Création de centres de documentation spécialisés en droit au Cameroun

Question

Bonsoir,
Nous envisageons de créer des centres de documentation spécialisés en droit dans les grandes villes du Cameroun.
J'ai été orienté vers votre école en raison de votre expertise dans ce domaine.
Pourriez-vous nous apporter une quelconque assistance ou des conseils dans la mobilisation de l'aide internationale afin d'obtenir des livres physiques et numériques de droit?
Naturellement, toute assistance technique pour la prise en main des personnes chargées de gérer ces bibliothèques sera bienvenue.
Très cordialement.

Réponse

Date de la réponse :  29/09/2016

Vous envisagez de créer des centres de documentation spécialisés en droit dans les grandes villes du Cameroun.
Vous voulez savoir si notre école peut vous apporter une assistance ou des conseils dans la mobilisation de l'aide internationale afin d'obtenir des livres physiques et numériques de droit, ou une assistance technique pour la prise en main des personnes chargées de gérer ces bibliothèques.

Tout d'abord, nous vous invitons à contacter Raphaëlle Bats, responsable de la mission relations internationales de l’Enssib, qui saura vous indiquer si notre école peut vous apporter une aide quelconque, ou vous orienter vers d’autres écoles de sciences de l’information ou partenaires potentiels.
Notre école propose par exemple des stages de formation continue (en présentiel ou à distance), et nous pouvons éventuellement détacher des formateurs sur place. Notre école accueille également des professionnels étrangers.

En ce qui concerne les organismes qui pourraient vous aider :

Pour une aide centrée sur la documentation en Droit, vous pouvez solliciter la Bibliothèque interuniversitaire Cujas, bibliothèque française de référence en Droit (cujas@univ-paris1.fr).
Au Cameroun, vous pouvez demander de l’aide à l'École Supérieure des Sciences et Techniques de l'Information et de la Communication (ESSTIC) de Yaoundé, à l’Institut Français du Cameroun, ainsi qu'à la médiathèque de l'Institut français de Douala.
Pour identifier d'autres acteurs de la documentation dans votre région, vous pouvez demander conseil aux membres de la section Afrique de l'IFLA (International federation of library associations and Institutions).

Au-delà du monde de la documentation, d'autres organismes peuvent également vous aider : Bureau Afrique de l'Ouest de l’Agence universitaire de la francophonie, Agence française de la francophonie, Conseil national des barreaux, etc.

Si vous souhaitez solliciter des organismes français proposant le don de livres, voilà selon nous les plus importants - mais cette liste est loin d'être exhaustive :