Pourquoi les animations en bibliothèques sont-elles gratuites?

Question

Pourquoi les animations en bibliothèques sont-elles gratuites ?
Les animations en bibliothèque ne sont-elles pas en confrontation avec les centres de loisirs ?
documents sur ce sujet

Réponse

Date de la réponse :  12/05/2017

Vous êtes intéressé par le sujet de la gratuité en bibliothèque, notamment en ce qui concerne l'offre d'animations. Vous vous demandez aussi dans quelle mesure cette offre ne vient pas concurrencer celle des centres de loisirs et vous cherchez des documents qui traiteraient de cette question.

1. Bibliothèques et centres de loisirs

Tout d'abord, il ne nous semble pas pertinent d'opposer l'offre d'animations d'une bibliothèque avec celle des centres de loisirs.
D'une part, parce que, très souvent, dans une commune, le centre de loisirs et la bibliothèque sont deux services municipaux (ou tout au moins subventionnés par la municipalité) vus comme complémentaires. Il peut arriver par exemple, que le centre de loisirs et la bibliothèque s'associent autour de projets d'animations ou que le centre de loisirs envoie des groupes d'enfants prendre part à des animations proposées par la bibliothèque - ce qui peut d'ailleurs parfois mettre la bibliothèque dans une situation inconfortable vis à vis d'autres publics (voir une réponse récente à une question posée à notre service sur le public des animations).

D'autre part, parce que si ces deux types de structures contribuent l'une comme l'autre à l'épanouissement des populations (jeunes et adultes) et constituent des lieux de d'échanges et d'accompagnement ayant vocation à créer du lien social et de la citoyenneté, les animations en bibliothèque participent aussi et peut être avant tout de l'action culturelle, dont les objectifs sont, comme l'indique la BDP du Calvados :

"- Fidéliser les usagers, faire venir de nouveaux publics : proposer des animations permet de susciter la curiosité, la connaissance, la découverte, le plaisir
- Promouvoir les collections et faire découvrir la richesse de la production : mettre en valeur les différents fonds de la bibliothèque
- Donner une image dynamique et conviviale de la bibliothèque : en faire un lieu connu, vivant, attractif, au coeur de la vie de la commune
- Motiver et souder l'équipe de salariés et bénévoles : intégrer l'ensemble de l'équipe au projet d'animation
- Se positionner par rapport à l’institution/autorité de tutelle : valoriser l’image de la bibliothèque auprès des élus"

Les bibliothèques municipales sont de plus en plus nombreuses à formaliser leur projet de service et d'établissement dans un projet scientifique et culturel, éducatif et social (PSCES). Ce document décrit le contexte territorial et notamment l'offre culturelle et éducative, en précisant comment la bibliothèque s'y insère. A titre d'exemple, nous vous invitons à consulter le PSCES de la ville de Venelles, dans lequel la bibliothèque, après avoir fait un état des lieux de ses activités actuelles, affiche ses objectifs notamment en matière d'animation en direction des enfants et des adolescents.

Enfin, d'un point de vue pratique, les animations proposées par les bibliothèques (sauf celles organisées dans le cadre des temps d'activités périscolaires) demeurent ponctuelles et d'une durée assez limitée (1h à 2h). Elles se déroulent, sauf exception, dans les locaux mêmes de la bibliothèque et sont souvent en rapport avec les collections proposées. L'offre d'animations d'un centre de loisirs est plus large et plus variée (sport, jeux de plein air, sorties extérieures) et s'étend sur des durées plus longues ; la prise en charge des enfants par les animateurs est complète.

Toutefois, ces différences établies, il est vrai que les bibliothèques en adoptant de plus en plus le modèle troisième lieu, ont décidé de mettre en avant le rôle social de la bibliothèque, en cherchant à en faire des lieux de convivialité, aussi familiers que pouvaient l'être les cafés à une certaine époque. Si l'on ne peut pas parler de "concurrence" avec les centres de loisirs, cela dénote toutefois d'une volonté d'un plus grand "métissage social" que d'autres lieux culturels n'ont pas réussi à atteindre (théâtre, opéra).

2. Animation et gratuité en bibliothèque

Nous vous proposons ici des pistes bibliographiques qui vous aideront à appréhender ces sujets :