Sous quelle autorité sont placées les BCD des écoles ?

Question

Bonjour, je suis parent bénévole pour la BCD d'une école primaire. Je pensais que la BCD était sous les ordres du Directeur de l'Ecole mais l'intervention d'une Coordinatrice de la Mairie dans notre façon de faire me laisse perplexe. Selon la réglementation, sous quelle autorité est placée les BCD des écoles ? Merci de votre réponse.

Réponse

Date de la réponse :  23/12/2011

Vous voulez savoir comment s'articulent l'autorité d'un directeur d'école et celle des services municipaux quant au fonctionnement d'une BCD, mais vous ne précisez pas si votre interlocutrice de la mairie est en charge de la vie scolaire ou de la culture.

D'après nos recherches, les écoles sont sous la direction d'un directeur mais également sous la responsabilité de la mairie (équipement, fonctionnement).

Pour plus de précisions sur les relations entre un directeur d'école et les services municipaux en charge de la vie scolaire, il vous faudra vous adresser à des services plus compétents que nous en matière d'administration scolaire.

En revanche, nous pouvons vous répondre de manière plus précise en ce qui concerne le partenariat avec les bibliothèques municipales.

1. Généralités sur le fonctionnement des BCD

Les textes qui encadrent le fonctionnement des BCD sont signalés sur le site de l'académie de Bordeaux :
http://webetab.ac-bordeaux.fr/Primaire/64/BCD64/BCD/creer/textoff.htm
La note de service du 30 mars 1994 relative au plan de développement des BCD s'adresse à la communauté éducative et parle de "politique partenariale que vous menez avec les représentants des directions régionales de l'action culturelle et des collectivités territoriales."

Ces textes sont repris dans un document élaboré par le service de la médiathèque aux écoles de la ville de Tourcoin, qui mentionne les partenaires suivants :
- la municipalité (partenaire pour l'achat de mobilier, l’acquisition du premier fonds d'ouvrages et l'aménagement préalable des locaux),
- l'Éducation Nationale (financement pour l'achat de livres et/ou d’un logiciel de gestion, formation des maîtres, financement d'interventions),
- la coopérative scolaire ou l'association de parents d'élèves de l'école (achat complémentaire de livres, gestion ou animation de la BCD),
- les parents d'élèves (gestion du fonds, lecture d'albums),
- la bibliothèque municipale (appui technique et actions en partenariat)
Source : http://212.99.42.20/opacwebaloes/index.aspx?idpage=305

2. Les partenariats BCD - bibliothèque municipale

D'après nos recherches, il semble que les relations BCD - bibliothèque soient des partenariats plus ou moins institutionnalisés et contractualisés. S'il n'existe pas de documents formalisant les modalités de ce partenariat dans votre commune, peut-être pouvez-vous demander à ce que ces relations soient clarifiées.

