Différence entre bibliothèque physique et virtuelle

Question

bonjour. quelle comparaison peut-on faire de la bibliothèque physique et de la bibliothèque virtuelle?

Réponse

Date de la réponse :  14/03/2016

Vous souhaitez comparer deux modèles de bibliothèques : la bibliothèque dite "physique" et la bibliothèque dite "virtuelle".
Pour ce faire, nous allons vous proposez des pistes de réflexion, qui sont toutes issues de réponses récentes de notre service :

1/ Sur les avantages et les inconvénients des collections imprimées et numériques

Les avantages et les inconvénients de l'imprimé et de l'électronique varient en fonction du contexte, des usages et des types de documents concernés. C'est pourquoi nous ne pouvons que vous donner quelques exemples et pistes de réflexion.

La conservation des périodiques

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, par exemple :
- la place dont dispose la bibliothèque pour stocker : les collections numériques ne nécessitent pas d'espace physique, contrairement aux collections imprimées. En revanche, les fichiers informatiques seront-ils toujours lisibles dans 10 ans, 30 ans ?
- l'accès aux contenus : les droits d'accès liés aux abonnements électroniques différent d'un titre à l'autre et ne sont pas garantis à vie (accès aux archives seulement, ou au contraire aux numéros de l'année en cours, accès soumis ou non à embargo etc.). Le papier et l'encre sont des matériaux fragiles qui nécessitent des mesures de préservation pour garantir l'accès à long terme (la numérisation par exemple).

La valorisation

La valorisation des collections sur place est plus aisée avec des documents imprimés ; en effet, il est souvent nécessaire de "matérialiser" les documents électroniques pour les rendre visibles.
En revanche, la numérisation permet de présenter les collections à un public très large et distant, à condition que la bibliothèque dispose des moyens informatiques adéquats. 

La recherche

Les interfaces de lecture électronique offrent des fonctionnalités utiles aux chercheurs, comme la recherche en plein texte ou l'annotation. D'autres chercheurs ont besoin de consulter le document original pour mener à bien leurs travaux.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter :

- CALENGE, Bertrand. Livre imprimé et livre numérique. Carnet de notes, 2008.
- GEUPERT, Florian. E-books vs livre imprimé : une histoire de goût ?. Journaldunet.com, 2013.
- LEFEVRE, Juliette. Défis organisationnels et usages comparés des collections de périodiques imprimés en bibliothèques de SHS (sciences humaines et sociales) à l’ère du numérique. Enssib, Mémoire DCB, 2013.

Vous pouvez également consulter les manuels suivants :
- Intégrer des ressources numériques dans les collections. Sous la direction de Géraldine Barron et Pauline Le Goff-Janton. Les presses de l'Enssib, 2014. Présentation
- Les collections électroniques, une nouvelle politique documentaire. Sous la direction de Pierre Carbone et François Cavalier. Éd. du Cercle de la librairie, 2012.

2/ Sur l'articulation des espaces réel et virtuel en bibliothèque

Un mémoire récent sur la valorisation des ressources numériques dans la bibliothèque physique aborde la valorisation des ressources numériques dans les espaces de la  bibliothèque :
Faire vivre les ressources numériques dans la bibliothèque physique. Le cas des bibliothèques universitaires. Frédéric Souchon. Mémoire DCB. enssib, 2014
L'auteur de ce mémoire a présenté sa réflexion dans le cadre de la journée d'étude Quelles politiques documentaires en environnement hybride ? :
Rendre visible les ressources numériques dans les espaces physiques de la bibliothèque

Dans un manuel récent sur l'intégration des ressources numériques, Guillaume Hatt aborde leur matérialisation page 111 ; extrait :
"... il faut désormais mettre aussi en valeur les ressources numériques dans les murs de la bibliothèque, pour préparer leur usage à distance. Toutes les actions d'animation, de médiation numérique, passant par la diffusion de QR codes, de flyers, ou d'affiches, au besoin directement dans les rayons, participent du signalement."
Source :
Intégrer des ressources numériques dans les collections. sous la direction de Géraldine Barron et Pauline Le Goff-Janton. Presses de l'enssib, 2014. Présentation.

Thomas Chaimbault est spécialiste de la médiation numérique ; son blog aborde régulièrement la présence de bibliothèques dans le monde virtuel - par exemple sur Second Life ; nous vous signalons par exemple un billet récent au sujet de QR codes "outil le plus connu pour réaliser des passerelles entre ressources physiques et ressources numériques" : La NFC au service des bibliothèques. Vagabondages, septembre 2014.

D'autre part, l'impact du numérique est abordé dans la plupart des documents sur l'architecture des bibliothèques ; nous vous signalons par exemple :
Bibliothèques universitaires, Learning centres : guide pour un projet de construction. ouvrage coordonné par Anne-Marie CHAINTREAU. Ministère de l'Enseignement supèrieur et de la recherche, 2012.