Formation à l'information

Question

L'expression "Formation à l'information" existe depuis l'apparition de la loi Savary n°84-52 du 26 janvier 1984.
Pourriez-vous me dire quels étaient les contenus des enseignements qui ont introduit la diffusion de la culture et l'information scientifique et technique ?
Merci pour votre réponse,
Cordialement,

Réponse

Date de la réponse :  06/10/2015

Vous voulez savoir quels étaient les contenus d'enseignement des premières formations à l'information, suite à la loi "Savary" de 1984.

Le Guide Former les étudiants à la maîtrise de l'information propose un chapitre historique qui indique que si "la loi Savary d'orientation de l'Enseignement Supérieur prévoyait un enseignement de la documentation dans le cadre des "langages fondamentaux du 1er cycle", les universités ont commencé à généraliser cet enseignement bien plus tard, "l’expérience de Paris 8 faisant figure d’exception". Il explique que les raisons de ce retard sont multiples et "le plus souvent liées au mode de fonctionnement des universités : manque d’échanges entre bibliothécaires et enseignants, activités pédagogiques de ces derniers mal reconnues, etc."
Source : Former les étudiants à la maîtrise de l'information. Ministère de l'Education nationale, de la recherche et de la technologie, 1999

D'autre part, nous avons consulté Elisabeth Noël, spécialiste de la formation des usagers à l'enssib, qui nous a confirmé que les premiers enseignements documentaires en bibliothèque universitaire ont vu le jour à Paris VIII et dans les grandes écoles.
Pour en savoir plus sur ces enseignements, Elisabeth Noël vous suggère de consulter les écrits de Claire Panijel sur l'expérience de Paris VIII, ainsi que les rapports de Danièle Bretelle-Desmazières sur la formation à l'usage et à la maitrise de l'information dans les grandes écoles, parus en 1991 et 1992 (rapports qu'il vous sera difficile de consulter, à moins de contacter directement Elisabeth Noël, qui en possède des exemplaires).

Documents sur les formations mises en place à Paris VIII :

  • L'enseignement des méthodologies documentaires à l'Université de Paris 8 : une formation au travail intellectuel. Claire Panijel, 1996
  • Un instrument d'affiliation intellectuelle : L'enseignement de la méthodologie documentaire dans les premiers cycles universitaires. Alain Coulon. Bulletin des bibliothèques de France, n° 1, 1999
  • Penser, classer, catégoriser. L’efficacité de l’enseignement de  la méthodologie documentaire dans les premiers cycles universitaires : le cas  de l’Université de Paris 8. Alain Coulon. Université Paris 8, Laboratoire de  recherches ethnométhodologiques, 1999
  • Paris VIII, pionnière en formation des usagers. Olivier Fressard. Bibliothèque(s). Numéro 5/6. Décembre 2002
  • La formation documentaire dans l'enseignement supérieur en France. Claire Panijel. in La formation documentaire dans les différents contextes de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique du Nord
  • La formation documentaire des étudiants en France. Claire Panijel-Bonvalot. Bulletin des bibliothèques de France, n° 6, 2005. Extrait : « La «loi Savary» de 1984 fut la première à inscrire dans le cursus universitaire une unité de valeur (UV) en documentation, dans un contexte où les banques de données en ligne, alors fleurons de l’information scientifique, bénéficiaient d’un fort soutien institutionnel. Cet enseignement semestriel optionnel faisait partie des «langages fondamentaux du premier cycle» prévus par la loi d’orientation de l’enseignement supérieur. Les universités restaient cependant libres de s’inscrire ou non dans ces directives, et, pour la formation documentaire, les objectifs et le programme étaient laissés à leur appréciation. Quelques établissements se saisirent de cette opportunité, l’expérience très riche de l’université Paris VIII étant la plus connue. De fait, la plupart des universités ne se lancèrent dans aucun projet de formation documentaire. Beaucoup n’en voyaient pas l’intérêt, d’autres manquaient de moyens humains pour généraliser cet enseignement. Dans de nombreux cas cependant, les bibliothèques offrirent, hors cursus, des formations ponctuelles à l’usage du catalogue ou de banques de données, disposèrent d’une heure ou deux pour faire «visiter» la bibliothèque ou pour présenter des bibliographies à des doctorants. Elles ont pu aussi, à l’occasion, prendre en charge une unité de valeur (UV) de documentation expérimentale, limitée à un petit groupe d’étudiants. »
  • Dans ce texte, Claire Panijel renvoie vers les actes d’une journée d’étude du Laboratoire de Recherche ethnométhodologique de l’université Paris VIII, en 1992, L'évaluation des enseignements de méthodologie documentaire à l'Université de Paris 8. Notice

Autres documents - plus généraux - sur la formation documentaire dans l'enseignement supérieur :

Enfin et de manière plus générale, nous vous signalons qu'il existe au sein de l'ADBU une commission documentation et pédagogie, et que les Urfist sont également des acteurs importants en la matière.

Nous espérons avoir répondu à votre question. Si ce n'était pas le cas, n'hésitez pas à nous recontacter.

Cordialement,

Le service Questions? Réponses! de l'enssib