Je souhaiterais mettre en place une boite de retours de documents (livres, CD, DVD) dans la médiathèque ou je travaille et cherche de la...

Question

Je souhaiterais mettre en place une boite de retours de documents (livres, CD, DVD) dans la médiathèque ou je travaille et cherche de la documentation sur les fournisseurs de ce type de matériel, et si possible des retours d'expérience. Pouvez-vous m'aider ?

Réponse

Date de la réponse :  30/05/2012

De nombreuses bibliothèques municipales proposent des boîtes à livres. Nous vous conseillons de vous adresser directement à elles pour un retour d’expérience précis. Par exemple, et au hasard : médiathèque de Lorient, Auray, Saint-Germain-en-Laye, Montargis, Verrières-Le-Buisson, Louise Michel Paris 20e, Laval, St Jean de Maurienne.

Fournisseurs (liste non exhaustive)
3 M France :
Bd de l’Oise
95006 CERGY-PONTOISE cedex
Tél. : 01 30 31 65 50
Fax : 01 30 31 65 70
<www.3M-bibliotheques.com>

DEMCO :
33 avenue du Maine – Tour Montparnasse
75755 PARIS cedex 15
Tél. : 0 800 908 382
Fax : 0 800 908 376
info@demco.fr
<www.demco.fr>

EUROBIB : http://shop.eurobib.com/directfr

Vous trouverez une liste complète de fournisseurs dans Livres Hebdo, supplément, n° 883. Prestataires du livre 2012.

- Exemple d’appel d’offre pour la ville de Vincennes :
[en ligne] http://www.klekoon.com/boamp/boamp-appels-offres-fourniture-installation...

- Pour aller plus loin :
« Certains fournisseurs proposent des boîtes de retour « intelligentes », c’est-à-dire qui enregistrent le retour du document dans le système d’information documentaire et peuvent même, associées à un robot, faire un premier tri des documents restitués, préparant leur rangement en rayon »
Source :
PONCE, Florence. La bibliothèque, point d'accès. BBF, 2004, n° 1, p. 73-75 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2004-01-0073-005

« L’installation de boîtes de retour affranchit des contraintes horaires. À la médiathèque d’agglomération située à Pignan, 8 793 documents ont été rendus en 2007 par la boîte à livres et à disques, soit 8,50 % des prêts. Cette activité (732 retours par mois et 24 par jour) a été multipliée par deux depuis cinq ans. À Chambéry, la boîte à livres disponible pendant la fermeture de l’équipement traite 40 % des retours de la journée du mardi (retours des documents déposés le week-end) et 10 à 20 % pour les autres jours. Une boîte à livres est largement devenue un élément de base dans la construction d’une médiathèque (Castries en 2007) et les bâtiments plus anciens se voient attribuer ce type d’outil au fur et à mesure des modernisations (projets dans les médiathèques Émile-Zola et Victor-Hugo en 2009). Ces boîtes à livres manuelles ou automatisées sont accessibles pendant la fermeture de la bibliothèque, mais certains établissements s’en servent également pendant l’ouverture au public. »
GUDIN DE VALLERIN, Gilles. De la bibliothèque idéale à la médiathèque réelle. BBF, 2008, n° 6, p. 71-75 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2008-06-0071-001

Tous les liens ont été consultés le 30 mai 2012.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : Services et publics : Accueil et médiations : Services au public