Nous entamons une réflexion sur l'amplitude d'ouverture horaires de notre médiathèque, située dans une ville de 20000 habitants. Existe-t-il une...

Question

Nous entamons une réflexion sur l'amplitude d'ouverture horaires de notre médiathèque, située dans une ville de 20000 habitants. Existe-t-il une étude comparative sur ce sujet pour les villes de taille similaire ? Merci

Réponse

Date de la réponse :  03/03/2011

Vous recherchez des éléments de travail afin d'avoir une réflexion sur l'amplitude d'ouverture des horaires de votre médiathèque.

Pour information, en 2008 l’Inspection Générale des bibliothèques a rédigé un rapport sur le sujet :

PERRIN Georges. Améliorer l’accueil dans les bibliothèques : Propositions pour une extension des horaires d’ouverture .Paris : Inspection générale des bibliothèques, 2008. [en ligne] Disponible sur : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/notice-1778 (consulté le 02 mars 2011)

Une des questions types que l'on se pose lors de l'extension des horaires d'ouverture : Comment quantifier les besoins en personnel générés par une extension des horaires d’ouverture ?

«… c’est à l’occasion de l’ouverture d’un nouvel équipement que de nouveaux horaires étendus comprenant l’ouverture du dimanche ont pu être mis en place à Issy-les-Moulineaux. Jean-François Jacques, ancien directeur de la bibliothèque municipale, a rappelé que l’élargissement des horaires, objet d’une forte volonté municipale, figurait dans le programme de la nouvelle bibliothèque. Cette volonté municipale s’accompagnait d’une vision ferme de la proportion service public/travail interne, avec pour objectif de passer de 30 à 60 % du temps de travail au service public. Afin d’atteindre ces objectifs avec le maximum de moyens humains, une méthode de calcul a été mise au point permettant d’obtenir une garantie de permanence de la force de travail (remplacement systématique des absences longues), une forte compensation financière pour le dimanche (la compensation en temps de travail étant trop complexe à mettre en œuvre) et le recrutement d’un nombre suffisant de vacataires, dont la présence est absolument nécessaire au delà de 40 heures d’ouverture, mais dont il a été décidé que le nombre ne devait pas dépasser au service public celui des titulaires. »
Source :
BRIGANT, Annie. Ouvert le soir, la nuit, le dimanche ? BBF, 2008, n° 2, p. 81-82 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2008-02-0081-003 (consulté le 02 mars 2011)

« [l’effort sur la durée de service] passe-t-il nécessairement par une augmentation continue des effectifs ? On peut en douter quand on sait que les charges de personnel représentent déjà environ 81 % des dépenses de fonctionnement prises en compte pour le calcul du concours particulier.
D'autres solutions, d'autres modes de gestion doivent être trouvés. Un exemple est parlant à cet égard : si la bibliothèque de Nantes (9 600 m2) ne nécessite que 14 personnes au minimum pour ouvrir ses portes, il en faut 30 à Aix-en-Provence (7 605 m2). A propos de la bibliothèque municipale de Bordeaux, dont le cas est souvent cité dans les revues professionnelles, doit-on croire Chantal Bourrague, adjointe au maire, quand elle affirme qu'une ouverture toute la journée exigerait la présence de 50 personnes supplémentaires 13 ! Le rapport annuel du Conseil supérieur des bibliothèques rappelle que « le secret de l'ouverture tardive des bibliothèques américaines ou de la BPI n'est pas ailleurs que dans la rationalisation de leur gestion et de leur architecture. A la BPI, une trentaine d'agents suffit le dimanche pour accueillir pendant 12h de suite plus de 10 000 lecteurs. »
Source :
VIDAL-NAQUET Jacques. Les horaires d'ouverture des bibliothèques municipales. in BBF, 1993, n° 6, p. 8-14 [en ligne]. Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1993-06-0008-001 (consulté le 2 mars 2011)

Enfin, notre service a répondu à une question proche de la votre : http://www.enssib.fr/questions-reponses/une-question-10643 (consulté le 02 mars 2011 )

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Politiques publiques