • Nous vous recommandons également la lecture de trois articles dédiés à l'utilisation des vidéos pour promouvoir le livre en bibliothèque : 

Des Youtubeurs à la bibli : la vulgarisation sur le web & les bibliothèques : "En octobre 2015, la bibliothèque de Rennes a organisé un événement autour de la vidéo, des créateurs de contenus et de la vulgarisation sur le web."
Le matériel utilisé ainsi que les expériences sont relatés longuement dans ce billet.

Cette expérience est également relatée dans un article critique paru sur le blog Doc@paris: 
Compte-rendu de la rencontre youtubeurs et booktubeurs.

Extrait :
"La production de vidéos par des bibliothèques
Le grand public s’exprime de plus en plus grâce à des vidéos en ligne, les bibliothèques peuvent-elles elles aussi utiliser ce mode de communication ?
Plusieurs établissements diffusent des vidéos sur Youtube avec des objectifs différents :

Présenter l’équipe d’une bibliothèque en phase de préfiguration (la Canopée, Paris),

Faire un teaser pour l’ouverture d’un établissement (Médiathèque Françoise Sagan, Paris),

Parler de livres (Bibliothèque Vaclav Havel à Paris, BM de Brest),"

Conclusion de l'article :"On peut également se demander si les pratiques prescriptives et « descendantes » des bibliothécaires sont adaptées à la culture web… Le peu de succès des vidéos peut également venir d’un manque de moyens techniques, du fait que nous ne maîtrisons pas les codes de la culture web, ou du fait qu’une institution ne peut pas communiquer aussi efficacement qu’un individu sur des réseaux sociaux. Un collègue de la Bpi a ainsi un blog littéraire qui marche bien, mais les articles qu’il rédige pour le site de la bibliothèque fonctionnent moins bien en dépit de sa visibilité institutionnelle.
La conclusion positive à retenir c’est que si les bibliothécaires ne peuvent pas produire des contenus eux-mêmes, ils peuvent en revanche jouer le rôle de facilitateurs, en accompagnant les usagers qui veulent s’initier à la création vidéo."

Extrait : "Les bibliothèques recherchent constamment de nouvelles idées afin de mettre en avant leurs collections et attirer de nouveaux usagers, notamment via Internet. Cet article a pour objectif de vous présenter un concept original qui peut être utilisé par les bibliothécaires afin de communiquer leurs coups de cœurs ou ceux de leurs lecteurs."