Istex/bsn

Question

Je n'arrive pas à saisir la différence entre ISTEX et BSN et ce malgré la lecture des articles du BBF n°1 de 2013.

Réponse

Date de la réponse :  15/05/2014

Le projet Istex (Information scientifique et technique d’excellence) vise l’acquisition de ressources électroniques sous forme de licences nationales, et comporte deux actions :
- acquisition d'archives scientifiques,
- création d’une plateforme pour héberger l’ensemble des données.
Source :
Le projet Istex :http://www.istex.fr/?Presentation

Le projet BSN (Bibliothèque scientifique numérique) est beaucoup plus large qu'Istex, car il regroupe 9 actions :
- acquisitions des revues et des archives,
- dispositif d’accès et d’hébergement,
- dispositifs de signalement,
- archives ouvertes,
- numérisation,
- archivage pérenne,
- édition scientifique,
- fourniture de documents, prêt,
- formation, compétences et usages.
Source :
Bibliothèque scientifique numérique : Axes : http://www.bibliothequescientifiquenumerique.fr/?-Axes-

L'article que vous avez lu indique que le projet Istex dispose d'un calendrier et d'un mode de suivi spécifique, mais "s’inscrit pleinement dans le cadre de la BSN, dont le comité de pilotage est compétent notamment pour valider les orientations en termes d’équilibre des acquisitions et de services offerts. Plusieurs segments de la BSN instruisent des dossiers qui intéressent au premier chef les réalisations qu’Istex va mettre en œuvre.
Les segments BSN sont pensés comme des espaces d’instruction des dossiers, des lieux d’échanges, un cadre où l’expertise des membres est mobilisée à différentes étapes du projet. Les instances de décision et d’arbitrage se placent au niveau du comité exécutif Istex pour le projet stricto sensu, et du comité de pilotage BSN pour les orientations politiques. Il est important de signaler le rôle précis de chaque instance et d’éviter tout risque de confusion. Les institutions, les structures collectives formelles et informelles, les espaces de réflexions… sont nombreux, et l’action de BSN est bien de donner un cadre structurant pour fédérer ces différentes actions".
Source :
Istex : un gisement documentaire producteur de connaissances. Grégory Colcanap. Bulletin des bibliothèques de France, n° 1, 2013 :
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-01-0066-015

Dans ce même numéro du BBF, l'article sur la BSN indique qu'Istex est "pleinement un projet BSN" et s’appuie sur la mobilisation de ses différents groupes de travail, notamment le groupe BSN1 chargé des acquisitions électroniques :
"Istex, dont la convention a été signée fin avril 2012, [...] est pleinement un projet BSN : l’acquisition de ressources électroniques sous forme de licences nationales a pu commencer grâce aux travaux, mentionnés plus haut, du comité de pilotage en 2010, et à l’enveloppe d’impulsion de 4,5 millions d’euros engagée par le MESR. Les quatre ressources achetées en 2011 et 2012 ont constitué le socle et l’entraînement grandeur nature d’un projet de plus grande envergure, retenu à hauteur de 60 millions d’euros dans le cadre des Initiatives d’excellence, le projet Istex (Information scientifique et technique d’excellence). [...] ce projet [...] est porté par quatre partenaires : CNRS, Abes, Couperin, et Université de Lorraine (agissant pour le compte de la CPU), qui constituent un comité exécutif, chargé de veiller à la cohérence et au suivi du projet (budget, indicateurs…).
Ce comité exécutif rend compte au comité de pilotage BSN qui valide les orientations retenues en termes de services et la liste des ressources qui feront l’objet de négociations, et veille à l’équilibre entre les acquisitions et à la prise en compte de toutes les communautés de l’ESR. Ce double niveau de pilotage inscrit Istex au cœur des travaux de la BSN, tout en lui laissant la marge de manœuvre suffisante pour fonctionner dans le calendrier spécifique des investissements d’avenir. Istex s’appuie également sur la mobilisation de groupes de travail BSN : le groupe BSN1 notamment, chargé des acquisitions électroniques, qui a instruit l’enquête de remontée des besoins menée auprès des communautés d’enseignement et de recherche et travaille actuellement à la liste des ressources à acquérir à partir de cette enquête et de l’analyse des offres éditoriales. Mais aussi le groupe BSN2, en charge d’instruire la question des accès et de la plateforme sur laquelle seront conservées, accessibles et exploitées les ressources acquises, ainsi que le groupe BSN3, pour la question du signalement des ressources courantes en lien avec les collections rétrospectives achetées."
Source :
La bibliothèque scientifique numérique. Stéphanie Groudiev. Bulletin des bibliothèques de France, n° 1, 2013 : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-01-0061-014

Pour aller plus loin, nous vous signalons deux articles de la revue de l'Abes qui décrivent les liens entre Istex et la BSN :

- Bibliothèque scientifique numérique : des constats aux premières orientations. in Arabesques, n° 68, octobre-novembre-décembre 2012 : http://www.abes.fr/Arabesques/Arabesques-n-68
Extrait : "ISTEX, dont la convention a été signée en avril 2012 : l’acquisition de ressources électroniques sous forme de licences nationales a pu commencer grâce aux travaux du comité de pilotage en 2010 et à l’enveloppe d’impulsion de 4,5ME engagée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR). Quatre ressources ont été achetées en 2011 et 2012 (Springer, EEBO, ECCO et Dictionnaires Garnier). Ces premiers travaux ont constitué le socle d’un projet de plus grande envergure, retenu à hauteur de 60ME dans le cadre des Initiatives d’excellence, le projet ISTEX (Information scientifique et technique d’excellence). Sans détailler de nouveau ce projet qui a fait l’objet d’un article dans un précédent numéro d’Arabesques, rappelons qu’il est porté par quatre partenaires: CNRS, ABES, Couperin, et Université de Lorraine (pour le compte de la Conférence des présidents d’université). Chacun est responsable de segments bien définis, dont l’articulation est assurée grâce au comité exécutif qu’ils composent, chargé de veiller à la cohérence et au suivi du projet (budget, indicateurs…). Ce comité exécutif rend compte au comité de pilotage BSN qui valide les orientations retenues en termes de services et la liste des ressources qui feront l’objet de négociations, et veille à l’équilibre entre les acquisitions et à la prise en compte de toutes les communautés de l’ESR. Ce double niveau de pilotage inscrit ISTEX au cœur des travaux de BSN, tout en lui laissant la marge de manœuvre suffisante pour fonctionner dans le calendrier spécifique des investissements d’avenir. BSN offre également à ISTEX la mobilisation de groupes de travail déjà constitués : le groupe BSN 1, par exemple, chargé des acquisitions électroniques, prépare actuellement l’appel d’offre proposé aux éditeurs ainsi que l’enquête de remontée des besoins menée auprès des communautés d’enseignement et de recherche."

- Istex : vers des services innovants d'accès à la connaissance. in Arabesques n° 66 avril - mai - juin 2012 : http://www.abes.fr/Arabesques/Arabesques-n-66

Cordialement,
Le service Questions? Réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Politiques publiques, La bibliothèque : organisation et environnement : Réseaux documentaires, Collections : Ressources Numériques