Un article de 1999 indique que les partenariats peuvent prendre différentes formes :
Dérioz, Cécile. Bibliothèques municipales et bibliothèques centres documentaires. BBF, 1999, n° 3, p. 66-69 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1999-03-0066-009 Consulté le 19 décembre 2011
Un passage indique que les initiatives municipales des élus à la culture ou à l'éducation peuvent être unilatérales ou concertées :
"Le contexte devient donc favorable pour qu’un certain nombre de villes engagent une politique volontariste en direction des BCD. Cette politique est initiée par des élus (culture ou éducation), les directions municipales concernées (bibliothèque, affaires scolaires), ou les inspecteurs de l’Éducation nationale. Les initiatives municipales sont unilatérales ou concertées. Le partenariat ville/Éducation nationale est plus ou moins institutionnalisé par des structures de concertation interpartenariales et contractualisé par des textes.
Plus loin, l'auteur décrit différents modèles de coopération avec les services municipaux :
"Sur le terrain, cette politique s’est traduite (...) par la création de trois types de « services » en direction des BCD, l’objectif étant, soit de les relancer puis d’accompagner leur développement, soit, le plus souvent, de les créer systématiquement dans chaque école de la commune selon un plan pluriannuel.
– Le service déconcentré : la ville met à la disposition de chaque BCD du personnel municipal (bibliothécaires à Puteaux, animateurs intégrés à la filière culturelle à Cergy, étudiants rémunérés par la ville de Lyon, par exemple) qui les gère, les anime, en partie ou complètement (crédits, traitement des documents, permanences, animations).
– Le service centralisé : une équipe de bibliothécaires, rattachée à la bibliothèque municipale ou au service des affaires scolaires, centralise la gestion des BCD (acquisitions, traitement des documents), peut assurer des permanences et organiser des animations et/ou formations. C’est le cas de villes comme Suresnes, Issy-les-Moulineaux, Massy, qui ont en commun d’avoir eu comme objectif initial de créer systématiquement des BCD selon un plan pluriannuel.
– Le service de coordination : une ou deux bibliothécaires municipales sont détachées partiellement ou à temps plein, pour dynamiser, développer un réseau de BCD. La gestion et l’animation de chacune restent à la charge des équipes pédagogiques. Les niveaux d’interventions sont alors différents : moins de présence physique des bibliothécaires et un travail soutenu en amont avec les équipes de circonscription, les inspecteurs de l’Éducation nationale (IEN), des structures de concertation. Le partenariat repose sur un tandem bibliothécaire/ conseillère pédagogique (ou équivalent). C’est le cas à Mulhouse et Vénissieux par exemple.
La réalité est évidemment plus complexe que cette typologie : un service de coordination peut centraliser certaines actions, un service centralisé peut développer des actions de coordination pour construire un travail en réseau. (..)
Le bibliothécaire « missionné » pour intervenir directement dans leur gestion et leur animation ne risque-t-il pas de renforcer la conception d’une « BCD reflet » d’une bibliothèque municipale (similitude des fonds, des animations, des classements) ? Elles sont alors des outils exemplaires clés en main, mais pour quelle pédagogie ?
Inversement, s’il a pour mission de coordonner et d’animer un réseau, le bibliothécaire, en laissant chaque équipe pédagogique prendre en charge la gestion et l’animation, ne contribue-t-il pas à favoriser la construction d’une identité propre des BCD au regard des bibliothèques municipales ? Le partenariat n’est-il d’ailleurs pas d’autant plus riche qu’il se fonde sur la complémentarité des collections, des objectifs, des publics plutôt que sur leur similitude ?"

Un article plus récent dresse un historique mais n'apporte pas de précisions sur la nature de la relation BCD - bibliothèque ; il évoque toutefois l'existence de plans de développement des BCD des années 90 (dont nous ne savons pas quels sont les prolongements à l'heure actuelle) :
Lagarde, Françoise. La bibliothèque d'école. BBF, 2004, n° 1, p. 22-25 [en ligne] Disponible sur : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2004-01-0022-005
Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Max Butlen, fondateur de la revue des BCD et CDI (Argos : http://www.educ-revues.fr/argos/), a beaucoup écrit sur les relations école - bibliothèque ; par exemple :

Butlen, Max. Les BCD seraient-elles MORTES ? Argos, n°37 (Vers une politique documentaire ?), Avril 2005. Disponible en ligne sur : http://www.weblettres.net/ar/articles/3_70_213_941r0037bcd.pdf

Butlen, Max. Lire en bibliothèque, lire à l'école. BBF, 2004, n° 1, p. 5-10 [en ligne] http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2004-01-0005-001#appelnote-20

Butlen, Max. Les politiques de lecture et leurs acteurs 1980-2000. Lyon : Institut national de recherche pédagogique, 2008. Notice enssib : http://enssibzone.enssib.fr/alswww2.dll/APS_ZONES?fn=ViewNotice&Style=Po...

Tous les liens ont été consultés le 19 décembre 2011.

Cordialement,

Le Service questions? réponses! de l'enssib

MOTS CLES : La bibliothèque : organisation et environnement : Typologie des institutions, La bibliothèque : organisation et environnement : Partenaires des bibliothèques