Portail documentaire

Question

Bonjour,
Dans le cadre de mon projet de fin d'étude, je veux réaliser un Benchmark des meilleurs portails documentaires qui suivent les normes internationales, dont je pourrai m'inspier pour concevoir un portail documentaire au sein d'un organisme.
Je voudrais savoir les meilleurs pratiques des portails documentaires existants pour réaliser mon Benchmark.
Cordialement.

Réponse

Date de la réponse :  11/05/2016

Vous cherchez des informations qui vous permettent de réaliser un Benchmark des outils pour portails documentaires.

Notre service ne fournit pas d'analyses de marché, mais voilà quelques remarques qui vous permettront d'avancer dans votre étude.

Tout d'abord, nous vous invitons à lire le compte-rendu d'une conférence de Marc Maisonneuve (Tosca consultants), spécialiste de logiciels documentaires, qui date de 2012 mais reste d'actualité, et qui montre qu'un portail documentaire est généralement constitué de plusieurs outils :

"L’expression portail de bibliothèque n’est-elle pas employée à toutes les sauces? Tantôt on parle de portail pour parler de site web, tantôt de catalogue, tantôt d’outil de recherche fédérée, tantôt d’OPAC nouvelle génération… (...)
[Selon Marc Maisonneuve] le portail, c’est un « outil permettant de réaliser tout ou partie d’un site web, point d’accès unique à de multiples ressources documentaires, services et contenus. » (...)
Le portail peut se résumer à un seul outil, mais il en intègre souvent plusieurs. Marc Maisonneuve le qualifie à juste titre d’« outil composite ». Idéalement, le portail doit répondre à toutes les attentes des usagers. La typologie présentée des logiciels métiers recense tous les logiciels conçus pour répondre à ces attentes.
Le degré zéro du portail de bibliothèque, c’est le catalogue bien sur, avec pour corollaire en terme de logiciels, le SIGB et l’OPAC. Difficile en effet d’imaginer une bibliothèque sans catalogue. Ensuite, bien sur, c’est l’accès aux ressources numériques qui prime, avec pour corolaire les outils de signalement (liste AZ, résolveur, recherche fédérée etc.) On peut envisager, aussi, d’intégrer au portail une bibliothèque numérique, pour accéder aux documents primaires, sans oublier qu’il s’agit là juste d’un autre site que le portail interrogera, et non d’un élément charnière structurant. Le système de gestion de contenu, permettant d’éditer les contenus relatifs à la bibliothèque peut être une autre brique du portail. (...)
L’architecture idéale ? Elle allie SIGB, catalogue, annuaire LDAP, CMS, base de données, et un OPAC de nouvelle génération pour chercher au sein de toutes ces ressources de façon unifiée via des métadonnées rassemblées, unifiées et enrichies."
Source : Un portail de briques. blog de la Bibliothèque Clermont Université, 2012

Le diaporama de Marc Maisonneuve qui figure à la suite de ce compte-rendu vous permettra d'identifier les différents outils permettant de construire un portail (en particulier SIGB, OPAC et CMS) : Portails, présentation de l'offre de logiciels.
Les liens dans ce diaporama ne sont plus valides, car de nouvelles études sont parues depuis.
Nous vous invitons donc à consulter la dernière enquête Tosca consultants sur les logiciels métier destinés aux bibliothèques, qui date de janvier 2016, et dans laquelle vous trouverez les informations les plus à jour.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter :

Sur les portails :

Sur l'informatique documentaire :