Dons d'ouvrages issus de clubs du livre

Question

Bonjour,
pouvez vous me dire pourquoi les livres issus des clubs (France Loisirs, par exemple) sont des dons non acceptés en bibliothèque ?
Merci pour votre réponse

Réponse

Date de la réponse :  04/09/2019

Vous vous demandez pourquoi les dons de livres issus des clubs, comme France Loisirs par exemple, ne sont pas acceptés en bibliothèque.


Un livre de club est selon Recyclivre : « […] un livre qui a rencontré un grand succès chez son éditeur original : il intéresse alors les éditions de club qui publient des titres à fort potentiel après avoir racheté les droits à l’éditeur original. Le texte ne subit aucune modification, il est seulement publié sous les couleurs d’une autre maison d’édition qui propose des prix réduits et des avantages à ses abonnés. »

 

Toutefois, le livre de club présente selon le site Recyclivre deux caractéristiques particulières qui peuvent amener les différentes bibliothèques à refuser le don de ces livres.

Premièrement, la forme de la monographie qui peut être reliée et présenter une couverture identique pour toute une collection (voir images sur le site Recyclivre). Ce qui peut avoir un effet vieillissant en terme de valorisation des collections aux yeux de certains professionnels.

Secondement, la numérotation ISBN des ouvrages publiés par ces clubs est différente des éditions originales. Ce qui peut conduire à davantage de manipulations concernant le catalogage.

Source : site Recyclivre

 

Quoi qu’il en soit, chaque bibliothèque reste libre d’accepter ou non ces monographies de club comme n’importe quel autre livre. Aucune règle n’interdit de les accepter en don. Pour exemple, nous avons trouvé des organisations qui mentionnent clairement leur choix de ne pas accepter en don ces livres, comme on peut le voir sur les sites :

 

D’autres ne mentionnent aucune interdiction de ces livres dans leur charte de don, comme on peut le constater sur le site de la bibliothèque départementale de la Vienne.

 

Au final, tout dépend de la politique documentaire de chaque établissement, seul juge de la pertinence d’intégrer ou non ce genre de document.

 

 

Enfin, pour information, France Loisirs propose de récupérer les livres.