Création de cercles de lecteurs

Question

bonjour,
Je cherche des informations sur la création de cercles de lecture par des bibliothèques
J'ai consulté une précédente réponse de votre service, qui est très intéressante : http://www.enssib.fr/content/bonjour-simple-lecteur-jai-cree-depuis-quel...
Mais elle date un peu et les liens sont quasi tous inexistants aujourd'hui.
Pourriez-vous me signaler des documents récents sur le sujet ?
Merci

Réponse

Date de la réponse :  21/04/2016

Vous cherchez des informations sur les cercles de lecture en bibliothèques.

Depuis 2009, date de la réponse que vous citez, peu d'ouvrages théoriques sont parus sur la question de la sociabilité littéraire en bibliothèque ; nous vous signalons cependant quelques ouvrages :

La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque : essai. Cécile Rabot. Presses de l'Enssib, 2015
Dans cet ouvrage (dont vous pourrez consulter le sommaire en ligne), vous trouverez dans le chapitre III intitulé "L'action culturelle comme outil de mise en visibilité" page 88, une analyse d'un certain nombre d'animations menées par les bibliothèques et /ou l'institution scolaire pour encourager les pratiques de lecture :

"Les formes d’action culturelle les plus immédiatement reliées au livre sont celles du club de lecture et du prix littéraire, associé ou non à un ou des clubs de lecture. En France, de nombreuses bibliothèques de lecture publique ont mis en place ce type d’activité dans le but d’encourager les pratiques de lecture, en particulier des jeunes. L’enjeu est alors d’inscrire la lecture dans une sociabilité et dans des contraintes temporelles stimulantes, mais aussi de faire de la bibliothèque un lieu de culture vivante. Le travail de mise en visibilité est donc double, voire triple : il s’agit de travailler l’image de l’établissement en montrant la part qu’il prend dans la production de la valeur littéraire, mais aussi de donner une visibilité soit à des livres issus des collections soit à certaines parties de la production éditoriale."

Nous vous signalons par ailleurs que l'ouvrage de Jean-Marc Leveratto et Mary Leontsini, Internet et la sociabilité littéraire, est désormais en accès libre sur la plateforme OpenEdition Books. Dans le chapitre II intitulé "Les lieux de sociabilité littéraire : de la conversation en face à face avec Internet", on trouve l'analyse de la mise en place et du fonctionnement d'un club de lecture dans un quartier de la banlieue d'Athènes :
Internet et la sociabilité littéraireJean-Marc LeverattoMary Leontsini ; avec la collaboration d'Eleni Myrivili, Valérie Bert, Clotilde Ast, ... [et al.]. Bibliothèque publique d'information, Centre Georges Pompidou, 2008.

Les cercles de lecture sont également souvent proposés au sein des écoles pour favoriser le développement du goût de la lecture.
Sur le sujet, vous pouvez consulter ce mémoire de Master "Métiers de l'Éducation et de la Formation" de 2012 : Le plaisir des mots : les cercles de lecture. Anne Fournier, Melanie Péret, Université de Montpellier II. 2012.

Enfin, nous vous proposons également de consulter le manuel Construire des pratiques participatives dans les bibliothèques, qui présente de nouvelles façons de d'impliquer activement les lecteurs dans leurs bibliothèques notamment en terme d'aménagement des espaces, de choix des acquisitions, de crowdsourcing (voir la plateforme du Réseau Correct), etc. :
Construire des pratiques participatives dans les bibliothèques. Sous la direction de Raphaëlle Bats. Presses de l'enssib, 2015. Présentation

Les cercles de lecture "traditionnels" continuent leur existence dans de nombreuses bibliothèques, en voici quelques exemples :

  • Les bibliothèques municipales de Grenoble proposent des clubs de lecture pour ados, pour adultes et également en langues étrangères ;
  • La bibliothèque municipale de Dinan a également  un club de lecture très actif ;
  • La  bibliothèque municipale de Lyon, propose aux adolescents membres du club lecture de participer au prix Vif d'or ; autour de ce prix d'autres activités sont déclinées comme la tenue d'un blog et la création de la radio Vif d'Or, qui permettent de diffuser de petits reportages ou chroniques, la participation aux Assises du Roman, etc.

Par ailleurs, on trouve maintenant grâce à internet d'autres façons d'associer les lecteurs à leur bibliothèque : la plateforme Babelthèque, offre de Babelio, le site et réseau social consacré à la littérature, implantée sur l'Opac de la bibliothèque de Toulouse, permet aux usagers de saisir des critiques qui seront ensuite partagées avec les autres bibliothèques partenaires. Le bilan tiré en 2012 après 3 ans d'implantation de la plateforme était cependant plutôt mitigé : Babelthèque à la bibliothèque de Toulouse : observations sur les OPAC 2.0

Pour identifier d'autres ressources, vous pouvez consulter une précédente réponse de notre service sur les clubs de lecture.