Estimer la valeur comptable d’un fonds de bibliothèque

Question

Bonjour,
Je cherche à estimer la valeur comptable du fonds de la bibliothèque municipale dans laquelle je travaille.
Bertrand Calenge dans son ouvrage intitulé "Bibliothèques et politiques documentaires à l'heure d'Internet", mentionne le taux d'érosion ou le taux d'obsolescence d'une collection (p. 99). Mais existe-t-il une formule pour calculer en comptabilité l'obsolescence d'un livre ?
En d'autres termes, comment calculer la « valeur comptable » d'un livre en fonction de son « âge » ?
Existe-t-il un taux communément admis par la profession qui permettrait d'envisager la décote que subit chaque année un livre et ainsi calculer la valeur pécuniaire d'un fonds en fonction de son « âge » ?
Merci de votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  03/09/2010

Vous voulez savoir s’il existe-t-il un taux communément admis par la profession qui permettrait de calculer la valeur pécuniaire d'un fonds en fonction de son âge.

A notre connaissance, le document de référence en français est un rapport de l'Inspection générale des bibliothèques de 1998 qui présente un mode d'évaluation de la valeur des documents détruits :

CASSEYRE J.P., PALLIER D. Le prix et la valeur des documents de bibliothèque, 1998 [en ligne]. Disponible sur : http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/38/3/20383.pdf
Extrait :
« L'estimation de la vétusté relative :
Les facteurs d'appréciation sont de deux ordres : le pourcentage de renouvellement du fonds (acquisitions nouvelles et éliminations) et la présence d'une politique d'entretien, de réparation ou de remplacement systématique des documents endommagés. Il y a généralement débat sur le taux d'abattement annuel. Il doit être négocié. On peut considérer qu'un ouvrage est dévalorisé par l'usure. Il peut aussi bien être valorisé par la conservation, s'il n'est plus disponible en librairie. Pour une bibliothèque dont les collections étaient régulièrement renouvelées et bien tenues, l'abattement d'une année sur l'autre a été :
moins d'un an : 0 %
1 à 2 ans : 10 %
2 à 3 ans : 10 %
3 à 4 ans : 15 %
4 à 5 ans : 15 %
5 à 6 ans : 15 %
6 ans et plus : 15 % »

Cet article du BBF présente la démarche exposée dans le document précédemment cité :
Goasguen, Jean, « Comment calculer la valeur de remplacement de collections détruites ? », BBF, 1994, n° 5, p. 75-76 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1994-05-0075-008